3 novembre 2009

Papa-Longues-Jambes, de Jean Webster.

Personne ne pourra me dire que je ne varie pas mes styles de lecture. Après un passage par la bit-lit, je fais un détour vers le roman épistolaire classé "jeunesse". J'avais croisé Papa-Longues-Jambes il y a de longues années, à l'époque où je recevais encore des Folios Junior pour mon anniversaire, et il m'avait laissé un souvenir lointain mais agréable. Je l'ai maintenant relu en anglais, de façon à pouvoir opérer une double comparaison: langue originale vs. traduction et lecture d'adolescente vs. lecture d'adulte.


Résumé:

Judy Abbott a passé les 17 ans de sa vie dans un orphelinat, et il est maintenant temps de lui trouver une situation. Après avoir lu une de ses dissertations, un généreux bienfaiteur qui souhaite rester anonyme lui propose un marché: il lui offre quatre ans d'études à l'université pour qu'elle devienne écrivain, en échange de quoi elle doit lui écrire chaque mois une lettre décrivant sa nouvelle vie. Judy se confie donc à cet homme dont elle ne connaît que la silhouette allongée entrevue à l'orphelinat, et qu'elle surnomme affectueusement Papa-Longues-Jambes. Au travers de ses lettres, on découvre la vie d'une jeune étudiante joyeuse, spontanée et en quête d'affection.


Mon avis:

Si les lettres de Judy sont datées en jour et en mois pour donner une idée de la chronologie, l'année n'est pas précisée. Mais ce roman ayant été publié en 1912, ça laisse deviner l'époque qu'il décrit.

Miss Jerusha Abbott est donc une gentille orpheline élevée dans un home. Ce n'est pas le Lowood de Jane Eyre, elle semble y avoir été bien traitée, mais malgré tout on lui a fait comprendre qu'elle est élevée par charité: elle hérite des vêtements offerts aux pauvres, elle est destinée à devenir bonne-à-tout-faire ou quelque chose comme ça, et si elle n'a pas déjà quitté l'école à 14 ans, c'est uniquement parce qu'elle est une élève brillante et qu'elle travaille à l'orphelinat pour payer son entretien. Dans le monde du début du siècle, on n'est rien si l'on n'a pas une famille respectable. Alors bien entendu, l'offre du généreux bienfaiteur est une véritable aubaine: la voilà envoyée au collège où l'on éduque les jeunes filles de bonne famille pour qu'elles se rendent utiles avant de se marier. C'est un peu un autre monde dans lequel elle arrive...

Là où l'histoire devient originale, c'est d'abord la condition du bienfaiteur: il ne veut pas avoir à faire le moindre effort pour elle à part lui payer ses études, mais il lui demande de lui écrire des lettres auxquelles il ne répondra pas. Et puis, deuxième surprise: le caractère et la façon d'écrire de Judy. N'importe qui d'autre, à son époque et dans sa situation, aurait produit des missives respectueuses, organisées, limitées aux cours et aux remerciements pour cette énorme faveur qu'elle reçoit. Mais Judy considère d'emblée ce monsieur inconnu comme un ami, pire, comme sa famille toute entière, et elle se confie. Elle écrit très spontanément, elle décrit sa vie avec beaucoup d'humour et de chaleur, et on ne peut s'empêcher de l'aimer dès la première lettre: elle est tout simplement adorable.

L'adolescente que j'étais à la première lecture avait beaucoup aimé Judy, la parfaite grande soeur. J'avais aussi aimé me plonger dans la vie du début du siècle, dans cet internat pour jeunes filles, les bals, les activités sociales et la vie de tous les jours, différente et à la fois semblable à la mienne. Et puis le mystère de Papa-Longues-Jambes et la petite histoire d'amour avaient ajouté une légère touche romantique qui m'avait bien plu.

L'adulte que je suis a aimé le livre un peu différement. J'ai à nouveau été séduite par Judy, cette fois-ci comme une petite soeur trop mignonne, touchante dans sa timidité, ses découvertes, sa naïveté et son enthousiasme. Mais pour des lecteurs pas trop naïfs, le petit mystère est très vite éclairci. Et puis cette fois-ci, son monde me paraît réellement différent du mien: la hiérarchie sociale terriblement pressante transparaît au travers des paroles de Judy, qui n'ignore pas qu'elle n'a aucun droit sans parents ou sans argent, quelles que soient ses qualités personnelles. Et tout à coup, elle est plongée dans le monde des enfants heureux, et elle y est obligée de mentir sur ses origines pour faire bonne impression. De plus, j'ai cette fois-ci ressenti l'arrière-goût légèrement amer de cette histoire: le besoin d'affection si pressant de ces enfants sans famille. En plus d'un journal amusant et d'une petite histoire d'amour, mes yeux d'adultes y ont lu un côté touchant et attendrissant que je n'avais pas repéré à la première lecture. Une raison en plus pour aimer ce livre.

Bref, une lecture facile, courte, très mignonne et touchante; un roman aussi rafraîchissant que son héroïne. En ce qui concerne la langue, je suppose que la traduction a bien reflété le style de l'original parce que j'ai vraiment eu l'impression de retrouver un vieil ami. Je vous le conseille, aux jeunes comme aux vieux !

NB: Pour info, je viens d'apprendre qu'il y a une suite, "Dear Enemy", qui raconte les aventures de l'amie de Judy, Sally, en directrice d'orphelinat. J'ignore le titre en français, mais si vous lisez l'anglais, Dear Enemy est disponible en ligne, notamment sur le site du Projet Gutenberg.

20 réactions:

Anonyme

Merci pour cet article!
La suite se nomme en français: "Mon ennemi chéri". Malheureusement, elle n'a été édité que vers les années 50, et n'est aujourd'hui disponible qu'auprès des brocanteurs, et vendeurs occasionnels sur e-bay, price minister, et autres bon coins!
Vous pouvez également trouver une version anglaise annotée de précisions de vocabulaire en français, afin de le lire plus aisément dans la langue de Shakespeare sur:

http://books.google.fr/books?id=2QTnm4io3EQC&printsec=frontcover&dq=dear+enemy+webster+jean&source=bl&ots=Qy9yNUKyiw&sig=N_x-Q4PwqMugaMYDDZvTyuilh7w&hl=fr&ei=jTv1S4DwAY6PsAbLocGTBg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=10&ved=0CGEQ6AEwCQ#v=onepage&q&f=false

En espérant vous avoir été utile!
Marie

Anonyme

Au faite ton "blog" est très bien, je pense que tu cette passion à part entière ! Continue ainsi :)
Marie, toutjours la deuxième ^^'
13ans.

Anonyme

Oupssss le 1er commentaire est partit :O, mais comment ?! x)
Je voulais demander à Marie, comment est la suite de Papa-longues-jambes ?
Tu es sur qu'il n'y à pas moyen de l'avoir autrement qu'en brocante ?
Marie.

Anonyme

Moi, j'ai eu à lire ce livre pendant les vacances, Je n'arrive pas a le lire. IM-PO-SSI-BLE. Je n'accroche pas du tout et ce livre me donne une irresistible envie de le jeter par la fenêtre ! . Pourriez vous m'indiquez un petit résumé a partire de la page 100 s'i lvous plait ? :D. Merci d'avance !

Anonyme

je devais lire ce livre pendant les vacaces mais je n'était pas au courant donc je dois abslument savoir de quoi il parle avant demain car ces la reprise des cours,si vous en avez le temps bien sur pouriez vous me faire un résumé détaillé s'il vous plait ?

Anonyme

Bon voila j’ai un devoir a faire sur papa longue jambe . Je doit faire un résumé de ce livre mais sans raconter la fin en gros voi la les consignes : je doit donner des indices et un appétit pour le récit aux éventuels lecteur.
Et je doit faire le résumé mais je doit etre habile et je doit pas devoiler clairement la fin . Et puis je doit laisser planer un peut de suspense , pour éveiller la curiosité de mes camarade voi la et pour sa moi je suis pas tres rusée donc svp vous pourriez me donnez un peut d’aide svp svp merci devance

Anonyme

Bon voila j’ai un devoir a faire sur papa longue jambe . Je doit faire un résumé de ce livre mais sans raconter la fin en gros voi la les consignes : je doit donner des indices et un appétit pour le récit aux éventuels lecteur.
Et je doit faire le résumé mais je doit etre habile et je doit pas devoiler clairement la fin . Et puis je doit laisser planer un peut de suspense , pour éveiller la curiosité de mes camarade voi la et pour sa moi je suis pas tres rusée donc svp vous pourriez me donnez un peut d’aide svp svp merci devance
vous pouvez aussi me envoiyez un message sur ma boite email : nassiba1996@hotmail.fr

Anonyme

il est cool le livre

Anonyme

par contre il y a plein de mot que j'ai pas compris
c'est chaut dis donc et si en a qui dise que je parle pour ne rien dire sa arrange des personne a prendre le dictionnaire (mdr pardon a seut qui on crut que je les insulte)!au revoir et merci pour les idication

Anonyme

Le commentaire ne peut pas être vide.

Anonyme

c de la merde les livre --'

Anonyme

se livre et bien meme si j'ai pas tres bien comprie l'histoire a la fin

Anonyme

Bon voila j’ai un devoir a faire sur papa longue jambe . Je doit faire un résumé de ce livre mais sans raconter la fin en gros voi la les consignes : je doit donner des indices et un appétit pour le récit aux éventuels lecteur.
Et je doit faire le résumé mais je doit etre habile et je doit pas devoiler clairement la fin . Et puis je doit laisser planer un peut de suspense , pour éveiller la curiosité de mes camarade voi la et pour sa moi je suis pas tres rusée donc svp vous pourriez me donnez un peut d’aide svp svp merci devance

Anonyme

il faut que tu lise les premières pages avec un resumer sur la vie de l heroine et sur l hisyoire je te souhaite bonne chance :)

Anonyme

Je n'accroche pas du tout tu lis le debut sa a l'aire bien en faite tu te rend compte qu elle ecrit que des lettre au gas de la vrai merde

Anonyme

Il est lonnnnng mais il ma plus jai un controle dessuus

Quelqun

Anonyme

c'est nul je devait faire un résumer sans raconter la fin

Anonyme

c de la merde les livres surtout se livre

Anonyme

ce livre m'a bcp plus mais il est lonnnnnnnnnnnnnnnnnnnng demain c ma dernière chance pour apporter à mon prof mes fiches de lecture je m'appelle caroline je suis en 1 année collège ouf c dur je vais être si contente et je serais heureuse comme un poisson dans l'eau si quelqu'un m'aide

Anonyme

Tu crois que les gens vont te répondre à 1h04 du marin???

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...