1 novembre 2011

Fils-des-Brumes, tome 2 : Le Puits de l’Ascension, de Brandon Sanderson

Il y a des livres qui promettent et pourtant qui passent des mois à traîner sur une étagère.  Celui-là, sachant que j'avais adoré le premier tome de Fils-des-brumes, je me le gardais pour un grand moment.  A-t-il été à la hauteur ? 

Attention : spoilers concernant le premier tome de Fils-des-Brumes !!!  Difficile de parler de cette suite sans mentionner les événements passés.


Résumé :

Kelsier a réussi son dernier coup : il laisse à ses amis un monde débarrassé du Seigneur Maître.  Un monde complètement sens-dessus-dessous, surtout.  Un an plus tard, Elend, avec Vin comme garde du corps, joue les dirigeants éclairés et transforme à grand-peine la Dominance du Nord en démocratie.  Mais il manque d'autorité et a du mal à faire régner l'ordre à Luthadel.  En plus de ça, la ville désorganisée est assaillie par non pas une, non pas deux, mais trois armées différentes !   La révolution pourra-t-elle survivre ?


Mon avis :

Mon dieu, quelle histoire, encore !  Sanderson a ce talent de jouer avec nos pieds d'une couverture à l'autre.  Comme d'habitude, les rebondissement pleuvent, ce qu'on croyait acquis est soudain perdu et ce qu'on croit perdu se gagne au dernier moment.  Les détails prennent soudain une importance insoupçonnée, les preuves qu'on croit concluantes trouvent une toute autre interprétation.  Et j'ai beau m'y attendre, il m'a à chaque fois !

Et puis l'idée en soi est sympathique : que se passe-t-il une fois que les gentils ont gagné ?  Parce que c'est bien beau, réaliser l'impossible, renverser le tyran sanguinaire, mais après, il faut gérer.  Et ça, c'est peut-être la partie la plus difficile à jouer, au fond, avec tout à perdre et rien à gagner. 

Le problème c'est que je pense qu'à un moment, à force de nous tenir en haleine, l'auteur peut fatiguer le lecteur. D'une certaine façon, Mr Sanderson m'a fait tourner en bourrique au point qu'il m'a fallu deux mois pour terminer son livre.  J'étais exaspérée.

D'abord, ce qui m'a dérangée, c'est le comportement de Vin.  Sa relation avec Elend, par exemple.  Ils s'aiment ces deux-là, mais qu'est-ce que c'est compliqué !  Je doute, je ne doute plus, je suis là, je m'en vais, je me pose des questions, est-ce que je t'aime vraiment, est-ce que tu m'aimes vraiment...  Et puis la propension de Vin à suivre des instincts vagues que j'ai eu du mal à comprendre, elle pourtant si rationnelle avant.  Bref, Vin m'a tapé sur les nerfs, et c'est un peu embêtant pour un personnage principal.

J'aime beaucoup la façon qu'à l'auteur d'aborder les personnages, pourtant ; j'ai beaucoup apprécié l'évolution des sentiments entre Vin et le Kandra, l'introspection de Sazed (un personnage que l'auteur adore visiblement et à qui il a donné cette fois-ci une place et une profondeur méritées), la découverte de Breeze, Clubs et même Spook, et deux ou trois nouveaux personnages que je vous laisse découvrir.  Il laisse Dockson de côté par contre, ce qui est un peu dommage.  Mais autant j'ai apprécié un peu d'introspection chez ces gens-là, autant l'histoire entre Vin et Elend m'a vite fatiguée. 

Ensuite, même si on m'avait prévenue que l'histoire était maintenant plus politique qu'aventureuse, le long statu quo vers les 2/3 du livre m'a impatientée au point que j'arrête la lecture pendant un long moment.  J'ai eu l'impression d'attendre avec les personnages un dénouement désespéré qui ne venait pas.  La situation empire à chaque page et à la fin, je n'en pouvais plus d'attendre à quelle sauce mes héros allaient être mangés.  C'est d'un frustrant insoutenable !  J'ai donc dû prendre un peu de recul pour pouvoir continuer ma lecture. 

Bref, ce second tome est de qualité mais est loin d'accéder aux sommets où je place le premier, et je pourrais facilement l'amputer de quelques dizaines de pages pour le rendre parfaitement à mon goût.  Par contre, si vous croyez que je ne le conseille pas et que je ne vais pas me jeter sur la troisième partie, vous vous trompez lourdement !  D'autant plus que bien évidemment la fin ne résout rien, et qu'une nouvelle suite doit sortir en novembre. J'espère juste retrouver le ton positif du premier, et ces passages où j'en oublie de respirer sous le coup du suspense. Je l'ai déjà pré-commandée, c'est tout dire ! 



Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre, avec les chroniques d'autres lecteurs
- acheter le livre sur Amazon


3 réactions:

Miss Spooky Muffin

L'important c'est de l'avoir fini après tout ! C'est vrai que comme souvent dans les livres de Sanderson, au 2/3 de l'histoire il y a un creux un peu dur à passer... mais j'avoue l'avoir dévoré comme le premier, impossible de m'en empêcher.
Par contre, jouer avec nos pieds, c'est pas un peu intime ça ? :P

Nathalie

Quoi, c'est une expression belge ça, encore ? ;)

Frankie

Je suis d'accord avec tes réserves mais ça ne m'a pas empêchée de vraiment aimer le livre. C'est vrai que Vin est parfois pénible mais il faut la comprendre aussi ! Elle n'a jamais réussi à faire confiance à quelqu'un et là, on lui demande presque l'impossible ! :D En tout cas, j'ai aussi beaucoup aimé sa relation avec le Kandra et le retour de Sazed au premier plan.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...