13 mai 2010

Le nom de la rose, d'Umberto Eco

Une lecture commune organisée par Evertkhorus m'a donné le courage de recommencer ce roman devenu un classique que j'avais déjà lu une fois et pas vraiment apprécié. Je voulais depuis longtemps lui donner une seconde chance, et voici le résultat...


Résumé :

Au XIVème siècle, le jeune moine Aldo accompagne l'ex-inquisiteur franciscain Guillaume de Baskerville dont il est le secrétaire. Ils séjournent dans une abbaye bénédictine, quelque part entre Provence et Ligurie, pour y préparer une rencontre politique très importante entre franciscains représentants de l'Empereur d'Allemagne et les envoyés du Pape avec qui ils sont en désaccord. Mais lorsqu'ils arrivent à l'abbaye, un moine vient d'y mourir tragiquement en s'écrasant sur les rochers en contrebas de la bibliothèque, une forteresse protégée par l'interdit religieux et la magie. Guillaume est sollicité pour découvrir la cause de cette mort mystérieuse et rétablir la sécurité de l'abbaye avant que les envoyés du Pape n'arrivent...


Mon avis :

Comme je l'ai écrit, ce n'était pas ma première lecture de ce roman dont j'ai très souvent entendu parler. La première fois, on me l'avait décrit sous la forme d'une enquête policière du Moyen-Âge, et j'avais été assez déçue : s'il y a bien une enquête, elle est presque noyée dans les digressions historiques, politiques et religieuses qui en ralentissent le rythme et compliquent la lecture. Et je ne peux pas nier que l'impression a été la même cette fois-ci : l'enquête en elle-même, bien qu'intéressante et originale grâce à l'époque et le lieu où elle se situe, n'est pas l'attrait le plus puissant de ce livre.

Ce qui rend ce roman unique en son genre, c'est la plongée dans le XIVème siècle qu'il nous offre. Une plongée parfaite, sans la moindre concession, justifiée par la présentation de ce texte comme un manuscrit d'époque traduit récemment. Jusque dans les plus petits détails, le narrateur décrit ses aventures comme s'il s'adressait à un lecteur de son époque. Les périodes de la journée par exemple font références aux messes qui divisent la vie des moines, et non pas aux heures classiques.

Tout ceci rend la lecture assez ardue par moments. La langue, qui a tendance à être alambiquée, les sous-entendus philosophiques, les longs débats théologiques demandent une concentration certaine. De plus, si le narrateur donne quelques explications sur le contexte politique de l'époque, il présuppose que nous sommes familiés avec les différents ordres monastiques et la système politique, ce qui n'est en tous cas pas mon cas.

Mais c'est le prix à payer pour un dépaysement absolument total. On a ainsi l'occasion de découvrir la vie des moines et, en marge, celle du peuple de l'époque, au travers d'une fresque au réalisme époustouflant. On apprécie aussi l'ouverture d'esprit de Guillaume de Baskerville, un personnage extrêmement bien décrit et très en avance sur son époque. On a un aperçu des croyances qui ont menées aux excès de l'inquisition et qui expliquent beaucoup de choses. Bref, on visite cette abbaye du Moyen-Âge comme si on y était.

Je conseille donc à ceux qui souhaitent découvrir ce livre (que je recommande chaudement) d'être prévenus : ce n'est pas un roman facile à lire, mais c'est l'une des oeuvres historiques les plus intéressantes que j'aie eues en main.

Un grand merci à Evertkhorus pour m'avoir incitée à sortir ce livre de ma bibliothèque où il prenait injustement la poussière...


Pour en savoir plus :
- la page bibliomania du livre
- la page du forum où la lecture commune s'est organisée, avec la liste des participants (et ils sont nombreux !).
- parmi mes co-lecteurs, Evertkhorus et Setsuka n'ont pas du tout aimé ! Par contre, Lexounet a beaucoup apprécié, à peu près pour les mêmes raisons et avec les mêmes réticences que moi, mais qu'il explique plus en détails.

Et je ne m'en étais pas rendue compte mais ce livre compte pour le Challenge Livraddict 2010 ! Ca me fait 4 livres lus sur les 6 pour lesquels je m'étais engagée... Je sens que je vais dépasser mon quota :D

18 réactions:

evertkhorus

Coucou! Contente que tu aies globalement apprécié cette lecture commune. J'avoue que je suis admirative que tu aies réussi à le relire. Moi je compte le laisser au fin fond de ma bibliothèque pour longtemps, tellement je n'ai pas aimé. Je trouve qu'il y a des plongées historiques magnifiques et réussies sans rendre la tâche du lecteur si ardu : même période et même thème Les Piliers de la Terre...

Lylou

Il fait partie de mon challenge ABC. J'espère qu'il me plaira.

El Jc

Je l'ai lu il y a très longtemps maintenant, mais j'envisage de m'y replonger dans les années à venir. Ecco est un formidable auteur, mais reste très exigeant vis a vis de ses lecteurs. Il déplaira fortement aux amateurs d'action et/ou de lecture d'évasion. Pour les amoureux d'histoire et de cadres historiques pointus c'est par contre une réelle référence.

L'Ogresse

J'avais essaye de le lire il y a quelques annees et j'avais tres vite abandonne pour les raisons que tu donnes. Il faudrait que je choissise le bon moment pour retenter cette lecture, donc.

100choses

Une lecture à retenter pour moi, mes précédentes tentatives s'étant soldées par un abandon très rapide.

cocola

J'avais lu quelques pages et tout de suite abandonné... Mais je n'ai pas renoncé : un jour, je le lirai !
En tout cas ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu du mal :)

Manu

Je n'ai jamais osé tenter cette lecture !

flou

moi je tenterais bien...

Nathalie

Eh bien, même si les avis sont très contrastés, au total ils reposent tous sur les mêmes éléments : un livre intéressant mais difficile à lire ! Merci à tous pour vos commentaires :)

Anne Sophie

je l'avais lu l'an dernier et j'avais trouvé ce livre vraiment chouette ! l'adaptation ciné est géniale aussi

Lexounet

J'adore sincérement ta conclusion, c'est tout à fait ce que j'en ai ressenti. C'est très ardu comme tu le dis mais si l'attrait pour l'Histoire est présent, ça se laisse très bien lire. J'ai quand même loupé pas mal de choses^^
Maintenant, il me reste le film à voir qui plaira sans doute plus car là on est axé sur l'enquête et le passé des personnages.

Bénédicte

c'est un livre historique très riche dont la lecture n'est pas toujours facile en raison des citations latines qu'il faudrait que je relise mais il me semble que c'est un vrai défi Bon dimanche

craklou

"ce n'est pas un roman facile à lire, mais c'est l'une des oeuvres historiques les plus intéressantes que j'aie eues en main."
c'est exactement mon avis, même si pour ma part j'aurais sans doute apprécié quelques longueurs en moins!
Mais une très bonne lecture !

Emilie

J'ai abandonné ce livre vers la 20ème page, une écriture vraiment difficile, très dense et je n'ai pas le courage de réessayer.

Anjelica

j'ai lu ce roman il y a très très longtemps, lorsque j'étais jeune et j'avais adoré et je ne me rappelle pas du tout d'une lecture ardue.
Le film à mon humble avis lui rendait bien hommage :)

Nathalie

Je n'ai pas vu le film, il faudra que j'essaie ; contrairement au livre, je n'en ai entendu que du bien !

Setsuka

Contente que tu aies aimé ce roman, et c'est vrai que certains points de ta critique m'ont échappé (comme les fresques historiques qui décrivent la vie des moines, etc). Mais je continue de penser que l'auteur nous noie dans des détails...

dasola

Bonjour, je pense que c'est le roman le plus accessible d'Umberto Eco. C'est vraiment bien. L'adaptation ciné de JJ Annaud n'est pas à la hauteur (et pourtant il y a Sean Connery). Bonne soirée.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...