13 octobre 2015

Les Archives de Roshar, tome 1 : La voie des rois, de Brandon Sanderson


Encore du Sanderson !  C'est que je ne m'en lasse pas, et j'ai hâte de vous parler de cette saga magnifique qui m'a beaucoup occupée cet été...


Résumé :

Dans le monde de Roshar, la vie n'est pas facile. Des orages extrêmement puissants traversent régulièrement les terres et détruisent tout sur leur passage. Longtemps auparavant, la Désolation a frappé le monde et les Chevaliers Radieux sont venus à l'aide de l'humanité, mais un jour ils ont disparu en abandonnant leur poste et n'ont laissé derrière eux que leurs armures et leurs épées magiques, devenus depuis lors des trophées très prisés. Des centaines d'années plus tard, le roi d'Alethkar est victime d'un assassinat commandité par le peuple Parshendi avec qui il vient de signer un traité. Son fils et son armée partent immédiatement à l'assaut des Plaines Brisées où commence une longue guerre d'usure avec les Parshendis. Six ans plus tard, Dalinar, l'oncle du nouveau roi, a des visions qui lui font mettre en doute cette guerre. Kaladin, un ancien soldat devenu esclave, tente de survivre au poste de l'armée le plus désespéré. Bien plus loin, la jeune noble Shallan essaie de sauver l'honneur de sa famille en remplissant une mission très difficile auprès de la soeur du roi.


Mon avis :

Ce qui est bien avec l'auteur Brandon Sanderson, c'est que non seulement il a une imagination débordante et un vrai talent pour construire des histoires haletantes, mais en plus il est agréablement prolifique. Contrairement à d'autres chez qui il faut attendre des années pour la suite d'une série, lui il sort plusieurs volumes par an, alternant entre les séries variées dans lesquelles il s'est engagé. Du coup j'ai moins de réticence à me lancer dans une nouvelle série de fantasy quand elle vient de lui : je sais qu'il tiendra ses engagements et nous fournira une suite dans un délai acceptable.

Car Les Archives de Roshar est clairement parti pour devenir une véritable saga. Ce premier tome est déjà tellement volumineux qu'il a été édité en deux parties en français (et en VO aussi, ce qui est plus rare).  Du coup, je l'ai commencé en audiolivre : pas besoin de s'offrir deux volumes au lieu d'un, pas besoin de se promener avec une brique de papier dans son sac, et étant donné que mon abonnement Audible me permet d'acheter un livre par mois pour un prix fixe, autant le rentabiliser avec un pavé de presque 46 heures (oui oui, carrément).

Eh bien, ces 46 heures, je ne les ai pas vues passer.  Il fallait bien ça pour nous présenter le monde complexe de Roshar, avec ses plaines arides parsemées de crevasses mortelles, ses super-orages qui se comportent comme des tornades, sa faune composée surtout d'animaux en carapaces pour survivre à ces conditions difficiles, sa flore qui se cache sous terre dès que l'orage menace, sa magie catalysée dans des pierres qui servent aussi de monnaie, ses armures et épées magiques qui valent bien plus que la vie d'un homme, sa noblesse, ses esclaves, ses armées, ses villages, ses religions, ses mythes... Bref, encore un monde extrêmement développé et que l'on sent longuement réfléchi. Il y a beaucoup à nous présenter, et pourtant ce n'est jamais trop didactique : les informations se glissent progressivement au milieu d'une intrigue qui évolue lentement mais sans temps mort.

Une fois le roman fini, on s'aperçoit qu'il s'agit en fait d'un tome d'introduction, à la fin duquel on a enfin les clés pour comprendre les enjeux véritablement épiques de ce qu'il se passera aussi, et qui se termine avec la mise en place des différents personnages là où ils doivent se trouver pour réellement remplir leur rôle. Mais en cours de lecture, on ne sent vraiment pas ce côté introductif. Au contraire : on plonge directement dans l'intrigue avec un prologue assez violent. Le roman se divise ensuite en plusieurs parties correspondant à trois points de vue : ceux de Dalinar, de Kaladin et de Shallan.  Chacun d'entre eux a son propre but, vit ses propres aventures, est confronté à des dangers distincts mais très réels, et il y a largement de quoi nous tenir en haleine alternativement chez l'un et chez l'autre. Je suis aussi surprise a posteriori de la facilité avec laquelle on arrive à suivre ces trois intrigues en parallèle : même en audiolivre, où ma concentration est moins efficace, je ne me suis jamais mélangé les pinceaux.

Cette série me semble plus adulte que les autres séries de Brandon Sanderson, qui a tendance à écrire de la fantasy plus "soft", avec des personnages adolescents et des intrigues où il y a plus d'humour que de morts. Ici on a des préoccupations politiques, un personnage central d'âge assez avancé, et de façon générale un ton plus sérieux. Pourtant, et même si on côtoie la mort sans arrêt (surtout auprès de Kaladin), l'auteur ne torture pas trop ses personnages et ses lecteurs ; j'ai vraiment apprécié cet aspect, moi qui suis un peu trop sensible pour apprécier la cruauté de certains autres auteurs de fantasy.

A force de lire du Brandon Sanderson, j'y retrouve certains thèmes récurrents. Le thème de la religion lui tient beaucoup à coeur et il aime explorer les différentes croyances possibles (dieux vivants, dieux méchants, religions insensées, etc). Il ne manque pas de le faire ici, où la religion a cet aspect intéressant qu'elle se mélange bizarrement aux mythes, mais c'est peut-être moins crucial que dans ses autres séries. Un autre thème qu'il affectionne est celui du féminisme : il aime briser les stéréotypes avec des héroïnes qui ne se conforment pas aux attentes de leur sexe. Ici, il s'amuse à nous présenter une société patriarcale où la connaissance et la science sont réservées aux femmes.  C'est amusant de découvrir un monde où les hommes trouvent honteux de savoir lire et écrire et laissent aux femmes le soin d'écrire pour eux, communiquer à leur place, étudier et inventer. Même si elles restent subordonnées, les femmes sont ainsi tout à fait indispensable dans tous les aspects politiques et sociaux, et je peux très bien imaginer une situation dans l'avenir où elles surprennent les hommes en se rebellant avec une efficacité insoupçonnée.

Tout ça fait beaucoup de qualités et comme vous vous en doutez, j'ai tout simplement adoré ce roman. Si je dois y ajouter un petit défaut cependant, ce sont les flash-backs de l'histoire de Kaladin.  Ce tome est en grande partie centré autour de lui et une série d'interludes nous présentent les évènements de sa vie qui l'ont vu passer de futur chirurgien à esclave. Le problème c'est que très tôt, on sait en gros ce qu'il s'est passé, et à partir d'un moment, les flash-backs en question n'apportent plus que des détails sur le déroulement des évènements. Du coup je les ai trouvés plus ennuyeux qu'autre chose, j'avais hâte qu'on retourne dans le présent où il y avait encore du vrai suspense. Je trouve cette maladresse étonnante de la part d'un auteur qui porte autant d'attention à la construction de ses récits ; peut-être suis-je trop impatiente, ou peut-être ai-je mal compris l'importance des détails en question ?

En tous cas, voici un roman long, épais et un peu lent dans l'intrigue, mais je ne l'ai pas vu passer tant j'étais subjuguée. Je peux vous dire d'ores et déjà que j'ai plongé directement sur le tome suivant, qui n'est pas encore sorti en français mais dont je vous dirai des nouvelles dans pas trop longtemps. Quel bonheur de faire la connaissance d'une nouvelle série dont on sait qu'elle nous procurera encore des dizaines d'heures de plaisir !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre en VO, celle de la première partie en VF et celle de la deuxième partie en VF (ouf !)
- acheter ce livre sur Amazon (première partie et deuxième partie)

3 réactions:

Anna

Comme toi j'ai énormément aimé les deux premiers tomes !

voyageurgalactique95

Coucou :-* desole pour la derniere fois je regrette...
Jolie chronique j'ai hate de le lire mais dis tu ecoutes les bouquins en faite? Pourquoi?

maelysaimelire

Cette sage est pour l'instant un vrai coup de coeur. J'ai lus les deux premiers tomes et attends impatiemment le 3ème (qui devrait sortir fin 2016 je crois!!!).
En effet ce premier tome est une mise en situation de l'univers, mais quel univers!!! Le tome 2 bouge un peu plus et est tout aussi prenant! Moi qui croyait avoir trouvés mes livres coup de coeur en Fantasy avec Mistborn (Fils-des-Brumes) du même auteur, je crois bien qu'il se sont fait supplanter! :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...