30 janvier 2011

Le Sceau de Ran, de Paul Kearney

Voici un livre que j'ai reçu en partenariat via Livraddict.  Moi qui n'y avais plus participé depuis des mois, j'ai craqué sur un roman de fantasy au résumé alléchant, malgré le fait qu'il s'agisse du premier tome d'une série ("Les mendiants des mers") en cours d'écriture et de traduction. Résultat : me voilà avec une nouvelle série dans ma wish-list...  Mais laissez-moi vous raconter dans l'ordre.


Résumé : 

Dans un monde abandonné par son créateur a autrefois existé une race très ancienne, "Ceux d'Avant", doués de pouvoirs que l'humanité peut à peine imaginer.Selon certaines légendes, ils furent les derniers des anges. D'autres prétendent qu'ils étaient des démons.
Rol Cortishane a grandi dans un petit village de pêcheurs isolé sans savoir quelle était au juste place en ce monde. Mais le sang de cette race depuis longtemps oubliée coule dans ses veines et va décider de sa destinée. Marqué du sceau de Ran, accusé de sorcellerie et de magie noire, Rol doit fuir son village et trouver refuge dans la Tour du mage Michal Psellos, un personnage sombre et effrayant qui règne en maître.


Mon avis :
Comme dans beaucoup de roman de fantasy, l'histoire commence avec un passage incompréhensible.  On y parle de légende, de races, de dieux.  Dès les premières pages, le lecteur est mis dans l'ambiance de la vie du petit Rol, un gamin qui habite en-dehors de toutes communauté avec une petite famille artificielle.  Un monde rural et maritime s'installe tout naturellement, dans une époque non identifiée ressemblant au XVIIème siècle, sur une terre étrangère mais pas particulièrement originale.

Mais dès le deuxième chapitre, l'aventure s'emballe. Rol, adolescent, est chassé de chez lui, contraint de se réfugier dans une ville barbare, auprès d'un homme aussi étrange que cruel. La première partie s'enroule autour de cette trame, au coeur de l'injustice d'une civilisation sans foi ni loi.  C'est dur, violent, et mystérieux aussi. C'est à partir de là que j'ai commencé à accrocher véritablement, malgré (ou peut-être à cause de) l'injustice et la noirceur de l'intrigue.  Les personnages qui la peuplent sont bien décrits mais gardent surtout de larges zones d'ombres.  C'est assez frustrant et parfois j'ai eu l'impression que certains n'étaient pas cohérents dans leurs comportements, mais au fur et à mesure que l'histoire évolue il semble qu'ils aient encore beaucoup à dévoiler.

La deuxième partie, qui occupe la deuxième moitié du livre, est tout à fait différente.  Elle se situe dans la continuité de la première, mais l'aventure cette fois se déroule sur un terrain très particulier : sur les mers. Et cette partie-là, je l'ai carrément dévorée en une soirée.  Plus j'avançais, et moins j'étais capable de décrocher.

Car les aventures maritimes de Rol sont tout bonnement époustouflantes.  Soit l'auteur est un marin chevroné et passionné, soit il s'est documenté de façon magistrale.  Il ressuscite avec maestria la passion de navigation de ceux qui ont exploré les mers sur les plus beaux navires, à une époque où être marin était une profession de foi.  Le vocabulaire est très précis et beaucoup de mots techniques me sont largement passés au-dessus de la tête, mais ils font partie du charme de la reconstitution, et ils n'empêchent pas de bien suivre les moindres péripéties.  

Car il y en a, des péripéties !  Toute cette seconde moitié est pleine de rebondissements et d'aventures de plus en plus palpitantes.  Plusieurs passages m'ont littéralement coupé le souffle !  J'ai été transportée au coeur d'une lutte contre la tempête, de la construction de navire et d'un abordage corsaire encore plus réalistes que dans un film.  Je n'ose pas vous en dire trop pour ne pas gâcher la surprise, mais en ce qui me concerne, j'ai été tout simplement emportée, et c'est un sentiment rare mais délicieux.

Finalement, le seul gros défaut de ce roman, c'est que la deuxième partie n'a pas encore été traduite - je n'oserais pas tenter l'aventure en VO à cause des termes de marine - et que les épisodes suivants n'ont pas (encore) trouvé d'éditeur. Mais ils sont déjà dans ma wishlist et je me permets de vous le conseiller plus que chaudement : que vous aimiez la fantasy, la marine ou tout simplement l'aventure, foncez.

Bref, je ne sais pas si je dois dire merci à Livraddict et au Livre de Poche pour avoir fait naître en moi une nouvelle addiction... Mais si, parce que c'est si bon !



La fiche Bibliomania du livre, avec les différentes éditions et les avis des membres
La discussion à propos de ce livre sur Livraddict
Pour acheter le livre

3 réactions:

Anne Sophie

Il est dans ma PAL

El Jc

On a parlé d'aventure et de marine ? J'veux bien passé dans la cambuse et éplucher des patates durant la traversée s'il reste une place pour moi à bord... ;o)

Merkillia

Je ne suis pas aussi enthousiaste que toi face à ce premier tome (également reçu en partenariat grâce à Livraddict), mais j'ai quand même bien apprécié. Cela a été une première incursion dans la fantasy adulte très intéressante!

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...