5 mai 2016

Les enfermés, de John Scalzi


Voici un roman dont j'attendais beaucoup, et qui ne m'a pas déçue - je crois même que je suis en train de me découvrir un nouvel auteur préféré !


Résumé :

Un nouveau virus extrêmement contagieux s'est abattu sur la Terre. Quatre cents millions de morts. Si la plupart des malades survivants n'y ont réagi que par des symptômes grippaux dont ils se sont vite remis, un pour cent des victimes ont subi ce qu'il est convenu d'appeler le « syndrome d'Haden » : parfaitement conscients, ils ont perdu tout contrôle de leur organisme ; sans contact avec le monde, prisonniers de leur chair, ils sont devenus des « enfermés ». Vingt-cinq ans plus tard, dans une société reformatée par cette crise décisive, ces enfermés, les « hadens », disposent désormais d'implants cérébraux qui leur permettent de communiquer. Ils peuvent aussi emprunter des androïdes qui accueillent leur conscience, les « cispés », voire se faire temporairement héberger par certains rescapés de la maladie qu'on nomme « intégrateurs »... Haden de son état, Chris Shane est aussi depuis peu agent du FBI. À sa première enquête, sous la houlette de sa coéquipière Leslie Vann, c'est justement sur un intégrateur que se portent les soupçons. S'il était piloté par un haden, retrouver le coupable ne sera pas coton. Et c'est peu dire : derrière une banale affaire de meurtre se profilent des enjeux colossaux, tant financiers que politiques.


Mon avis :

Encore un livre que j'ai acheté sous forme d'audiobook VO pendant des soldes, sans rien en savoir, simplement parce que l'auteur John Scalzi et le narrateur Will Weaton m'ont séduite avec The Android's Dream puis Agent to the Stars. Quand je tombe sur une paire qui fonctionne comme celle-là, je fonce ! Mais ça veut aussi dire que j'entame mes lectures sans rien en savoir, mais avec beaucoup d'espoir concernant leur qualité et leur originalité, car les deux romans cités étaient clairement de vraies petites perles de science-fiction.

Je dois avouer que le début de cette histoire fut un peu rude. L'intrigue commence assez brutalement dans un futur assez proche et où pourtant tout est neuf pour le lecteur : un narrateur inconnu, qui commence un nouveau boulot, où il est confronté à un mystère très bizarre, avec une coéquipière dont il ne sait rien, et pas mal de vocabulaire surprenant : "haden", "cispé", "enfermés", "intégrateur"... Ca fait beaucoup en une fois, et le fait que j'ai découvert ce roman sous forme d'audiolivre n'a pas aidé (je suis moins attentive à l'audition qu'à la lecture). Au fur et à mesure vient une partie de l'explication, et on finit par assez bien comprendre les enjeux, mais l'entrée reste assez brutale. Il se trouve que cette édition audio inclut à la fin la narration d'un prequel, "Unlocked", une nouvelle qui raconte l'histoire du Syndrome d'Haden à partir de témoignages (façon World War Z) et qui clarifie beaucoup de choses. Je ne sais pas si ça vaut le coup de lire le préquel avant le roman, mais ça reste une option pour ceux qui n'aiment pas être perdus en début de lecture.

Lorsque l'intrigue se développe, on se rend compte qu'il s'agit d'une sorte de polar scientifique de science-fiction, un mélange qui personnellement m'aurait déjà donné envie à l'avance si j'avais su qu'il s'agissait de ça. Les ingrédients sont bons : un narrateur jeune et sympa, une coéquipière pas commode mais qui casse un peu les rôles genrés, un meurtre plus compliqué qu'il n'en a l'air avec pas mal d'aspects techno-économico-politiques à découvrir, et le tout rendu encore bien plus piquant par le fait que le narrateur est un Haden, autrement dit un esprit humain qui contrôle un robot. Ca ouvre des tas de perspectives que l'on découvre petit à petit, et c'est assez génial. D'autant plus que l'aspect "haden" est aussi très important dans la résolution du crime qui est loin d'être ordinaire, même pour le monde dans lequel il y a lieu. Ajoutons à cela la plume entraînante de John Scalzi qui a le chic des personnages pleins de répondant, et la voix super dynamique de Will Wheaton, et voici une histoire qui entraîne le lecteur à toute vitesse. L'originalité est au rendez-vous, surtout en ce qui concerne le décor, et d'ailleurs j'ai tout autant apprécié le préquel, pourtant plus didactique et beaucoup moins actif.

Un truc amusant avec cet audiolivre, c'est que Audible a décidé d'en proposer deux versions, pour une raison qui m'échappait au début... jusqu'à ce que j'y réfléchisse à la fin de ma lecture et que la réponse remette en cause toute ma lecture. J'adore ce genre de petites surprises !

Voici donc une nouvelle bonne surprise que m'offre le duo John Scalzi - Will Wheaton. Je dois dire que j'adore les deux, et Scalzi est en train de devenir l'un de mes auteurs préférés. Je me réjouis d'avoir encore plusieurs livres de lui à découvrir, et aussi qu'il ait signé il y a un an un énooooorme contrat d'édition avec Tor Books : il publiera 13 romans en 10 ans, y-compris une suite pour "Les enfermés" qui s'appellera (en VO) "Head On". Pour tous ceux qui ne connaissent John Scalzi que pour "Le vieil homme et la guerre", lancez-vous dans ses autres romans, ils en valent la peine !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter ce livre sur Amazon

1 réactions:

Vert

Ca fait un moment que je veux lire quelque chose de lui, à commencer par Le vieil homme et la guerre (mais à chaque fois que je passe à la bibliothèque ses bouquins sont empruntés).

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...