26 juin 2010

Les Dames du Lac, de Marion Zimmer Bradley

Après des tas de polars, passons à un peu de fantasy et de légende. Dans ce domaine, je vous présente aujourd'hui un livre reçu en cadeau, un très bon choix d'ailleurs puisque je pensais le lire depuis longtemps, le premier tome d'une série assez réputée pour offrir un point de vue féminin sur la légende arthurienne. Alors, les Dames du Lac m'ont-elles séduites ?


Résumé :

Ygerne, épouse du duc de Cornouailles, est née à Avalon. Au moment de son mariage, elle a dû abandonner les dons de voyance et la religion de son enfance pour le christianisme de son époux. Mais le royaume de Grande-Bretagne est menacé par les Saxons et a besoin d'un roi qui parvienne à rassembler sous sa bannière le peuple d'Avalon et le peuple chrétien. Ygerne a été désignée par la Dame du Lac et par Merlin pour être la mère du grand roi, celui qui s'appellera Arthur...


Mon avis :

J'attendais beaucoup de ce volume, le premier d'une série qui s'appelle "Le cycle d'Avalon". On m'en avait parlé (par écrit) en termes très élogieux, mettant surtout en valeur la position originale de cette oeuvre qui reprend la légende d'Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde sous un point de vue inédit, celui des femmes impliquées. Les femmes sont en effet les héroïnes de cette histoire pourtant très masculine : elles influencent dans l'ombre, elles donnent naissance aux héros et sont les grandes prêtresses du peuple d'Avalon. En d'autres mots, elles tirent les ficelles dans l'ombre et suivent l'histoire de leur peuple au plus près et dans ses plus petits détails.

Ceci dit, c'est là que s'arrêtent les qualités que j'ai trouvées à ce roman. Les femmes justement y sont prévisibles et peu intéressantes, tous comme les autres personnages d'ailleurs, tombant chacun dans le cliché qui lui correspond. Ygerne est aussi idiote qu'énervante, Morgane embrigadée et versatile, Guenièvre nunuche au possible, Viviane manipulatrice et peu attachante... Leurs réactions, leurs sentiments sont peu profonds et mal développés. Elles m'ont semblé avoir la crédibilité des personnages des "Feux de l'amour".

Au niveau du monde décrit, le manque de profondeur ici aussi se double d'un manque d'originalité. Les lieux sont peu décrits, trop peu pour qu'on puisse s'y plonger, et l'atmosphère est difficile à appréhender ; tout se concentre sur les personnages. La mythologie créée autour d'Avalon et dans laquelle baigne la plus grande partie du livre est un ensemble de clichés sectaires archi-connus : la pureté, la virginité, la vision et les transes induites par les plantes, la proximité avec la nature, les cérémonies de fertilité... Ca ne m'étonnerait pas que Marion Zimmer Bradley ait été une hippie très convaincue dans sa jeunesse !

En-dehors des développements de l'intrigue décrivant l'évolution vers la légende telle que nous la connaissons, je me suis profondément ennuyée. Surtout pendant les moments qui narrent en détails les cérémonies du culte d'Avalon. J'aurais préféré un peu plus d'action et quelques scènes guerrières, puisque Arthur ne cesse de batailler, mais le point de vue féminin nous en prive.

En ce qui concerne le style, au travers de la traduction on retrouve un résultat assez moyen, pas simpliste mais sans originalité ici non plus, manipulant un vocabulaire très convenu dans le genre fantastique.

Au final, une belle déception. Ca me fait mal de parler comme ça d'un livre qui m'a été offert mais ça n'enlève rien au plaisir de sa réception : je l'aurais acheté et lu moi-même un jour ou l'autre. Je pense juste que je n'approfondirai pas l'expérience dans cette série, et rien que pour savoir ça, il fallait que je le lise !


Pour en savoir plus :
- la page Bibliomania du livre
- l'avis de Wilhelmina, très positif pour compenser un peu le mien !
- la discussion sur Le Cycle d'Avalon sur le forum de Livraddict

13 réactions:

karline05

il est dans ma PAL
bon ton avis n'est effectivement pas très enthousiaste mais je tacherais de m'y mettre tout de même tantôt

Nathalie

Il ne faut pas prendre mon avis pour argent comptant, tous les autres avis que j'ai lus sont très positifs, je dois être une espèce de martienne à ce niveau-là :D

Belledenuit

Eh ben dis donc. Je ne pensais pas qu'un jour je lirai un avis aussi négatif sur cet ouvrage. Bon je l'ai lu il y a trèèès longtemps (j'étais ado) et j'en garde un très bon souvenir. Honnêtement, tu attises ma curiosité et je compte bien le relire pour voir un peu comment je vais réagir en ayant 20 ans de plus.

El Jc

C'est drôle Belledenuit c'est mot pour mot ce que je disais à Nath hier soir. A priori nous devons avoir le même âge ou presque, l'avoir lu a peu de chose prêt à la même époque et gardés tous deux un très bon souvenir. Comme toi je le relirai à l'occasion pour voir si le poids des ans, change quelque chose à la perception que j'en ai eu !

Miss Spooky Muffin

C'est marrant parce qu'il ne me tentait pas trop (le point de vue des femmes, bof) et je n'ai pas lu d'autres avis que le tien, alors je ne pense pas changer d'avis ! Dommage tout de même que tu te sois ennuyée, ce n'est jamais très agréable de finir un livre dans ces conditions...

Mariine

Aie, ce livre est dans ma Pal ( et dans mon challenge ABC), ton avis me donne un peu plus envie de m'y mettre car j'aime bien me faire ma propre opinion sur les livres qui ont été de gros coup de coeur pour certains mais de grosses deceptions pour d'autres ^^

Wilhelmina

Eh bien, tu n'y vas pas de main morte ! (^-^) de mon côté, j'y ai ressenti quelques longueurs mais rien de plus, j'ai été enchantée par l'atmosphère et les personnages. Dommage...

Pickwick

"les Feux de l'amour", rien que ça :))) Ce n'est certainement pas par ce titre que je me mettrais à la Fantasy alors, pourtant les légendes arthuriennes auraient pu "le faire" comme on dit !

Nathalie

@Belledenuit : c'est exactement ce qu'El Jc m'a dit :) Ah ben zut, il l'a déjà écrit :P

@El Jc : J'attends ta critique (et celle de Belledenuit) avec impatience ! D'habitude on est plutôt sur la même longueur d'onde...

@Miss Spooky Muffin : ce n'était pas non plus un calvaire, mais plus je lis (et commente), plus je deviens critique...

@mariine : tant mieux ! Fais-moi signe dès que tu l'as lu, j'ai hâte de recueillir ton impression !

@Wilhelmina : la discussion sur le forum a l'air de soutenir ton avis plutôt que le mien, je dois être un peu martienne sur les bords :s

@Pickwick : Apparemment il ne faut pas me croire sur parole, mais honnêtement c'est aux Feux de l'Amour que j'ai pensé. A certains moments je me disais : "ça y est, là elle va tomber amoureuse"... patatraf, trois pages plus loin ça y était. Ou bien "bon alors, elle se secoue ou pas ?" et elle ne se secouait jamais. J'avais le même genre de réaction en regardant les feux de l'amour (pendant les blocus, ça marche bien pour se vider l'esprit :D)

Véro

Je l'ai lu il y a une quinzaine d'années et j'avais beaucoup aimé. Il est dans ma PAL pour une relecture et je verrais si l'âge me pousse à le voir d'un oeil plus critique.

zazane

ah bin oui, le moins qu'on puisse dire c'est que tu n'a pas aimé .. Je l'avais lu une première fois quand j'étais au lycée et j'avais adoré .. Je l'ai relu ce mois ci ... et je ne suis plus aussi bien rentrer dedans ... je me suis reconnu cette fois ci dans ta critique ... Va savoir, peut être l'age !!!

Cacahuète

trop contente de lire enfin un avis négatif sur ce livre ! ils sont vraiment trés trés rares !
et bien nous sommes au moins deux ! ;)

Anonyme

comment s'appelle l'épée d'Arthur dans ce roman?

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...