28 avril 2011

Axiomatique, de Greg Egan

J'ai annoncé il y a quelques temps que je me lançais à la redécouverte de la science-fiction.  C'est maintenant chose faite avec un des maîtres du genre, Greg Egan.


Résumé :

Est-il possible de reproduire dans la réalité des tableaux fantastiques célèbres en créant des chimères ? Une drogue permet-elle de rejoindre et de joindre tous les possibles ? Le temps qu'on lui reconstruise un corps, un homme peut-il confier au ventre de sa femme le soin d'accueillir son cerveau ? Autant de questions, avec bien d'autres, que Greg Egan soulève dans dix-huit nouvelles.


Mon avis :

Mon retour à la science-fiction a été plutôt brutal : dès le début de ma lecture enthousiaste, je me suis retrouvée perdue au coeur d'une nouvelle dont je ne saisissais pas le postulat de départ. Car bizarrement, la nouvelle la plus compliquée, la plus ardue, a été mise au tout début. Mais croyez-moi, il ne faut pas se décourager : les suivantes sont bien plus aisées à suivre !

Il est difficile de parler globablement d'un ensemble de nouvelles aussi disparates, mais de façon générale, ce qui les lie toutes c'est l'imagination débordante de l'auteur et sa capacité à utiliser les inventions ou les situations les plus originales pour en explorer les conséquences sur la psychologie des personnages et les réactions humaines en général.  Chacune des nouvelles pourrait être résumée en commençant par ces mots : comment réagirait-on si... Comment réagirait-on si des implants dans le cerveaux nous permettaient d'orienter sciemment nos valeurs ?  Comment réagirait-on si on devait passer chaque jour dans le corps d'une personne différente ?  Comment réagirait-on (en tant que femme) si pour sauver son mari on devait accueillir son cerveau dans son utérus comme un bébé ?  Comment réagirait-on si on pouvait acheter une poupée vivante, un bébé qui ne grandirait que jusqu'à l'âge de quatre ans puis mourrait ? Comment réagirait-on si, à la naissance, chaque enfant recevait le journal intime qu'il écrira tout au long de sa vie ?  Comment réagirait-on si un crystal était installé dans notre cerveau dans le but de l'imiter puis de le remplacer pour éviter la vieillesse ?  

Etc, etc, etc.  Chaque hypothèse est l'occasion d'explorer un aspect de notre humanité ou de nos fondements moraux. Les idées les plus extraordinaires se succèdent de nouvelle en nouvelle, toutes sont justifiées par une explication scientifique crédible (pour une non-initiée comme moi en tous cas), et toutes se développent au fur et à mesure de rebondissements toujours inattendus.  Il y a eu une ou deux nouvelles dont la fin m'a laissée sur ma faim ; mais j'ai surtout été époustouflée par la plupart d'entre elles, qui sont difficiles à lâcher une fois commencées et difficiles à oublier une fois lues.  Bizarrement, malgré leur postulat de départ inimaginable dans le monde où nous vivons à l'heure actuelle, la plupart de ces histoires ont fait résonner mes propres impressions : "Et moi, que ferais-je, que ressentirais-je dans une telle situation ?".

Je suis d'autant plus étonnée de mon enthousiasme que ce recueil est souvent classé dans la "hard science-fiction" : en-dehors de la première nouvelle et de l'un ou l'autre passage, ça ne m'a pas paru "hard" du tout.  Bien sûr, c'est une lecture à laquelle il faut consacrer un minimum d'attention, mais c'est loin d'être réservé aux scientifiques avertis ou aux lecteurs passionés du genre.

Bref, voilà un rendez-vous que je n'ai pas manqué : la science-fiction et moi, pas de doutes, nous nous sommes trouvés.  Je n'aurai plus peur de ce genre un peu mystérieux, en tous cas pas tant qu'il passera par la plume de Greg Egan.  Un énorme merci à Livraddict et au Livre de Poche pour ce partenariat on ne peut plus fructueux ! 



Pour en savoir plus :

5 réactions:

Erato

Ah tiens, je n'avais pas tilté que c'étaient des nouvelles... Je précise je ne l'ai pas encore lu, mais en ai très envie ^^

Miss Spooky Muffin

Toujours envie moi aussi, je te l'emprunterai un jour... dans longtemps sans doute, vu tout ce que j'ai à lire !

BlackWolf

J'ai passé un bon moment avec ce livre même si par moment je trouvais que les personnages étaient un peu froids.Content qu'il t'ai plu.

El Jc

Bienvenu dans le futur Nath ,o) La Hard SF n'est pas souvent inaccessible ou compliquée, elle base simplement la trame de l'ouvrage sur des principes scientifiques avérés ou qui ne contredisent pas les connaissances scientifiques au moment ou l'auteur écrit. Ravi que ce retour en SF se soit dérouler sous de bons auspices. Bises

Nathalie

@MSM : il t'attend dans ma bibliothèque - l'ex-tienne :D

@BlackWolf : c'est vrai que les personnages sont parfois un peu froids, maintenant que tu le dis. Ce qui m'a surtout frappée c'est le fait qu'ils acceptent souvent des pratiques que je considère tout à fait immorales - mais c'est probablement là-dessus que l'auteur veut nous faire ouvrir les yeux.

@El Jc : merci de la précision, je pensais que "hard", c'était pour le lecteur à comprendre l'intrigue. Je dois dire que j'ai pris pour argent comptant tout ce qui concernait la partie scientifique des explications, je n'ai pas assez de connaissances dans les domaines abordés que pour juger !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...