17 octobre 2017

Worldcon 75 : Ma toute première convention !



Vous l'aurez sûrement remarqué, je lis pas mal de science-fiction qui est un de mes genres préférés. Vous le savez peut-être aussi, j'habite dans un pays dont je comprends mal la langue, en l'occurence la Finlande, ce qui me tient à l'écart des activités littéraires comme les foires et autres rencontres de lecteurs. Vu ces deux prémisses, vous comprendrez à quel point j'ai fait des bons de cabri quand j'ai appris, il y a deux ans, que la plus grande convention de science-fiction, la Worldcon, aurait lieu à Helsinki du 9 au 13 août 2017. La Worldcon ! Cette immense rencontre annuelle organisée par des fans et où se rendent tous mes auteurs préférés ! Ce concentré d'activités incroyables, panels, rencontres, fêtes et autres, y-compris la remise des Hugos, les prix les plus prestigieux du genre ! La Worldcon, qui se déroule entièrement en anglais, une langue que je maîtrise ! Le rendez-vous à ne pas rater pour tous les fans de SF ! A quelques kilomètres de chez moi !!! Inutile de dire que dès que les tickets ont été mis en vente, je me suis jetée dessus, et que j'ai organisé mes vacances pour avoir ces cinq jours-là entièrement libres.

La fameuse Worldcon donc, qu'est-ce que c'est ?  C'est une convention mondiale de SF organisée par la société mondiale de la science-fiction, un groupe d'amateurs du genre. "Convention" signifie que ce n'est pas un événement commercial, c'est une rencontre de fans qui a lieu depuis 1939. On n'y va pas pour acheter des livres, on y va pour discuter avec des fans et des professionnels du genre - en SF, les deux catégories ont tendance à se mélanger joyeusement.  "Mondial" signifie que c'est la plus grande, mais en pratique, jusqu'il y a relativement peu de temps, elle n'avait lieu qu'aux USA, avec un rare détour par l'un ou l'autre pays anglophone. Mais la SF est finalement devenue populaire en Europe également, et il semble que Worldcon commence à devenir réellement internationale.  Il n'empêche que l'accueillir à Helsinki était assez inespéré, et j'ai appris à l'occasion que le fandom SF finlandais était fort actif... bon à savoir.

Je pourrais vous faire une dizaine d'articles sur les cinq jours que j'y ai passé et sur tout ce que j'y ai fait, mais je vais essayer de résumer. En un mot : c'était GENIAL. J'ai débarqué le premier jour dès le matin sans m'attendre à grand-chose, mais j'avais à peine eu le temps de déposer ma veste au vestiaire que j'ai rencontré trois blogueurs français que j'ai souvent croisés en ligne : MarieJuliet, Blackwolf et Marmotte. Nous avons donc passé la journée et une bonne partie des jours suivants ensemble en fonction de nos préférences de programmes, et j'ai aussi retrouvé Miss Spooky Muffin et son mari, que je connais bien tous les deux vu qu'ils habitent pas très loin de chez moi, et Mortuum, qui est revenue d'Angleterre pour l'occasion. J'ai aussi rencontré l'auteur, blogueur et traducteur Lionel Davoust. Moi qui craignais de me retrouver un peu seule, au contraire !

Ensuite, le plus dur, ça a été d'organiser son temps. Il y a tellement d'activités simultanées que c'est un vrai casse-tête. Le premier jour, malgré le fait que les organisateurs ont été pris de court par le grand nombre de participants et que les salles étaient trop petites pour accueillir tout le monde, voici ce que j'ai fait et vu :
1. Un panel sur Diana Wynne Jones : intéressant et très vivant comme discussion, dommage que je ne me souvenais plus trop du contenu des livres;
2. Un tour du "trade hall" : la partie où les libraires, artistes et autres vendent leurs objets liés à la SF (il n'était encore pas très rempli);
3. Un panel proposant des conseils pour les participants dont c'était la première Worldcon : ça commençait super bien avec deux panelistes dont c'était la 18ème et la 50eme (!!!) Worldcon, mais au bout de 15 minutes ils ont viré tous les gens debout pour des raisons de sécurité et on a du sortir;
4. La cérémonie d'ouverture, un joli spectacle un peu amateur sur le thème des saisons, avec des danses et chants (y-compris quelques jolies harmonies sur les chants de Noël finnois), des petits discours des guests of honour, etc;
GRR Martin et Emma Newman de Tea & Jeopardy
5. L'enregistrement d'un podcast ("Tea & Jeopardy") avec GRR Martin en invité - très réussi et comique, pas vraiment une interview, plutôt un petit spectacle;
6. Un panel sur "creating rules of enchantment" : un peu court pour un sujet aussi complexe, mais quelques questions intéressantes;
7. Un panel sur les mangas et animés qui pourraient plaire à des fans de SF : j'ai pu noter plein de nouveaux titres grâce à une modératrice super efficace, l'auteur Ada Palmer (ma nouvelle héroïne de la vraie vie, cette femme est incroyable, je vous en reparlerai)
8. Une présentation intitulée "Infamous bad book cover show" qui était absolument hilarante. 
 
En fait, pour ne rien vous cacher, j'ai carrément passé toute la journée sans prendre le temps ni de manger ni d'aller aux toilettes, et je ne m'en suis rendue compte que le soir en rentrant !

Mon badge et mes premiers patches
Par la suite j'ai un peu ralenti le rythme pour ne pas craquer avant la fin de la semaine, mais j'ai fait des tas de trucs tous plus intéressants les uns que les autres, et j'en ai raté encore plus. J'ai assisté à un panel génial sur les 20 prochaines années de l'exploration spatiale avec une porte-parole de la NASA, un astrophysiciste, le directeur de l'observatoire du Vatican, et un astronaute qui a passé 141 jours dans l'espace. J'ai fait signer un autographe par Robin Hobb et par Scott Lynch, et aussi assisté à une lecture par ce dernier (qui est super sympa, on a un peu papoté pendant la dédicace). J'ai été complètement éblouie par la cérémonie de remise des Hugos, qui fait très "cérémonie des Oscars", mais en moins coincé. J'ai acheté un T-shirt et d'autres souvenirs. J'ai vu Mortuum gagner le prix du meilleur poster académique. J'ai livetweeté autant que j'ai pu. J'ai failli rencontrer un de mes nouveaux auteurs préférés, Ken Liu (il m'a donné rendez-vous personnellement quand je n'ai pas pu assister à son Kaffeklatsch, une rencontre en petit groupe avec un auteur, mais on s'est finalement ratés). J'ai accumulé les "patches" à coller sous mon badge d'entrée (une tradition sympa que je ne connaissais pas). J'ai vu les oeuvres d'artistes passionnés par la SF. J'ai assisté à la "Masquerade", un concours de déguisements / cosplay, avec un concert trés impressionnant du groupe acapella Sassafrass qui chante des harmonies sur la mythologie nordique et des chansons de la renaissance. J'ai entendu des experts discuter de robots, de traduction, d'édition, du rôles des chats dans la vie d'un auteur (photos craquantes à l'appui), de l'analyse sociologique de la série Westworld, et de plein d'autres choses. 
Le poster gagnant de Mortuum

A l'inverse, je n'ai pas pu tenter les nombreux jeux de rôles proposés, je n'ai pas pu voir les 3/4 des panels, présentations, interviews ou rencontres qui m'intéressaient, je n'ai pas pu faire de promenade avec un auteur connu comme proposé chaque matin, je n'ai pas assisté aux nombreuses soirées et fêtes organisées chaque jour, je n'ai pas pu jouer aux jeux de sociétés proposés par des fans, je n'ai pas eu le courage de faire la file pour obtenir un autographe de G.R.R. Martin ou Johana Sinisalo, j'ai raté la cérémonie de clôture par manque de place, je n'ai pas appris à travailler le métal avec les forgerons super-sexys à l'entrée de la convention, et plein d'autres choses encore. Il y a un petit côté frustrant à ce genre d'événement si plein de bonnes choses qu'on ne peut faire qu'un dixième de ce que l'on souhaiterait faire.

Mais au final, j'avoue, j'en ai encore les yeux qui brillent. La plupart des gens s'attendaient à ce que la Worldcon à Helsinki n'ait pas beaucoup de succès et ce fut finalement la deuxième plus grosse worldcon en termes de participants. J'ai découvert une ambiance superbe, un programme incroyable, des tas d'auteurs et de fans et de spécialistes. J'en ressors avec une liste de lectures longue comme le bras, et une envie irrésistible d'aller à Dublin pour participer à la Worldcon 2019... Je vous tiens au courant !

Pins souvenirs pour geekette trilingue


Pour en savoir plus :
- le site de Worldcon 75 est encore en ligne
- certains événements (trop peu malheureusement) ont été enregistrés et les vidéos sont disponibles sur la chaîne Youtube de Worldcon 75 
- sur cette page sont rassemblées toutes les publications de l'événement, y-compris les galeries de photos
- et il y a aussi pleins d'infos et de photos dans les liens qui se trouvent dans le texte  :)

8 réactions:

De Livre En Livres

Et bien, ça avait l'air vraiment super sympa =)
J'ai déjà assisté à des convention avant et c'est vrai qu'il faut être super ordonnée sur son planning et ne pas avoir peur d'attendre si on veut faire un maximum de choses, résultat c'est génial mais fatiguant xD

Nathalie L.

@De Livre En Livres : exactement :D

Thalia

Des forgerons super sexys Oo ... et tu n'as pas pris le temps de le faire ... hu hu hu
Dommage pour GRR Martin, mais j'imgine que la file devait au minimum être aussi que celle pour Robin Hobb quand elle est venue à Trolls et Légendes ... et autant te dire que même si j'aime beaucoup un auteur, je suis pas prête à faire des heures de file.

Contente que tu aies passé une super convention, mais c'est clair que faire tout ce qu'on voudrait c'est pas possible : il faut faire des choix.

(Par contre, faire sans faire pipi, je saurais pas, c'est un passage obligatoire ... même si j'aimerais savoir m'en passer :/)

Nathalie L.

@Thalia J'ai essayé de prendre une photo des forgerons mais elle est ratée :´( Sinon pour les toilettes, vu que je n'ai rien bu de la journée, j'ai pas eu besoin, sinon j'aurais pu quand même faire une petite pause :D

Vert

Ca avait l'air super, j'espère qu'on finira par en avoir une en France un jour ^^

Nathalie L.

@Vert : il y avait une candidature possible pour Nice, mais pas pour tout de suite...

baba

En effet, ça avait l'air bien cool cette convention ! Au début de l'article, je me suis demandé si 5 jours n'étaient pas de trop, si tu n'allais pas t'ennuyer. Mais ça a l'air d'être tout l'inverse, vu que tu es même frustrée de ne pas avoir pu tout faire.

Le panel sur l'exploration spatiale m'aurait bien plu. Et puis voir GRR Martin, ça fait toujours plaisir. Je suppose que tout le monde lui demande tout le temps pour savoir quand va sortir la suite et fin de GOT :D

Nathalie L.

@baba : GRR Martin se ballade partout tranquillement mais il n'aime pas être abordé donc personne ne le dérange, et pendant les dédicaces la file est si longue que j'imagine qu'on n'a pas le temps de lui dire quoi que ce soit (c'était le cas avec Robin Hobb aussi)... Puis bon, perso je pense que ça restera un mystère jusqu'à la dernière minute, même pour lui :D

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...