3 avril 2011

L'âge des étoiles, de Robert Heinlein

Je vous préente aujourd'hui mon premier livre voyageur !  FrenchDawn l'a envoyé à Miss Spooky Muffin qui me l'a passé.  Et à mon tour de me replonger dans la Science-Fiction qui a délaissé mes étagères depuis une bonne dizaine d'années...


Résumé :

La surpopulation épuise les ressources de la Terre et a rendu encore plus urgente, en ce début du quatrième millénaire, la nécessité de trouver de nouveaux mondes habitables. Mais si le voyage interstellaire est désormais possible, les vaisseaux spatiaux voyagent moins vite que la lumière, et communiquer avec la Terre prendrait des années. L'Institut de Recherches Prospectives a trouvé une solution inattendue à ce problème : la télépathie. Pat, un adolescent extraverti, et son jumeau Tom vont mettre leurs dons exceptionnels au service du grand projet de colonisation interstellaire. Tandis que Pat vieillira sur la Terre, Tom et tout l'équipage du L. C. échapperont à l'emprise du temps. 


Mon avis :

Comme je le disais, je n'ai plus lu de roman de sciences-fiction depuis l'école, ce qui fait déjà 15 ans.  Avec le temps, ce genre a commencé à m'intimider ; j'y ai vu des critiques très pessimistes de l'avenir humain et des romans pas vraiment accessibles, des épopées scientifiques complexes, bref, un genre auquel il fallait être initié pour pouvoir l'apprécier.  

Mais au contact de certains blogueurs fans du genre (je ne citerai qu'El Jc comme tentateur en chef, mais il n'est pas le seul), j'ai eu envie de le redécouvrir.  Lorsque ce livre court, L'âge des étoiles, a commencé à récolter quelques critiques positives, je me suis dit "pourquoi pas ?".  Et quand il a littéralement atterri dans mes mains, je m'y suis plongée sans détours.  

Alors, qu'est-ce que ça dit ?  La réponse est très simple : j'ai été subjuguée.  Rien d'intimidant ou d'ultra-complexe dans cette histoire, rien qu'un récit court, enlevé et qui s'avale en quelques heures.  L'hypothèse est originale et nous mène vraiment loin du point de vue de l'aventure et de l'humain.  Le récit raconté à la première personne explore plusieurs thèmes intéressants, que ce soit les relations entre frères, le passage du temps, les aléas de l'exploration spatiale, les conséquences de la surpopulation, la vie en commun dans un espace limité, l'autorité au sein d'un groupe, etc.  Je dois reconnaître que certaines explications scientifiques me sont passées largement au-dessus de la tête mais elles sont loin d'avoir entravé ma lecture et donnent à l'histoire un vernis de crédibilité réussi. Au fil des pages je n'ai cessé d'attendre la suivante, incapable de me détacher d'un récit toujours surprenant.

Ca passe d'ailleurs très vite, peut-être un peu trop vite.  Ce récit a le goût d'une nouvelle : il y manque un peu de profondeur, les événements s'enchaînent un peu trop rapidement, la fin arrive un peu vite.  Ca ressemble vaguement à un exercice d'écriture qui aurait fourni le matériel pour un roman plus élaboré ; il y avait moyen de développer certains de ces thèmes qui sont à peine effleurés.  Ca n'a pas gâché mon plaisir au moment de la lecture, ça m'a surtout donné l'envie de me plonger dans des romans du même genre mais un peu plus substantiels. 

Bref, ce fut un délicieux amuse-bouche qui m'a redonné envie de plonger pleinement dans la science-fiction.  Une excellente introduction à qui veut découvrir ou renouer avec ce thème.  Je recommande chaudement !

7 réactions:

Miss Spooky Muffin

Je suis ravie que tu aies repris goût à la SF, il faut dire qu'avec Heinlein difficile de se tromper, il a la plume magique quand il s'agit de raconter des histoires !
N'hésite pas à m'emprunter Une porte sur l'été et L'enfant tombé des étoiles à l'occasion, je suis sûre qu'ils te plairont :) (et si tu es friande d'ebook, il y en a un paquet de Heinlein gratuits en ligne !)

El Jc

Que voilà une chronique qui fait plaisir à lire. Ton impression de manque de profondeur et de développement viens sans doute du fait qu'il s'agisse d'un des "juvenile" de l'auteur. Autrement dit un roman jeunesse.

Pour fêter dignement ton retour à la SF, le tentateur en chef t'ouvres toute grande les portes de sa bibliothèque. Si un titre, un auteur ou un thème te tente, dis le moi et il prendra, quand tu le souhaiteras, le chemin du grand nord.

Bises

Nathalie

@MSM : Merci pour la proposition :) Je vais commencer par les e-books, c'est un super tuyau !

@El Jc : quand tu parles d'un juvenile, tu veux dire un roman que l'auteur a écrit dans sa jeunesse ou un roman destiné à la jeunesse ? Pour le reste, je vais surtout avoir besoin de tes conseils pour défricher cette terra incognita :)

El Jc

C'est bien d'un livre jeunesse dont il s'agit. Pour le reste, sens toi totalement libre de me submerger de questions j'y répondrai avec grand plaisir.

Nathalie

Ah ok. Eh bien figure-toi que je n'ai pas trop senti ce côté "littérature pour la jeunesse". Bien évidemment il s'agit d'un jeune personnage qui écrit à la première personne donc les centres d'intérêt et le discours est assez "jeune"... Mais ça va très loin quand même dans le scientifique, surtout au moment du discours sur l'instantanéité (j'ai largement décroché d'ailleurs).

Mais ce n'est pas ça qui m'a paru manquer de profondeur ; c'est surtout le nombre de thèmes effleurés alors que je trouvais les idées vraiment géniales (peut-être parce que je ne suis pas une "pro" de la SF). Rien que l'idée du centre d'études prospectives, c'est vraiment super : une fondation qui a pour but de dépenser de l'argent pour des recherches sans application pratique immédiate, c'est génial ! Et qui en plus n'arrête pas de faire des sous ! Qu'est-il devenu à la fin du livre ?

Et aussi le côté "je pars en vaisseau spatial et quand je reviendrai mon entourage aura 80 ans de plus que moi" qui n'a pas l'air de trop déranger les jumeaux, ça aurait pu être approfondi tout en restant dans une optique "jeunesse". Et puis le retour brutal (je n'en dirai pas plus) et les conditions de l'accueil à l'arrivée, moi ça m'aurait mise en furie ! Les pertes humaines en cours de route... Tous ces points qui fournissent des pistes de réflexion vraiment intéressantes, à la portée d'un lectorat jeune, mais que l'auteur néglige d'exploiter.

Guillaume44

J'ai beaucoup aimé ce roman juvénile d'Heinlein :)

Nicolas

Oui comme tu dis certains thèmes ne sont pas très exploités et auraient pu être bien plus développés. Paradoxalement j'ai trouvé le roman assez longuet, je m'y suis surtout ennuyé. Peut-être en attendais-je autre chose? En tout cas je suis passé à côté, dommage.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...