27 novembre 2016

Feed, de Mira Grant


Aujourd'hui je vous parle de blogueurs chasseurs de zombies, rien que ça !


Résumé :

Le début de l'infestation zombie date déjà de plus de vingt ans.  L'humanité s'est habituée à la menace permanente et survit grâce à des mesures de sécurité draconiennes. Georgia et Shaun Mason sont frère et soeur et partenaires professionnels : ils dirigent avec leur copine Buffy une petite entreprise internationale de blogueurs prêts à tout pour fournir informations et divertissement à leurs lecteurs. Lorsqu'ils sont sélectionnés pour suivre la un sénateur en campagne pour la présidence des Etats-Unis, il savent que c'est la chance de leur carrière. De ville en ville, ils vont se battre pour recueillir toutes les informations possibles... et bientôt se battre surtout pour survivre.


Mon avis :

Plusieurs années après tout le monde (comme souvent), je découvre ce roman qui a beaucoup fait parler de lui à sa sortie. Je n'avais pas particulièrement envie de le lire à l'époque : il avait l'air un peu trop "jeunesse" avec ses héros adolescents, et je me méfie toujours un peu des histoires de zombies, même si j'ai adoré "World War Z" et sa façon d'envisager les effets globaux d'une épidémie de morts-vivants sur l'humanité. J'ai finalement acquis Feed au format VO et audio en profitant d'une promotion Audible, comme souvent, et j'ai entamé l'écoute avec beaucoup de curiosité.

13 novembre 2016

Les Disparus de Mapleton, de Tom Perrotta


Changeons un peu de registre pour un roman contemporain (avec une petite touche fantastique), un genre que j'explore de moins en moins souvent. J'ai lu ce roman un peu par hasard et j'ai découvert qu'il pose des questions intéressantes sur la psychologie d'un traumatisme...


Résumé :

Ils ont disparu brutalement, sans laisser de trace, comme un tour de magie. Personne ne sait ce qu'ils sont devenus, s'ils réapparaîtront un jour, pourquoi ils ont été choisis. Nora a perdu son époux et ses deux jeunes enfants, Jill sa meilleure amie, d'autres leurs parents, leurs voisins. Kevin et sa famille n'ont pas été directement touchés, mais le poids de cette disparition pèse sur les épaules de chacun et chacun y répond différemment : l'épouse de Kevin, Laurie, est entrée dans une secte de pénitents en abandonnant toute sa vie, son fils Tom a disparu à la suite d'un prédicateur qui prétend soulager la douleur des survivants, sa fille Jill a beaucoup changé.  La petite ville de Mapleton ne se remettra pas facilement de ces disparitions.


Mon avis :

Voici un livre qui sort un peu de mes lectures habituelles car je ne l'ai pas choisi : il s'agit d'un des livres que j'ai lus à voix haute et enregistrés pour une jeune femme malvoyante.  Elle lit rarement de la fiction et la grande majorité des textes qu'elle me demande d'enregistrer sont peu intéressants d'un point de vue littéraire, mais celui-ci est un roman qui a eu un certain succès, et je l'ai trouvé assez remarquable.

9 novembre 2016

Les Inhibiteurs, tome 2 : La Cité du Gouffre, d'Alastair Reynolds


Vous reprendrez bien un peu de science-fiction, mesdames et messieurs ?


Résumé : 

"Sur Sky's Edge, Tanner Mirabel est un tueur d'élite. Soldat puis garde du corps à la solde d'un trafiquant d'armes, il traque Argent Reivich, le post-mortel qui a assassiné son employeur et, surtout, la femme de ce dernier... Une traque qui le conduit jusqu'à Chasm City, la Cité du Gouffre rongée par un fléau mortel. Tanner est très vite pris au piège dans un jeu machiavélique : les habitants de Chasm City maîtrisent une technologie très particulière qui leur permet de changer d'apparence... Les choses se compliquent encore quand Tanner découvre qu'il a contracté un virus qui le condamne à revivre des événements vieux de centaines d'années, lorsque la Flotille terrienne a entrepris la colonisation de la galaxie."


Mon avis :

Ce roman est la suite de "L'Espace de la Révélation", dont je vous ai parlé il n'y a pas très longtemps (même si je l'avais écouté plusieurs mois auparavant).  On m'avait dit que sa suite était assez différente mais encore mieux, alors je n'ai plus hésité et je me la suis procurée, toujours en audiolivre, toujours en VO, toujours avec le même narrateur que j'apprécie beaucoup.

29 octobre 2016

The Dispatcher, de John Scalzi


J'ai vraiment essayé de ne pas vous présenter deux romans de John Scalzi à la suite, mais j'en ai lu tellement dernièrement que ça devient difficile. Celui-ci je voulais vous en parler rapidement parce qu'il s'agit d'une novella qui est disponible gratuitement sur Audible (y-compris le site en français) et je voulais vous en parler avant que cette offre se termine. Si vous pensez pouvoir apprécier en audiolivre en anglais, cet article est pour vous !


Résumé :

Tony Valdez est un "dispatcher" : un assassin qui sauve des vies. Dans un monde pas loin dans le futur, sans qu'on sache pourquoi ni comment, l'assassinat est devenu quasiment impossible : quand quelqu'un est tué volontairement par quelqu'un d'autre, 999 fois sur 1000 la victime disparaît et réapparaît en vie dans son propre lit, comme si rien ne s'était passé. D'où le métier de dispatcher : celui qui se tient prêt à vous assassiner quand vous êtes sur le point de mourir pour d'autres raisons afin de vous permettre de revenir à la vie. Tony est très à l'aise dans son rôle éthiquement compliqué, jusqu'au jour où l'un de ses amis et collègue est victime d'un enlèvement, et où il découvre que son métier peut devenir très cruel...


Mon avis :

Dans la série "John Scalzi", je vous présente un petit nouveau dont vous n'avez probablement jamais entendu parler parce que 1) il est sorti très récemment, 2) il n'a pas (encore) été traduit, 3) c'est une exclusivité audiolivre pour Audible. Vous pensez bien que quand Audible a proposé cette novella en bonus gratuit à ses membres, je me suis jetée dessus. Et comme si ce n'était pas suffisant, elle était narrée par Zachary Quinto, un acteur à la belle voix grave qui m'a beaucoup plu dans son rôle de Spock dans les nouveaux films de Star Trek et m'a donné des frissons de dégoût dans le rôle de Sylar dans la série Heroes.

24 octobre 2016

Fuzzy nation, de John Scalzi


Encore du Scalzi ! Oui, je sais, mais c'est quasiment devenu un petit challenge personnel de lire tous ses romans, et ce n'est pas le dernier... Laissez-moi vous présenter cette réécriture très réussie !


Résumé :

Jack Holloway est le type même de l'emmerdeur nonchalant : interdit d'exercer sa profession d'avocat après avoir frappé un client, il se retrouve prospecteur de pierres de lune sur la planète Zara XXIII, où il perd à nouveau son boulot pour avoir dressé son chien à provoquer à sa place les explosions qui dénichent les pierres précieuses. Mais surprise : sa dernière explosion a fait apparaître un énorme filon de pierres de lunes, une fortune dont il négocie âprement les droits avec ses anciens patrons. Sauf qu'au même moment, il découvre une colonie de petits animaux poilus étonnamment astucieux qui, s'ils s'avéraient remplir les conditions qui déterminent une race intelligente, obligeraient à cesser toutes les activités minières sur Zara XXIII... Tout à coup, il va devoir choisir entre devenir riche ou protéger les intérêts de ses nouveaux petits amis face à une entreprise interplanétaire.


Mon avis :

Je savais qu'on pouvait faire un remake d'un film ; j'ignorais que c'était aussi possible pour un roman. Et pourtant, c'est bien ce qu'est "Fuzzy Nation", le remake (autorisé par les ayant droit) d'un roman de science-fiction de 1962, "Little Fuzzy" de H. Beam Piper. J'ignorais ça au moment d'écouter ce roman, et je n'ai pas lu l'histoire originale, ce qui fait que je ne pourrai pas faire de comparaison. J'ignorais aussi que l'audiolivre de "Fuzzy Nation", narré par Will Wheaton, avait gagné un prix en 2012, mais ça, ça ne m'étonne pas du tout, car Will Wheaton donne une voix parfaite aux personnages impertinents chers à John Scalzi !