9 décembre 2012

La sirène, de Camilla Läckberg


C'est l'histoire d'une petite sirène tout juste sortie des eaux sombres du passé...


Résumé :

Christian, le bibliothécaire de Fjallbacka, vient de publier son premier roman, La Sirène. Erica, qui l'a aidé à revoir son manuscrit, découvre qu'il reçoit des menaces bizarres d'une étrangère.  L'un des plus proches amis de Christian, un père de famille sans histoire qui a disparu brutalement quelques mois auparavant, est découvert assassiné. Que s'est-il passé ?  Les deux affaires sont-elles liées ?  Que cache Christian, cet homme sans passé ?


Mon avis :

Ces histoires de Camilla Läckberg, je n'y peux rien, c'est comme une drogue : il faut que j'en dévore tous les tomes. Je sais très bien que ce n'est pas la meilleure série policière qui existe et certains aspects m'énervent profondément, mais il y a quelque chose dans le côté "Monsieur et Madame Toutlemonde" des personnages qui m'attache à eux.

Avant de lire ce tome, j'ai croisé la chronique de Betty que j'ai trouvée non seulement très bien écrite mais avec laquelle je suis entièrement d'accord. Elle relève tous les défauts de cette série avec beaucoup de justesse.  On y parlait des ficelles narratives trop récurrentes (le coup du "le personnage a deviné mais ne dit rien au lecteur"), le nombre incroyable d'homicides dans cette petite ville "où il ne se passe jamais rien", les enquêtes de la police qui piétinent pendant des mois pour finir par se résoudre brutalement. C'est vrai, tellement vrai !  J'ajouterai le rôle d'Erica qui se mêle des affaires des autres d'une façon absolument insupportable (je crois que je la détesterais si je la connaissais en vrai !), et le mépris des règles juridiques les plus élémentaires (Erica qui vole un papier essentiel pour l'enquête chez la victime, par exemple). 

Par contre, l'auteure est toujours aussi douée pour décrire le ressenti des victimes dans les moments les plus durs.  Quand elle se met à la place d'une épouse qui a perdu son mari ou d'un homme hanté par le passé, c'est tellement réaliste qu'on dirait qu'elle l'a déjà vécu. Elle y met une sensibilité extraordinaire, très rare dans un roman policier.  Mais en parallèle, elle a une fâcheuse tendance à surdoser les personnages caricaturaux, heureusement peu présents dans ce roman-ci.

L'intrigue, qu'en dire... Elle reprend les vieilles ficelles sans donner trop un goût de déjà-vu. On repart dans le passé, jusqu'à l'enfance cruelle d'un des personnages. Pas de côté véritablement historique cette fois-ci, mais le dernier tome m'avait rassasiée sur ce point-là.  Je ne m'amuse pas à essayer de trouver le meurtrier en cours de lecture, donc je ne pourrais pas vous dire s'il est prévisible ou non, mais c'est une histoire agréable à suivre, comme toutes les autres.  Par contre, elle se termine sur un énooooooooorme cliffhanger assez cruel pour le lecteur !  Autant vous dire qu'on se retrouvera pour la suite... dès sa sortie !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter le livre sur Amazon
- l'avis de Choulie, qui en profite pour vous proposer quelques passages, et celle de Tigrou, pour qui c'est un coup de coeur.

9 réactions:

Plume/Plumisa

Je suis d'accord avec toi, Erika est des plus agaçantes mais je suis accro. Les histoires sont effectivement toutes construites sur le même modèle et (même si l'auteur s'est améliorée depuis ses débuts) le tout fait très "atelier d'écriture" où appliquer le principe A + le principe B avec un soupçon de C donne une recette qui marche...la preuve ;-) !

Nathalie

"Atelier d'écriture", c'est bien ça :)

Bibliométrique

Voici un nouveau site polar/noir à visiter pour trouver de nouvelles lectures ;-) bibliometrique.com
à bientôt

Mypianocanta

Pas encore lu celui-là mais comme toi j'aime cette série malgré (ou peut-être à cause) ses défauts.
Il y a une chose qui me plaît particulièrement, ce sont les passages dans la "tête" du tueur ou d'un autre protagoniste que les enquêteurs.
Pour le reste, je suis d'accord avec toi :)

Nathalie

@Mypianocanta : c'est vrai, l'auteure est douée pour ce genre de monologue intérieur. Elle nous donne un aperçu des motivations sans trop en dire.

maggie

Bien contente de voir que cette romancière plaît même si je n'ai aps encore lu ses romans, j'ai offert cyanure à un proche !

Nathalie

Je suis sûre que ça fera plaisir à ce proche, c'est un roman agréable à lire pour tout public :)

dasola

Bonsoir, quand je pense que je n'en ai pas encore lu un alors que mon ami, oui. Il a lu La sirène en une journée, c'est un "livrophage". En revanche, j'ai eu le plaisir de la croiser en 2010 lors du salon du livre à Paris: une jolie femme très charmante, brune aux yeux bleus. Bonne soirée.

Camilla

J'ai lu tous les livres de Camilla Lackberg et je les ai tous adorés! ;)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...