30 septembre 2014

Alpha & Omega, tome 2 : Terrain de chasse, de Patricia Briggs


Trois ans après tout le monde, je continue la série "Alpha & Omega" de Patricia Briggs...


Résumé :

Charles, le fils et exécuteur du Marrok des loups-garous américains, est envoyé avec sa compagne Anna pour représenter son père à un congrès international de loups-garous.  L'objet des discussions est crucial : il s'agit de décider de la façon dont les loups-garous vont annoncer leur existence aux humains. Parmi les délégations, il y a notamment le loup garou le plus dangereux d'Europe, la fameuse Bête du Géveaudan... Et tandis qu'Anna et Charles commencent seulement à apprivoiser leur lien de meute et qu'Anna comprend tout doucement son rôle d'Omega, ils doivent aussi gérer les loups les plus dominants du monde, une maître de cérémonie fae et des attaques de vampires...


Mon avis :

Nous voici de retour dans le monde des loups-garous auprès d'Anna, la louve oméga traumatisée et Charles, le loup hyper-dominant. Je dirais qu'il y a en gros deux histoires dans ce tome : d'une part l'histoire de la relation entre Anna et Charles, et d'autre part les aventures en partie politiques des loups réunis en conférence.

La première histoire, la relation entre Anna et Charles, est ce qui a plu à pas mal de lectrices si j'en crois les commentaires sur Livraddict. Je ne vais pas vous étonner en vous apprenant que ce ne fut pas mon cas. J'ai du mal à apprécier cette relation très particulière entre un loup hyper dominant et une louve alpha qui a particulièrement besoin (et envie) d'être protégée. Tout ça sent beaucoup trop une vision très sexiste du monde, celle de la femme faible protégée par l'homme fort. Charles est un personnage intéressant en tant que tel mais à la place d'Anna, je ne supporterais pas son comportement, la façon qu'il a de la traiter comme une enfant sans défense. Elle, ça ne la dérange pas, bien au contraire ; je pensais qu'après le tome précédent elle aurait gagné un peu de confiance en elle et d'indépendance, mais elle m'a beaucoup déçue. Leurs atermoiements à tous les deux ralentissent l'intrigue et m'ont un peu fatiguée.

L'autre aspect par contre, ce sont les tractations entre loups qui doivent aboutir à ce qu'ils se dévoilent aux humains. On en parle aussi dans la série de Mercy Thompson, mais ce tome nous permet de comprendre un peu comment tout ça est arrivé. En plus de toute cette bande de loups alphas rassemblés (et on sent déjà le danger de toute cette testostérone lupine), il y a aussi une mystérieuse fae ancienne et puissante dont on ne sait pas trop quel jeu elle joue et une série d'attaques de vampires. Autant dire que nous avons droit à notre dose d'action et de diplomatie. Quelques personnages secondaires m'ont marquée : Jean Chastel, la fameuse Bête du Gévaudan (bravo à Patricia Briggs pour s'être inspirée et renseignée sur cette fameuse histoire française), et l'épouse d'Arthur, Sunny, que j'ai trouvé très touchante. J'ai été surprise par la profondeur de l'intrigue politique qui n'est pas uniquement survolée, et par certains retournements de situation que je n'avais pas anticipés.

Une dernière chose : en chroniquant la préquelle et le premier tome, je vous avais parlé des problèmes de traduction. J'ai noté l'une de ces maladresses dans ce tome-ci qui était particulièrement courte et facile à expliquer :
"C'était serré - deux véhicules s'y trouvaient déjà - mais la Corolla était une bonne petite voiture."
Lorsque l'on dit "une bonne petite voiture" en français, on veut dire que la voiture est de bonne qualité, malgré le fait qu'elle soit petite. Or ici on parle d'entrer dans un parking, donc la qualité importante c'est sa taille réduite, alors le "bonne" est de trop dans cette phrase et la rend plus confuse qu'autre chose. Ce n'est pas bien grave ici mais ce genre d'erreurs ne devraient pas être commise par un traducteur professionnel et cette série en compte beaucoup trop.

En bref, voici un tome 2 que j'ai préféré au premier. C'est chaque fois la même chose avec les romans de Patricia Briggs : les aspects romantiques m'impatientent mais ils gardent une proportion suffisamment limitée pour que l'intrigue et l'action les compensent largement. Après avoir terminé ce tome, je n'ai pas attendu pour commencer le suivant. Encore un bon moment de détente !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- les avis des copines : enthousiaste pour Iluze, Aily et Thalia, un peu plus mitigé pour Kika qui est déçue par la fin, pour Sia pour qui ça manque de dynamisme et pour Karline qui aurait préféré moins de politique.
- acheter ce livre sur Amazon


2 réactions:

Frankie

Quand je lis ta chronique, même si elle est positive, je ne regrette pas de ne pas avoir continué, je pense que la relation entre Anna et Charles m'énerverait ! Pour la "bonne petit voiture", pour moi aussi, ça veut dire que la voiture marche bien, pas qu'elle est assez petite pour rentrer sur une place de parking :)

Thalia

Je suis contente que tu continues cette saga, il me semble que j'avais préféré le tome 2 au premier (qui était déjà très bien pour moi), l'univers des loups est vraiment intéressant dans ce tome :)

Et il n'est jamais trop tard pour découvrir une saga même si tu passes des années après hu hu hu tu me replonges dans l'univers indirectement avec tes chroniques <3

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...