30 avril 2011

Castle in the air, de Dianna Wynne Jones

Vous connaissez le concept des lectures communes en série ?  On s'engage ensemble non pas pour un livre, mais pour la lecture de plusieurs livres de la même série, étalés dans le temps.  Ajoutez à ça que la lecture est en VO, et vous comprenez dans quoi je me suis engagée à la suite de Miss Spooky Muffin. Je vous ai présenté "Howl's moving castle" il y a quelques temps, voici donc sa suite, Castle in the air.


Résumé :

Le jour, Abdullah est un simple marchant de tapis, mais dès qu'il a un peu de temps, il se rêve en prince.  Un jour, les rêves d'Abdullah deviennent réalité et il fait la rencontre de la belle Flower-in-the-Night.  Quand un horrible djinn emporte Flower dans le ciel, Abdullah décide de sauver son amour - à condition qu'il arrive à la retrouver et qu'il échappe à tous les vilains méchants qui le poursuivent. Mais comment réussir, avec pour seules aides un génie au mauvais caractère et un tapis volant sans mode d'emploi ?


Mon avis :

J'avais bien aimé "Howl's moving castle" pour son atmosphère de conte de fée bizarre et ses personnages très particuliers. J'avais quand même regretté de m'être perdue dans une intrigue parsemée de rebondissements et d'éléments qui me semblaient inexplicables, de questions sans réponses et de développements que je ne saisissais pas.  Un défaut qui aurait pu être très encombrant ailleurs, mais qui passait presque inaperçu dans ce conte de fée aux accents rêveurs.

Castle in the air (traduit en français par "Le château des nuages", mais en fait l'expression est plus proche des châteaux en Espagne) ne possède pas ce défaut. Il y a pourtant de la magie et de l'aventure, des rebondissements et des situations étranges, mais qui se basent sur des éléments plus connus, comme le tapis volant ou le génie dans sa bouteille, et on ne risque pas de s'y perdre. Il n'a pas grand-chose à voir non plus avec le premier livre : il y a des liens directs mais ils apparaissent seulement vers la fin.  Jusque là, on découvre une histoire du genre de celle d'Aladin, loin des aventures de Sophie en Ingarie.

Une autre différence notable avec le premier livre c'est que j'ai trouvé ici beaucoup plus d'humour.  L'auteur garde le même ton que précédemment, mais ajoute une dimension vraiment comique, en tout premier dans les politesse exagérées et parfois ironiques que s'échangent les gens dans le monde d'Abdullah, ensuite dans sa relation avec Flower-in-the-Night ou dans les réactions du génie, notamment.  Abdullah n'est d'ailleurs pas loin de l'anti-héros malmené par les événements et qui a du mal à s'affirmer.  J'ai beaucoup souri de ses aventures et de ses réactions, et énormément apprécié cette dimension humoristique.

En-dehors de ça, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de Dianna Wynne Jones.  Il y a un petit quelque chose dans sa narration qui me permet de replonger dans l'atmosphère des  histoire avant de dormir de mon enfance, sans devoir faire l'effort de m'infantiliser en me contentant de contes simplistes. Elle transforme d'ailleurs les éléments connus pour leur donner un petit air moderne ou surprenant que j'adore.  Une lecture vraiment agréable qui s'avale comme un bonbon.  



Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- l'avis de mes co-lectrices enthousiastes : Miss Spooky MuffinSita, Flo_boss, Heclea

7 réactions:

heclea

Comme toi je me suis sentie plus à l'aise dans ce second tome que j'ai trouvé plein d'humour et qui m'a vraiment fait voyager.
Après ces deux permiers tomes si différents, je me demande ce que nous réserve House of many ways et je suis impatiente de le lire !

Flo_boss

En effet, Diana Wynne Jones a le don d'insuffler une ambiance de conte de fées à ses récits, sans pour autant en conserver le schéma simpliste et manichéen. Une lecture très agréable, plus en tout cas que le tome 1. :)

Miss Spooky Muffin

Je ne sais pas si je préfère celui-ci au premier, l'effet du film peut-être qui fait que je suis très attachée à Howl et Sophie (et Calcifer !!), mais ce second tome était vraiment excellent et enchanteur, plus simple à suivre que le premier, et quelle fin !! Vivement le prochain :)

Sita

C'est vrai que l'aspect plus linéaire de ce tome là le rend plus simple à suivre, mais je pense être plus conquise par le côté tout feu tout flamme du premier tout de même ^^
J'aime Diana Wynne Jones comme toi pour son côté histoires dédiées à la jeunesse qui ne sont pas simplistes pour autant !

Nathalie

C'est amusant qu'on ait toutes aimé cette lecture ! Pas un seul avis négatif pour ratrapper les autres ! :D Par contre j'attends avec impatience votre avis sur le troisième tome !

Aily

Je n'avais pas perçu Abdullah comme un anti-héros, mais à la réflexion, tu as raison : il a ce côté "je me laisse porté par les évènements" aux antipodes du héros !

Et puis j'ai trouvé aussi que c'était une histoire parfaite à lire aux enfants avant de se coucher ;)

Audrey

Je ne connaissais pas du tout. Je note la série d'autant que j'essaie de me remettre à la lecture en VO.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...