5 mai 2013

La petite marchande de prose, de Daniel Pennac


Vous n'avez pas oublié Benjamin Malaussène, le héros de Daniel Pennac ?  Le revoilà dans une troisième aventure familiale et policière ! 


Résumé :

Benjamin Malaussène est effondré : sa soeur préférée, la douce Clara, va se marier avec Clarence, un directeur de prison qui a trois fois son âge !  Mais les noces ne se déroulent pas exactement comme prévu, et il reçoit du commissaire Coudrier une consigne stricte : occuper sa tribu pour qu'elle reste loin des ennuis et laisse la police faire son enquête. Alors Benjamin accepte une offre d'emploi très particulière qui n'a rien à voir avec Clarence et sa prison. A première vue, du moins...


Mon avis :

Et revoilà le fameux Benjamin Malaussène de Belleville, sa famille, ses amis, son boulot de bouc-émissaire et l'odeur de coupable innocent qui lui colle à la peau... Qu'est-ce que je l'aime, lui ! Sa vie est tellement compliquée, pourtant, et la tribu qu'il se farcit n'est pas de tout repos.  Et elle grandit sans cesse ; dans ce tome-ci, on y ajoute le monde de l'édition représenté par la Reine Zabo, une éditrice géniale avec une tête énorme ; Loussa de Casamance, Sénégalais sinophile ; Calignac le rugbymen et le petit Gauthier.  Et puis le ministre Chabotte, insupportable comme il se doit dans le monde presqu'anarchiste des Malaussènes, et bien sûr Clarence de Saint-Hiver et sa prison modèle pour malfaiteurs artistes. Toute une clique décalée et réaliste à la fois, la spécialité de Pennac.

1 mai 2013

Les Hauts de Hurlevent, d'Emily Brontë


Sur un coup de tête (ou plutôt un coup de coeur), je me suis replongée dans ce roman passionnant, sombre et violent. Un classique qui sort de l'ordinaire ! 


Résumé :

En cette fin de XVIIIème siècle, Mr Lockwood rend visite au propriétaire de la maison qu'il loue en plein coeur de la campagne anglaise la plus solitaire. Il découvre une famille pour le moins étrange : le sombre maître des lieux, un jeune homme bourru et pas éduqué, une jolie jeune femme hargneuse et un vieux serviteur pharisien, tous unis par la méchanceté et la haine les uns des autres. Forcé par une tempête de neige à rester loger sur place, Mr Lockwood découvre quelques livres marqués de variations sur le même nom : Catherine Earnshaw, Catherine Heathcliff, Catherine Linton. Quelle est l'histoire de cette famille si mal assortie ?  Qui était la fameuse Catherine qui semble au coeur de toute cette violente passion ?


Mon avis :

En participant au Book Club d'avril sur Jane Eyre, je me suis rendue compte que je n'avais jamais commenté ce très beau roman qu'est "Les Hauts de Hurlevent". J'ai donc été prise d'une envie subite de le relire, en VO pour la première fois, et de vous le présenter.