21 février 2016

Magasin Général, tome 2 : Serge, de Loisel et Tripp


Un des grands plaisir de la vie, à mon avis : faire la grasse matinée un dimanche enneigé et paresser au lit, un chat à ses côtés, une tasse de cappuccino à portée de main, et une excellente bande dessinée sous les yeux...


Résumé : 

Le petit village canadien de Marie est enseveli sous la neige quand elle recueille un inconnu tombé en panne de moto sur la route. Serge est poli et amical mais très différent des gens du village : il a beaucoup voyagé en Europe et est bien décidé de profiter de la vie...


Mon avis :

Je suis tombée sous le charme de cette série de BDs dès le premier tome, mais là, je suis entièrement conquise. Tout est là pour faire passer un bon moment. L'histoire est mignonne, avec la palette de personnages que l'on croise dans le petit village, la plongée dans la vie canadienne de l'époque (vers les années 30 ?), et toutes ces petites aventures humaines qui donnent l'impression de faire partie de cette gentille bulle. Le dessin est superbe aussi, je l'apprécie de plus en plus : maintenant que j'ai appris à reconnaître les différentes villageois au premier coup d'oeil, je peux apprécier les couleurs douces, les atmosphères chaleureuses si bien rendues, la neige qui embellit les décors au lieu de les simplifier, et tous les petits détails récurrents comme le chat noir qui se promène à travers les pages.

Mais ce que j'ai adoré dans ce tome-ci c'est le nouveau personnage qui lui donne son nom, Serge. A part le fait que je déteste sa moustache (et encore, ça lui donne un petit air désuet), Serge avait tout pour me plaire. Au début, j'étais comme les autres villageois, je me méfiais de cet étranger qui, dès les premières cases, affirme qu'il restera dans ce village où il est arrivé par hasard.  Mais au fur et à mesure des pages, on apprend à la connaître, et il devient tout à fait irrésistible. Il représente tout ce dont le village, et Marie en particulier, avaient besoin : un peu de renouveau, un peu de jeunesse, de folie et de luxe, un peu d'ouverture sur le monde extérieur. 

Les dernières lignes annoncent un danger susceptible de mettre fin au vent de bonheur qui a soufflé sur ce tome, alors il va falloir que je me procure le suivant très, très vite ! Et ce sera avec bonheur que je le découvrirai tant j'adore retourner au Québec auprès de ces personnages que j'apprends petit à petit à connaître. Cette série a vraiment un côté intimiste, touchant, chaleureux et très immersif qui est irrésistible. Je ne peux donc que vous conseiller le voyage ! 


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter la BD sur amazon

0 réactions:

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...