31 octobre 2014

Harry Potter et l'Ordre du Phénix, de J.K. Rowling


Juste à temps pour valider deux challenges d'un coup, voici mon avis sur le cinquième tome des aventures d'Harry Potter !


Résumé : 

Maintenant, c'est sûr : Voldemort est de retour. Harry passe l'été à guetter les morts et les catastrophes qui vont sûrement marquer son passage... Mais rien, aucune nouvelle, et rien non plus du côté de Ron et Hermione qui apparemment en savent beaucoup mais ne peuvent rien lui dire.  Car la résistance s'organise, mais Harry se sent nettement laissé de côté... 


Mon avis :

Tout d'abord, je dois vous faire une confession : j'ai noté dans ma chronique du tome précédent qu'il était le plus long de la série. Je me suis trompée : ce tome-ci est encore plus épais. Mais si le précédent était construit autour d'événements successifs, celui-ci a une structure un peu moins claire et il m'a paru un peu plus difficile à mener à son terme. Ceci dit, à ce moment de la série, soit le lecteur a déjà abandonné (ça doit concerner une petite minorité), soit il est tellement accro à son héros favori que plus le roman prend du ventre et mieux c'est.

Comme je l'ai déjà dit dans des chroniques précédentes, plus on avance dans la série et plus les tomes deviennent sérieux et graves. Harry n'est plus un enfant maintenant, c'est un adolescent vieilli par les expériences difficiles. Il a plus de mal à contenir la violence de ses émotions, il est plus vite frustré, il découvre le sexe opposé. Et à nouveau, vers la fin du roman, il va subir un choc bien au-dessus de son âge.  Tout ceci est décrit avec beaucoup de justesse par cette auteure magnifique qu'est J.K. Rowling.

Comme dans les tomes précédents, l'histoire inclut également une part éducative. Cette fois-ci je dirais que le message principal c'est que personne n'est infaillible. Harry est amené à revoir sa division du monde entre "bons" et "méchants" : le gentil Ministre de la Magie devient pathétique et met toute la communauté des sorciers en danger ; le père d'Harry se dévoile sous les traits d'un adolescent arrogant, tandis que Severus Rogue est plutôt à plaindre ; et surtout, surtout, Dumbledore n'est pas infaillible. Il fait une erreur très grave en gardant Harry à l'écart de toutes les informations sérieuses qui le concernent. Il le sous-estime ou le sur-protège et ceci mènera à la catastrophe. J'ai un peu de mal à comprendre cette erreur grave et beaucoup de respect pour Harry qui arrive à lui pardonner. 

Point de vue personnages, nous découvrons ici l'un des mieux réussis et des plus détestables de la littérature jeunesse : la fameuse, l'exquise, l'indescriptible Dolorès Ombrage. Mélange de ridicule et de cruauté, cette femme est un monstre habillé de rose qui ne cesse de nous surprendre par son machiavélisme. Quel plaisir de la voir tenue en échec par nos héros !  Voilà un match encore plus excitant qu'un match de quidditch ! Si vous voulez en savoir plus sur l'origine de ce personnage, J.K. Rowling a justement publié aujourd'hui sa biographie, que vous pouvez lire ici en anglais et ici traduite en français.

Voilà, encore un nouveau tome qui développe l'histoire d'Harry Potter, de ceux qui l'accompagnent, et qui fait encore monter d'un cran la gravité de ce qui lui arrive. Et plus je relis cette série, plus je lui trouve des qualités ! 


Pour en savoir plus :
- l'avis de Mycoton, aussi enthousiaste que moi




2 réactions:

Frankie

La première fois où je l'ai lu, il ne m'a pas plus emballée que ça et puis je l'ai relu quelques mois après et j'ai bien plus accroché, lui découvrant des qualités que je n'avais pas vues avant. Ce saga se bonifie effectivement à la relecture ! :)

Tigger Lilly

Tu les relis en anglais ?

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...