26 avril 2016

Le Trône de Fer, intégrale, tome 3, de George R. R. Martin


La série télé vient de reprendre, c'est le moment de vous parler du troisième tome des romans : revoici le Trône de Fer !


Résumé :

La guerre pour le trône de fer a éclaté. Déjà, un des prétendants a été éliminé. Il n'en reste plus que quatre : Joffrey à Port-Réal, Robb le Roi du Nord, Stannis retranché sur son île après une défaite cinglante, et Daenerys la mère des dragons qui se cherche une armée.  Mais peut-être que le vrai danger n'est pas la guerre pour la conquête du royaume ; car au nord, des forces terribles se réveillent...


Mon avis :

Le Trône de Fer, troisième épisode !  Comme pour les précédents, je me suis alliée à Thalia, avec en plus Iluze qui nous a rejointes, pour mieux affronter ce pavé de 1150 pages. Car si l'histoire est passionnante, on ne se sent jamais vraiment à la hauteur face à un tel bloc de papier !  Thalia l'a divisé pour nous en huit étapes plus raisonnables et à raison d'une étape par semaine, nous avons fait la route ensemble, échangeant nos impressions au fur et à mesure. Je dois dire qu'en ce qui me concerne, c'est probablement le meilleur moyen de profiter au mieux de cette histoire.

Je n'ai plus un souvenir très précis des deux tomes précédents mais il me semble que celui-ci est peut-être celui qui m'a le plus impressionnée. J'ai beau avoir vu la série, c'est dans ce tome-ci que se retrouvent la plupart des retournements de situation qui m'ont vraiment surprise, et c'est un plaisir de les retrouver, avec une foule de détails parfois différents, sur papier.  Je vais donc essayer de vous parler de mes impressions sans trop gâcher les surprises...

L'histoire commence avec un prélude qui nous met tout de suite dans le bain : au nord du mur, les Frères de la Garde sont partis faire face aux sauvageons de Mance Rayder qui menacent d'attaquer en grand nombre, mais quand l'alerte est donnée, ce sont les Autres qui sont là, invincibles, terrifiants. Cette double menace prend beaucoup d'ampleur dans ce tome : au sud, personne ne semble se rendre compte du danger que représentent les sauvageons de par leur nombre et les Autres, impossibles à combattre. Alors la Garde est seule, en sous-nombre et même partiellement divisée pour les affronter, ce qui donnera lieu à plusieurs batailles aussi violentes que pleines de suspense. On en saura plus aussi sur le caractère de Jon Snow, digne fils de son père, et sur celui de Sam, toujours pas fait pour les combats mais qui découvre en lui des ressources insoupçonnées.  Et on fera la connaissance de Mance Rayder, un personnage fascinant.

Au sud, Arya Stark, toujours incognito, s'est échappée de Harrenhal où elle était prisonnière. Ce tome sera celui de sa cavale qui semble sans fin. Il lui arrive beaucoup de choses, mais par moment j'ai eu l'impression que sa partie de l'intrigue ne servait qu'à donner l'occasion au lecteur de découvrir des personnages importants et l'effet de la guerre pour le trône sur les peuples des campagnes. Arya pourtant s'endurcit, et la jeune fille qui a quitté Port Réal devient petit à petit une vraie guerrière.

A la fin du tome précédent, on a laissé Jaime Lannister aux mains de Brienne de Tarth, chargée par Catelyn Stark de le reconduire à Port Réal et de l'échanger contre les filles Stark. Cette partie est passionnante, car pour la première fois depuis le début de cette série on apprend à vraiment connaître Jaime Lannister, notamment au travers de la relation très étrange qu'il noue avec Brienne, mais aussi au travers des épreuves éprouvantes qu'il va subir. C'est un personnage qui se révèle bien plus complexe que prévu. Quant à Catelyn, elle se retrouve dans une situation difficile après avoir trahi la confiance de son fils en libérant son otage le plus précieux. Robb, d'ailleurs, malgré sa bonne volonté et son courage, commet des erreurs qui compromettent l'avenir de sa quête pour venger son père. On suit avec passion le déroulement de ses aventures, même si il est parfois difficile de s'y retrouver au milieu de tous les bannerets qui l'entourent et les plans stratégiques qu'il monte.

Un autre prétendant au trône, Stannis Baratheon, semblait vaincu à la fin du tome précédent, mais c'est sans compter sur la prêtresse rouge, Mélisandre, qui ne le lâche plus. Son emprise, ainsi que la dureté de Stannis, sont inquiétants ; mais peut-être que c'est ce dont le royaume a besoin ?  Heureusement que Davos Meurvault, le chevalier oignon, est là pour nous donner son point de vue emprunt d'humanité. Les personnages vraiment bons dans ce monde cruel se comptent sur les doigts d'une seule main, et il en fait partie.

A Port-Réal, les choses bougent aussi. Joffrey est toujours aussi cruel, Cersei toujours aussi protectrice, Tyrion toujours aussi mal traité malgré ses qualités, mais c'est Tywin Lannister maintenant qui tire les ficelles en main de maître. Ce tome sera celui des mariages, dont certains nous apportent de nouvelle familles puissantes pour remuer encore un peu plus la boîte à intrigues : les Tyrell et les Martell. On se rendra d'ailleurs vite compte que les mariages à Westero se déroulent rarement comme prévu.

Dans les îles du sud, on continue à suivre avec joie l'épopée de la Mère des Dragons, la fameuse Daenerys qui, décidément, a trouvé sa destinée. J'ai profité au maximum de ses victoires et de sa force de caractère qui se dévoile toujours un peu plus. Mais régner n'est pas facile une fois que l'on a conquis un nouveau territoire, et au fur et à mesure des pages, on se rend compte que tout cette épopée grandiose va forcément mal finir.

S'il y a un personnage laissé un peu de côté dans ce tome, c'est Brandon Stark. Comme Arya, lui et ses compagnons sont sur les routes, mais comme ils évitent au maximum les rencontres, leur périple est beaucoup moins excitant. J'imagine qu'on en saura plus sur son avenir dans les tomes suivants, comme on en apprendra plus sur d'autres personnages oubliés : Rickon Stark, la soeur de Joffrey, etc. Par contre, la fin de ce tome nous lâche une petite bombe qui n'est même pas entrevue dans la série et qui nous a toutes les trois, Thalia, Iluze et moi, beaucoup surprises !

Voilà donc un tome plein de rebondissements, de victoires, de morts, et surtout de passages carrément inoubliables. Les choses s'accélèrent à Westero et dans le monde qui l'entoure. Au moment où le tome se termine, chacun des personnages principaux est à un tournant de sa vie et tout est encore possible. Ce qui n'est pas possible par contre, c'est pour le lecteur de prévoir ce qu'il va se passer. Autant dire que je ne manquerai pas de dévorer le tome suivant lorsqu'on reprendra la lecture avec mes deux co-lectrices, probablement l'année prochaine...  Quel suspense !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- les avis de Thalia et Iluze
- acheter ce livre sur Amazon 

4 réactions:

Thalia

J'aime beaucoup le terme s'allier pour lire cette aventure, c'est totalement le mot qui convient :p

Je n'ai pas abordé le points de quelques personnages qui sont pourtant importants dans l'histoire. :/

Très belle chronique Nath :) Tu me donnerais envie de lire cette intégrale si ce n'était déjà fait :p

Nathalie L.

C'est parce que je l'ai rédigée juste après nos derniers mails et vos enthousiasmes se sont ajoutés au mien :D

Frankie

C'est pour moi le meilleur tome des cinq (même si je les adore tous). Il se passe beaucoup de choses et surtout des choses terribles.

Vert

Dans mon souvenir c'est le tome où il se passe le plus de choses. La suite est presque calme en comparaison ^^.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...