4 juin 2018

The Tea Master and the Detective, d'Aliette de Bodard


Encore un peu de science-fiction, messieurs-dames ? Je vous l'offre autour d'un thé à la chinoise, à bord d'un vaisseau sentient, en compagnie d'un Sherlock Holmes du futur...


Résumé :

Dans un futur lointain où les hommes habitent dans des habitats spatiaux dispersés, The Shadow's Child (L'Enfant de l'Ombre) est un vaisseau sentient, l'incarnation sous forme de machine d'un esprit humain. The Shadow's Child, traumatisée par une attaque où tout son équipage a été massacré, refuse de s'aventurer dans l'espace intersidéral et est contrainte de survivre sans quitter son port d'attache en vendant des infusions qui altèrent subtilement les facultés mentales à la demande de ses clients. Un jour, une nouvelle cliente mystérieuse et arrogante lui demande de l'aider à récupérer les corps de victimes d'accidents spatiaux pour mener des expériences. Mais cette mission simple entrainera vite The Shadow's Child dans une enquête criminelle qui l'obligera à faire face à ses peurs...


Mon avis :

Je ne sais plus comment je me suis retrouvée à suivre l'autrice franco-américaine Aliette de Bodard sur twitter, mais quand elle a mentionné sa dernière novella publiée, son résumé a tout de suite attiré mon attention : "Sherlock Holmes dans un empire galactique d'inspiration vietnamienne, où Holmes est un savant excentrique et Watson un vaisseau militaire sentient et bougon."  J'aime beaucoup la SF (y-compris le space opera), j'adore les aventures de Sherlock Holmes, et j'apprécie toujours une bonne réécriture dans son univers... Mais là, le niveau d'originalité était plus que prometteur !

29 mai 2018

De l'eau pour les éléphants, de Sara Gruen


Longtemps après tout le monde, je découvre enfin ce roman dont on a beaucoup parlé ! 


Résumé :

Jacob, 93 ans, est un vieux monsieur bougon en maison de retraite qui supporte très mal les limites imposées à sa liberté. Un cirque de passage dans sa ville lui rappelle l'époque où, au coeur de l'Amérique pendant la Grande Dépression des années 1930, il était sur le point de terminer ses études de vétérinaire quand sa vie a basculé.  Devenu par hasard soigneur de ménagerie, le jeune Jacob a joué le rôle de catalyseur dans un drame impliquant homme et animaux, cruauté et amour.


Mon avis :

Encore un livre que j'ai lu en suivant mon schéma préféré : acheté il y a longtemps à l'occasion d'une bonne affaire (probablement en soldes sur Audible), longtemps oublié dans ma bibliothèque virtuelle, retrouvé récemment, dévoré sans a-priori. L'avantage dans ce cas-ci, c'est que ce roman a eu un succès imprévu et puis a fait l'objet d'un film, mais que moi qui l'ai lu longtemps après tout le monde, j'ai pu le découvrir sans attentes démesurées. J'ai lu ensuite sur Goodreads plusieurs commentaires de lecteurs qui en espéraient trop. Ce n'était pas mon cas ; j'avais au contraire un peu peur de l'aspect romantique indiqué dans la quatrième de couverture, moi qui suis extrêmement difficile quand il s'agit de romance. 

26 mai 2018

Ces livres découverts par accident


Est-ce que ça vous est déjà arrivé de découvrir un livre complètement par accident ? En achetant le mauvais titre, en piochant par hasard dans la bibliothèque de quelqu'un d'autre, en recevant un cadeau inattendu, etc ? Je pensais à ça l'autre jour et je serais curieuse de connaître vos petites anecdotes sur le sujet. Ça peut être vraiment amusant !

En ce qui me concerne, ça m'est arrivé plusieurs fois. Il y a eu des mauvaises et de très bonnes surprises. Ça a commencé quand j'étais toute petite : je passais beaucoup de temps (toutes les vacances et tous les jours après l'école) chez ma grand-mère, chez qui je m'ennuyais prodigieusement. L'avantage c'est que ça m'a appris à aimer la lecture, qui m'occupait et me dépaysait à la fois. De temps en temps, ma grand-mère descendait du grenier une caisse de livres pour enfants qui avaient appartenu à mon père et mon oncle ; j'ai ainsi découvert les Comtesse de Ségur et les bibliothèques roses et vertes.  Mais le plus souvent on les avait lus et relus en quelques semaines, et il fallait plusieurs mois pour la convaincre de retourner au grenier échanger cette caisse contre une autre. 

Elle avait aussi une bibliothèque pour adultes dans le salon, le genre de livres qui sont là pour décorer dans une maison ou personne ne lit : meuble en bois poli, vitrines, reliures en cuir toutes identiques, collection de romans et essais classiques. Je pense que personne ne les avait ouverts.

Quand j'avais une dizaine d'années, j'ai réussi à la convaincre de me laisser toucher à ces livres et j'ai commencé à piocher dans la collection. Moi qui étais beaucoup trop jeune pour ces lectures, je n'y connaissais rien et j'ai pioché au hasard. C'est ainsi que j'ai été très déçue par "Mémoires d'Outre-Tombe" de Chateaubriand, parce que je pensais que j'y trouverais des histoires de zombies ou de fantômes !  :D

J'ai aussi lu "Ivanhoe" de Walter Scott, que j'avais bien aimé, même si je n'avais pas compris grand-chose ("C'est quoi ces histoires de gens qui parlent français en Angleterre ?" - je l'ai relu plus tard). Je me souviens que je n'avais pas réussi à lire plus de quelques lignes de Proust, et que Victor Hugo m'avait paru très soporifique. Mais mon préféré, ce fut "Martiens, Go Home!" de Fredric Brown. Je ne comprends toujours pas ce que ce roman de science-fiction satyrique américain faisait dans cette collection très sérieuse et en français. Quoi qu'il en soit, cette histoire de petits hommes verts qui apparaissent brutalement sur Terre, appellent tous les hommes "Toto" et toutes les femmes "Chouquette" et passent leur temps à énerver l'humanité sans autre but évident que de rendre tout le monde fou de rage, m'a fait rire de bout en bout. Je l'ai d'ailleurs relu en anglais il y a quelques années et je l'avais commenté sur ce blog

Et vous, vous est-il arrivé de faire des découvertes littéraires complètement par accident?  Racontez-moi !

24 mai 2018

Le livre des épées (The Book of Swords), de G.R.R. Martin, Ken Liu, Robin Hobb, Scott Lynch, etc.


Je suis toujours un peu triste de vous parler d'un excellent livre qui n'a malheureusement pas encore été traduit, mais celui-ci le sera bientôt, alors je me permets de vous en proposer un avant-goût !


Résumé :

La fantasy américaine a produit de nombreux sous-genres, mais l'un des plus anciens et des plus connus est le "sword and sorcery", qui arme ses héros d'épées et de magie pour les mettre en scène dans des aventures épiques. Ce recueil rassemble des nouvelles dans ce registre, écrites par les meilleurs auteurs actuels de fantasy.


Mon avis :

J'ai entendu parler de ce recueil avant sa sortie, l'année passée pendant la Worldcon à Helsinki. Scott Lynch, l'auteur de la fameuse série des Salauds Gentilshommes, était présent et proposait une lecture du début de sa nouvelle qui devait paraître dans cette anthologie. J'avais beaucoup aimé cette petite mise en bouche, et quand le recueil est sorti, je l'ai acheté au format audiolivre.

22 mai 2018

Téméraire, tome 3 : Par les chemins de la soie, de Naomi Novik


Revoici les aventures du dragon Téméraire et de son compagnon, le capitaine Will Laurence !


Résumé :

Après avoir résolu leurs problèmes en Chine, le capitaine Will Laurence et son dragon Téméraire sont prêts à retourner en Angleterre, quand ils reçoivent un message leur ordonnant d'aller à Istanbul pour récupérer trois oeufs de dragons. Comme la mission est urgente et que leur bateau est indisponible, ils sont obligés d'entamer un long et dangereux périple à travers l'Asie en suivant les anciennes routes de la soie. Traversées du désert, attaques, traîtrises et autres mésaventures attendent nos héros, qui devront également faire face aux armées de Napoléon...


Mon avis :

J'ai écouté ce roman à la suite des deux autres tomes l'année passée (au format audiolivre en VO), et j'avoue que c'était une erreur ; je me suis vite rendue compte que je saturais, à force d'enchaîner les aventures de Téméraire. Je n'étais pas attentive pendant l'écoute, et je n'ai même pas eu le courage de chroniquer ce troisième tome !   Du coup je l'ai laissé de côté, puis je l'ai réécouté récemment et j'y ai pris beaucoup plus de plaisir.