11 février 2018

Premières lignes #4


Aujourd'hui, c'est le jour de notre rendez-vous "Premières lignes", créé par Ma Lecturothèque et découvert chez Bettie Rose. Le principe est simple : chaque dimanche, je prends un livre et je vous cite les premières lignes du récit. C'est généralement ce que je fais pour choisir un livre dans une librairie, et c'est un bon moyen pour vous donner un mini aperçu des romans qui m'ont marquée.

Cette semaine, je vous présente...

"Madame Desantis, il est tard. Nous reprendrons dans la matinée. Avant de partir, je vais résumer rapidement les faits une dernière fois. Interrompez-moi si je me trompe. Et si la moindre idée vous vient à l'esprit, dites-le-moi. D'accord ?
- Oui, monsieur le juge."
La femme a les yeux gonflés. Elle est assise, très droite, face au juge d'instruction. Ses bras croisés reposent sur la table de la cuisine. Un mouchoir à carreaux entortillé dépasse de son poing droit.
"Vous êtes partie d'ici vers le milieu de l'après-midi, disons entre quinze heures et quinze heures trente, et vous vous êtes rendue à pied au magasin L'Étoile où vous êtes arrivée un peu avant seize heures. Vous emmeniez votre petit garçon, Antoine, et, dans une poussette, votre fils David. Vous êtes entrée dans la boutique en laissant la poussette dehors.
- Oui, monsieur le juge.
- Vous n'avez pas voulu prendre la poussette parce qu'il y avait des marches.
- Je n'en avais que pour quelques minutes. David s'était endormi. Il était attaché. J'avais relevé la capote et fermé le protège-pieds. Il était bien à l'abri. Il ne faisait pas beau, mais pas vraiment froid, seulement un peu de vent, comme je vous l'ai dit. Je l'ai laissé pour qu'il prenne le bon air.
- D'accord. Vous êtes restée environ un quart d'heure dans le magasin avec Antoine.
- Oui.
- Et quand vous êtes ressortie, la poussette était vide. David avait disparu.
- Oui, monsieur le juge."

Le passage est un peu plus long que d'habitude, mais il me semblait nécessaire d'aller jusque là pour comprendre le but de cette conversation qui lance une enquête très prenante et terriblement dramatique. Je suis très étonnée de ne jamais avoir chroniqué ce roman que j'ai lu avec plaisir.

0 réactions:

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...