23 mars 2013

Les Lames du Cardinal, de Pierre Pevel


Prêts à plonger dans le monde de Dartagnan et de ses dragons ?


Résumé :

Paris, XVIIème siècle. Par le passé, La Fargue était à la tête de ses Lames, une fine équipe d'agents secrets au service du Cardinal de Richelieu qui a été dissoute suite à une trahison.  Contre toute attente, Richelieu convoque à nouveau les Lames pour une mission spéciale : retrouver un jeune héritier espagnol qui se cache dans Paris. Mais la fine équipe se rend vite compte qu'on ne leur dit pas tout et que le but de leur mission est tout autre, tandis que dans l'ombre, une société secrète au service des dragons légendaires rêve de plonger la France dans le chaos...


Mon avis :

Voici un livre dont on parle beaucoup dans le monde de la fantasy française et qui vient justement d'être réédité en poche. Moi, j'avais profité de l'opération 100K de Bragelonne pour me le procurer en ebook. Et une lecture commune avec Iluze, Thalia et Ethernya m'a enfin encouragée à l'ouvrir.

Je dois dire que j'ai été un peu surprise par le genre littéraire.  Je m'attendais à de la fantasy dans un décor historique ; en fait, c'est surtout un roman de capes et d'épées, avec juste un tout petit peu de fantasy, pas mal d'aventure et un poil de dystopie (certains événements historiques sont réécrits, notamment le siège de La Rochelle qui se serait terminé à l'avantage des Rochelais). Le seul aspect de fantasy c'est la présence de dragons dans le monde ordinaire : de petits dragons qui servent d'animaux de compagnie, de gros dragons qui font partie de la légende et sont invoqués par des sociétés secrètes, et quelques humains au sang de dragon ou infectés par une maladie héritée d'eux.  Mais ils restent très secondaires. A part ça, on est en France sous Louis XIII et Richelieu, on y croise toute une floppée de personnages historiques et une poignée de personnages d'autres romans (les Trois Mousquetaires par exemple). Peu de fantasy donc, ce qui est un peu surprenant vu les arguments de vente et les éditeurs chez qui ce roman est publié. Mais ce n'est que le premier tome d'une trilogie, les dragons seront peut-être plus présents par la suite.

Le roman est divisé en tous petits chapitres qui rythment la lecture sur le tempo rapide des aventures (waw elle était belle cette phrase-là !). Les personnages en question sont d'ailleurs plutôt nombreux et jetés en pâture au lecteur les uns après les autres, mais si j'ai réussi à m'y retrouver malgré la lecture hâchée par la lecture commune, vous pourrez y arriver aussi. Vers la milieu du livre, on les a bien en main.

L'intrigue aussi est plutôt complexe. Elle se déroule sur plusieurs plans et chaque faction a son petit agenda et ses gros secrets.  A force d'essayer de nous expliquer en même temps l'histoire et la personnalité des personnages, le monde de l'époque et une intrigue pleine de mystères et de rebondissements, l'auteur tisse une toile très fine qui gagnerait à un peu de simplification. Le premier tome d'une saga fantasy est toujours un exercise périlleux pour accomoder un nombre limité de page, présenter un univers et offrir une intrigue qui tienne la route. Là il m'a semblé que l'auteur pêchait un peu par excès d'ambition, mais rien de dramatique. 

Par contre, il a un certain talent pour décrire des scènes d'action très cinématiques, qu'il alterne avec des descriptions juste assez courtes pour ne pas ralentir le rythme, mais bizarrement présentées du point de vue du lecteur contemporain (par exemple : "A l'époque de Richelieu, cet endroit servait à..."). Et au milieu de tous les mystères interconnectés qui finiront par se rejoindre, il nous glisse quelques rebondissements qui nous ont prises par surprise, moi et mes co-lectrices - hello Thalia ;)

Voilà donc un roman de cape et d'épées qui m'a fait passer un excellent moment de divertissement. C'est rythmé, agréable, ça se lit rapidement et la petite touche de fantasy ajoute un peu d'originalité bien qu'elle pourrait être plus exploitée. Je pense que je ne vais pas tarder à poursuivre avec les tomes suivants ! 


Pour en savoir plus :
- les avis de mes co-lectrices Thalia, Iluze et Ethernya

4 réactions:

Thalia

Hello Nath :p Beaucoup de rebondissements et quelques grosses surprises en effet. On ne sait plus vraiment sur quel pied danser mais j'espère retrouver l'équilibre très vite :p

Très bon résumé du vécu et des ressentis. :) Je vois que tu as ajouté l'aspect historique de la chose ^^

C'est une bonne introduction en tout cas et j'espère aussi voir plus d'éléments Fantasy intervenir dans la suite. Même si on se doutait du côté cape et épées ... on a choisi pour le Fantasy quand même à la base. :p

J'espère qu'on continuera la saga toutes ensemble. Je suis clairement pour! :p (Et puis faut savoir le fin mot de l'histoire avec cette fin non didjou!) ^^

iluze

Zut, j'ai oublié de parler des chapitres courts ! Je partage ton avis sur l'excès d'ambition de l'auteur mais peut-être que le fait de ne lire que 50 pages par semaine a joué sur notre impression ?
En tout cas, j'ai passé un très bon moment avec ce livre. Et j'espère en passer d'autre avec vous avec la suite ;).

Nathalie

Merci pour vos petits mots doux, les filles :D J'ai répondu sur vos blogs, on continue quand vous voulez !

Olya

Je suis bien contente que tu aies apprécié cette lecture.
Personnellement, je ne suis pas du tout objective avec les romans de Pierre Pevel, parce que je les aime tous énormément !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...