31 octobre 2009

L'appel de la lune, de Patricia Briggs


Encore un changement radical dans mes lectures - j'aime varier: cette fois-ci je me suis mise très sérieusement à la bit-lit, malgré un premier essai assez décevant avec Twilight. Pour ceux qui sont aussi ignorants des subtiles abréviations du monde littéraire d'aujourd'hui que je l'étais il y a deux mois, la "bit-lit" c'est la littérature contemporaine consacrée aux histoires de vampires, loups-garous et autres créatures légendaires qui se cachent dans notre monde. Et l'on m'avait dit que la série des "Mercy Thompson" de Patricia Briggs était un incontournable du genre. Un peu méfiante, je me suis donc plongée dans cet univers, quite à vous offrir une critique bien sanglante si l'envie s'en faisait sentir... Eh bien non ! Voyez plutôt...


Résumé:

Mercedes (surnommée Mercy) Thompson est une jeune femme pleine de caractère. Il en faut quand on est mécanicienne et qu'on possède son propre garage à gérer. Il en faut encore plus, quand on est secrètement capable de se transformer en coyote et qu'on a été élevée parmi les loups-garous. Parce que son statut est un peu particulier: grâce à son "pouvoir", elle sait repérer tous les êtres surnaturels qui nous entourent et que les humains ne voient pas - ceux qui, contrairement aux faes de grades inférieurs, ne se sont pas encore dévoilés au grand jour. C'est ainsi que Mercy n'ignore pas que son ancien patron est un gremlin, qu'elle répare le van d'un vampire et que son voisin est l'alpha de la meute de loups-garous locale... Mais elle ne se frotte pas trop aux uns et aux autres et tire assez bien son épingle du jeu. Jusqu'au jour où un jeune loup-garou débarque devant sa porte, affirme qu'il a été transformé de force et qu'il a fait l'objet d'expériences bizarres... Mercy n'a d'autre choix que l'aider, sans savoir que ça va la mener très, très loin.


Mon avis:

Je le dis d'emblée et sans la moindre honte: cette lecture est vraiment rafraîchissante et j'ai passé un bon moment auprès de Mercy. Le petit monde dans lequel elle vit est assez bizarre, plein de personnages légendaires qui répondent largement aux clichés qui leurs correspondent, mais développés de façon relativement cohérente. On apprend ainsi que les loups-garous ont une hiérarchie très poussée, même sous leur forme humaine, que les vampires s'organisent comme une mafia puissante, et que les faes, depuis qu'ils ont dévoilé leur existence, sont obligés de vivre dans des réserves pour se protéger du racisme humain. Prenez une grosse poignée de créatures connues de tous, mélangez-les, jetez-les dans notre monde actuel version petite ville américaine, et vous obtenez un univers qui aurait pu n'être qu'un sacré bordel; mais heureusement, la plume de Patricia Briggs en fait un plateau de jeu en équilibre dont elle nous présente les règles petit à petit, sans forcer, sans trop nous fatiguer les méninges.

Au milieu de tout ceci, le pion principal, c'est Mercy; une femme, d'accord, mais pas le genre jolie héroïne blonde et gnan-gnan, pas le genre guerrière impavide, quelque part entre les deux. L'animal qui la représente, le coyote, lui correspond bien: entre le loup prédateur et sa proie le lapin, elle essaie de rester cachée mais sait se défendre quand on l'attaque. Un bon mélange.

Le style est assez proche de celui de Twilight, celui dont j'ai dit tant de mal il y a quelques articles d'ici: totalement inintéressant. Encore une fois, l'auteur n'a aucune prétention à la grande littérature et ne se fend pas de la plus petite métaphore ou de la moindre subordonnée. Mais contrairement à Twilight où ça m'avait profondément déplu, ici c'est beaucoup moins pesant, pour la simple raison que l'histoire se suffit à elle-même. C'est un thriller; entre les paragraphes où Mercy nous explique en quelques mots les règles de son monde (sans jamais que ça tourne au cours magistral, un exploit en soi) et ceux où l'action se développe souvent assez rapidement, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Patricia Briggs ne joue pas avec son lecteur, elle l'emmène droit où il doit aller, et de temps en temps ça fait du bien de se laisser prendre par la main.

Bref, ce ne sera pas le roman de l'année, mais ça reste une chouette lecture, prenante et délassante à la fois. Je ne manquerai pas de me procurer le tome 2 un de ces jours (il y en a 4 à l'heure actuelle), et je remercie les copines de livraddict de me l'avoir fait découvrir !

1 réactions:

sassou

Coucou, j'aime beaucoup ton blog ; il est très sympa et le contenu est fluide ^^
J'ai lu ce livre, et je l'ai beaucoup aimé, contrairement à la suite de la série. Je trouve qu'à partir du 3e tome, les choses se répètent, et l'histoire est assez redondante... c'est à peu près la même chose pour (presque) toutes les séries, d'ailleurs. Sinon, je tiens à noter que ce premier tome était super ! *-*
Comme série qui est énorme, il y a Chasseuse de la nuit, de Jeaniene Frost, je ne sais pas si tu connais, mais c'est la meilleure saga (d'après moi, bien entendu), et je te la conseille vivement !
Sur ce, bonne continuation et à bientôt :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...