27 juin 2014

Les Misérables, de Victor Hugo - en pièce radiophonique


J'ai enfin réussi à découvrir ce grand classique qui me faisait peur : en l'abordant sous une forme bien plus ludique !


Résumé :

Jean Valjean a passé 19 ans au bagne mais une fois sorti, sa peine n'est pas finie : la marque de sa condamnation sur son passeport lui ferme toutes les portes. Sauf celle de l'évêque Monseigneur Myriel, qui rachète son honnêteté en lui offrant l'argenterie qu'il avait tenté de voler. Cette main tendue permettra à Jean Valjean de devenir un homme bon, malgré le passé qu'il est obligé de fuire sans cesse son passé, et d'aider Cosette, la fille illégitime de la pauvre Fantine.


Mon avis :

Les Misérables, c'est exactement le genre de roman dont je me dis que je devrais le lire sans jamais en avoir le courage. Car bien sûr, c'est un classique, c'est Victor Hugo avec sa plume inimitable et son talent pour dénoncer l'injustice sociale, pour camper des personnages qui donnent les larmes aux yeux et offrir au passage l'aperçu poignant d'une époque. Mais ce sont aussi des digressions interminables, des diatribes politiques sur des sujets qui ont perdu depuis longtemps leur actualité, et une noirceur, une tristesse d'autant plus insupportables qu'elles sont rendues réalistes par le talent de l'auteur. J'ai lu il y a longtemps "Notre-Dame de Paris", je me suis permise d'en sauter de longs passages, et j'en suis ressortie avec le moral dans les chaussettes... Ca m'a beaucoup refroidie ! 

Alors évidemment, "Les Misérables", je n'étais pas pressée de m'y mettre. Enfant, j'avais reçu une édition abrégée de la partie "Fantine" et je n'avais déjà pas eu le courage de la terminer.  Mais je voulais quand même en apprendre plus sur ces icônes de la littérature que sont Cosette, Jean Valjean, Fantine, Gavroche, Marius et les autres.

Alors cette pièce radiophonique en quinze épisodes est tombée à point : j'ai pu découvrir les personnages et l'intrigue de cette grande fresque historique, voire même profiter de la plume de Victor Hugo, sans avoir à faire face aux centaines de pages de l'oeuvre originale. J'ai versé ma petite larme sur le malheur de Fantine sans être tout à fait démoralisée par l'injustice du monde où elle vit. Je vais enfin pouvoir briller en société en parlant des barricades parisiennes de 1832, youpeee !

Blague à part, voici encore une excellente adaptation que nous offre France Culture. Le texte est bien évidemment largement abrégé, mais la plupart des personnages y sont très bien décrits et les phrases utilisées sont bien de Victor Hugo. Ceux qui ont réalisé l'adaptation ne se sont pas contentés de couper les digressions politiques ; ils ont gardé la discussion politique entre Monseigneur Myriel et le conventionnel, par exemple, ou les convictions politiques de Mr Gillenormand. Et bien sûr, nous avons droit à l'explication des barricades et autres histoires nécessaires à l'intrigue. Les narrateurs sont excellents et même la musique de générique m'a beaucoup touchée.

Bref, je ne peux pas me vanter d'avoir lu Les Misérables, mais je pense en avoir eu une belle introduction. Je comprends maintenant en quoi ce roman est fascinant et ça m'a même donné envie de l'ouvrir, finalement, un jour ou l'autre. Si comme moi vous avez peut d'être enseveli sous les mots de Victor Hugo, n'hésitez pas à tenter cette version allégée !


Pour en savoir plus : 
- l'émission "Fiction / Le feuilleton" qui adapte de grandes oeuvres littéraires sous forme de pièces radiophoniques


7 réactions:

maggie

J'adore ce roman de V. Hugo ! Il existe aussi la série tv de Josée dayan : J'adore aussi !

Gaby

T'es courageuse, car avec toutes les adaptations, lire un tel livre, me serait difficile moi !

Nathalie

Voilà deux avis contrastés ! :) Je ne connais pas la série de Josée Dayan, mais je ne vois pas pourquoi le fait que l'histoire ait été adaptée de nombreuses fois rend le livre plus difficile à lire ?

Gaby

Et bien parce que tu la connais justement l'histoire ! Enfin pour moi ça serait un problème... lire une histoire que je connais déjà est tout bonnement rébarbatif pour moi, d'autant plus pour un volume pareil tu comprends ?!

Nathalie

Ah d'accord ! Oui je comprends bien :) Mais personnellement je ne connais que l'adaptation en pièce radiophonique, pas les autres. Et donc je connais juste le gros de l'histoire mais pas les détails, et Victor Hugo c'est avant tout un style, donc j'aimerais savoir comment il raconte cette histoire. Et puis ça va te paraître bizarre mais j'apprécie de savoir comment l'intrigue évolue quand il s'agit d'histoires tristes ; sinon je passe tout le livre à stresser pour les personnages et ça me gâche ma lecture :D

Praline Pralineries

J'espère que ça t'a donné envie d'ouvrir les centaines de pages de V. Hugo car elles sont géniales. C'est une fresque dont les personnages sont inoubliables, avec lesquels on vit tout le temps de la lecture. Un de mes romans favoris !

Nathalie

Justement, j'ai un peu peur de vivre avec Fantine et ses malheurs... Mais oui ça m'en a donné envie !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...