18 octobre 2012

Raison et sentiments, de Jane Austen


Entre la raison et la retenue, ou la passion débridée, qu'est-ce qui rend vraiment heureux ?


Résumé :

Dans la famille Dashwood, la fille aînée, Elinor, est réservée et très maître d'elle-même, tandis que la mère et surtout la deuxième fille, Marianne, se laissent aller à la plus grande tristesse ou à la joie la plus extrême. A la mort du père de famille, la petite famille ne profite que d'un minuscule héritage et doit déménager dans une petite maison appartenant à un ami. Elinor et Marianne rencontrent chacune celui qui va faire battre leur coeur, mais toutes deux auront aussi à faire face à l'incertitude et la déception.


Mon avis :

C'est le troisième roman de Jane Austen que je lis après "Orgueil et Préjugés" (qu'il faudra que je vous commente un jour) et Emma.  A nouveau, les ingrédients typiques de Jane Austen sont au rendez-vous : la critique sociale, l'humour, les personnages très typés et les histoires d'amour contrariées.
En ce qui concerne la critique sociale, elle porte toujours sur la condition féminine et l'obligation pour une femme de se marier (je me demande s'il y a un roman de Jane Austen qui ne soit pas centré sur ce thème ?). Comme d'habitude, on y retrouve à la fois des mariages visiblement mal assortis et des jeunes femmes qui courent après le meilleur prétendant parce qu'elles n'ont pas d'autre choix pour maintenir leur train de vie.  On y retrouve aussi une histoire d'héritage très injuste, un sujet déjà abordé dans Orgueil et Préjugés.  En filigrane, il y a également l'ennui de l'aristocratie à la campagne, tous ces gens qui n'ont pas besoin de gagner leur vie, ne peuvent fréquenter que leur milieu, et ne savent plus quoi inventer ni qui inviter pour occuper leur temps (c'était aussi un thème central dans Emma). Point de vue nouveautés, nous avons ici la dépendance des jeunes hommes de riche famille envers leurs parents qui peuvent à tout moment leur couper les vivres, notamment lorsqu'ils décident d'épouser une jeune femme qui ne plaît pas. 

L'humour n'est pas aussi caustique et visible que dans Orgueil et Préjugés ; en y repensant rapidement, une seule scène décidément comique me revient à l'esprit, celle entre Mr Dashwood et sa femme tout au début du livre. Il y a encore quelques pointes d'humour dans les personnages et leurs interactions, mais rien qui donne vraiment envie de rire.

Les personnages sont, comme d'habitude, représentés avec juste assez d'exagération pour qu'ils restent crédibles. C'est l'un des talents de Jane Austen que je préfère, sa capacité à remplir la scène de personnes toutes différentes, toutes superbement décrites.  C'est même le thème de ce roman : Elinor est la raison, Marianne les sentiments.  Mais il y a aussi leur frère qui est l'avarice, leur mère qui est la tendresse, et ainsi de suite pour tous les personnages secondaires qui sont nombreux et uniques. J'ai par contre, comme la plupart des participants au Book Club, été déçue par les personnages masculins : il n'y en a aucun qui puisse réellement faire battre le coeur d'une femme, ce qui est très dommage quand il s'agit d'une double histoire d'amour.  Ils manquent de consistance. 

A propos justement des histoires d'amour que nous croisons ici, il est amusant de constater qu'elles évoluent en fait de façon parallèle, mais les deux héroïnes réagissent de façons tellement différentes que les deux histoires n'ont pas l'air semblables. A partir du deuxième tiers, les rebondissements sont nombreux pour les deux filles et j'avais très envie de continuer rapidement ma lecture pour avoir le fin mot de cette histoire presque passionnante. Ceci dit, la morale finale m'échappe un peu. Pendant tout le roman, il me paraît évident que Jane Austen s'attache à nous prouver l'avantage de réagir raisonnablement par rapport à se laisser aller à ses sentiment, elle met sans cesse en exemple le comportement d'Elinor par rapport à celui de Marianne; mais au final, les histoires d'amour se terminent d'une telle façon qu'on penserait que c'est au final Marianne qui a fait le bon choix. C'est une fin assez perturbante.

Bref, voilà encore du grand Jane Austen, plus amusant à lire qu'Emma, mais moins sarcastique qu'Orgueil et Préjugés. Et je compte bien lire tous les autres romans de cette auteure qui me plaît toujours autant.


Pour en savoir plus :


9 réactions:

Anna

En lisant "Book club" j'ai tout de suite pensé au livre "Jane Austen book club", et au film qui en a été tiré. Bluette, bien sûr, mais ça détend de temps en temps... Tu connais ?

Nathalie

Non, je ne connais pas du tout ! Je vais me renseigner de ce pas :)

Frankie

J'avais beaucoup aimé ce livre mais moins que Orgueil et préjugés et surtout Persuasion qui reste mon préféré. L'écriture est belle mais les personnages ne m'ont pas passionnée, surtout les masculins qui sont assez fades. Cependant, l'auteur a le chic pour croquer les moeurs de son époque.

Nathalie

Je suis d'accord, ce n'est pas tout à fait à la hauteur d'Orgueil et Préjugés. Je n'ai pas encore lu Persuasion, tu me donnes envie !

maggie

Je les ai tous lu et je suis tout à fait d'accord avec ton dernier commentaire : moi aussi je 'lai préféré à emma ! As-tu vu l'adaptation BBC ? Je l'ai beaucoup aimé même s'il y avait une vision trop romantique ( sentimentale) à mon goût par rapport au roman que j'ai trouvé tout de même très satirique envers la gentry

Nathalie

Non je n'ai pas vu l'adaptation, mais tu n'es pas la première à m'en parler, il va falloir remédier à ce problème au plus vite ! ;)

Knit Spirit

C'est fou, en lisant ta chronique et après avoir discuté durant le Book Club, j'ai presque envie de relire le livre car j'ai l'impression d'être passée à côté de qqch ! ^^

Nathalie

A ta place je laisserais passer un peu de temps puis je le relirais en effet, tu le verras peut-être autrement !

Alice

J'adore ce livre!! Mais c'est vrai que le pauvre Edward manque un peu de charisme! En même temps, cela fait moins rêver les lectrices mais c'est peut-être plus réaliste. En tous cas, comme les autres, je te conseille la dernière adaptation. :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...