5 mars 2012

Alvéoles de Eric Descamps


Un nouvel auteur m'a fait le plaisir de m'envoyer son premier roman qui se trouvait dans ma wish-list.  Ce qui ne veut pas dire que je vais être plus gentille dans ma chronique, mais parfois, il n'y a tout bonnement rien de mauvais ! 


Résumé :

Que peuvent bien avoir en commun un pirate informatique recruté par une agence de l'OTAN, un couple de jeunes mariés en route pour le sud de la France, une grande entreprise suisse et une famille dont le père a obtenu un petit boulot d'un jour puis tombe mystérieusement malade ? Qu'est-ce qui se cache dans les "couveuses" en métal déposées aux quatre coins de la France ?  Pourquoi les abeilles quittent-elles soudain leurs ruches ?  Les réponses se trouvent dans les ramifications multiples d'un complot qui pourrait affamer le monde entier, et que quelques anonymes vont tout faire pour déjouer.


Mon avis :

Encore une chronique délicate : il va falloir que je vous parle de ce roman en vous dévoilant le moins possible son intrigue pour garder le suspense qui fait une grosse part du plaisir !  Je l'ai lu moi-même sans connaître du tout de son contenu, je ne savais pas à quoi m'attendre et j'en ai d'autant mieux profité.

Enfin pour vous mettre sur la piste malgré tout, il s'agit d'un thriller basé sur une menace informatique et écologique tout à la fois. C'est une histoire un peu à l'américaine, avec une menace planétaire, de grands méchants rusés et cupides, des techniques de pointe et pas mal d'action rassemblée sur à peine trois jours. Mais heureusement le roman présente aussi un aspect "bien de chez nous" qui l'empêche de tomber dans les affreux travers de ses cousins américains : pour une fois, pas d'attaque du Pentagone ou de la Maison Blanche, mais une attaque ciblée sur l'Union Européenne ; pas de super-héros facile de la gâchette mais quelques personnages qu'on pourrait croiser dans les rues ; pas de course-poursuite sur les grandes artères américaines mais des aventures situées en Belgique, France ou Suisse. Voilà qui renouvelle un peu le genre et lui donne une saveur familière tout à fait agréable. Ça, plus quelques références à des événements récents, voire à une vidéo des Black Eyed Peas, et l'aventure rentre pleinement dans notre petit monde connu, pour une fois !

Le gros point fort de ce roman c'est son rythme et son suspense. Il y a bien sûr un mystère général qui est là pour nous tenir en haleine, mais l'auteur n'a pas jugé cela suffisant pour nous coller son livre aux mains et y ajoute toute une série de mini-cliffhangers. Ce procédé est rendu possible par la succession de petits chapitres et par plusieurs aventures parallèles ; chez l'un ou l'autre des protagonistes, il y a toujours de quoi vous tenir en haleine, et c'est un vrai plaisir.  On sent le rythme très étudié,  il n'y a pas de temps morts et pas de précipitation non plus.

L'informatique a une belle part dans cette aventure et l'auteur s'est attaché à fournir les explications techniques nécessaires pour s'assurer la crédibilité du complot qui se prépare. Bien entendu, ça nous donne quelques passages un peu ardus pour les non-initiés. Heureusement, les présentations techniques sont toujours accompagnées de métaphores éclairantes ; alors si comme moi vous ne vous sentez pas à la hauteur du jargon informatique, accrochez-vous aux images et vous comprendrez très bien le nécessaire. 

Voilà donc un beau thriller qui m'a fait passer de très bons moments et qui mérite votre attention.  Il a su mêler des personnages attachants parce que très crédibles dans leur banalité, une intrigue aux enjeux originaux, un décor bien de chez nous et un rythme à nous tenir en haleine de page en page.  Un auteur à suivre !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter le livre sur Amazon, en version papier ou ebook
- les chroniques de aspare, comicboy et joyeux-drille, tous les trois aussi contents de leur découverte que je l'ai été
- la présentation du livre, en vidéo, par son auteur :

7 réactions:

Eric Descamps

Merci Nathalie pour cette chronique, c'est à chaque fois un immense plaisir que de découvrir qu'un récit tient ses promesses.
Bien cordialement,
Eric Descamps

Serge LAINÉ

Bravo Nathalie,

Votre chronique est le reflet fidèle de ce que j'ai ressenti en le lisant....
J'espère qu'un jour, un cinéaste le portera à l'écran... Celà ferait un excellent film, à mon avis !

Je recommande vivement à vos fidèles lectrices et lecteurs de ce procurer ce palpitant roman...

Serge LAINÉ (Parolier-Poète)

Duc Leto

Je n'aurais pas dit mieux !
C'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant ce roman.
J'espère qu'on recroisera certains des personnages dans les prochains romans d'Eric.

Nathalie Lefever

@Eric : merci à vous - et de facon plus personnelle, merci pour ce petit voyage virtuel dans notre jolie Belgique :)

@Serge : merci de votre visite !

@Duc Leto : je pense que notre cher auteur s'est attaché à certains de ses personnages, alors on risque de les revoir !

Eric Descamps

Je confirme... Mimmo et Judith se sont rencontrés dans un récit précédent (La maîtresse d'écume - "novella" fantastique), mais le couple Sabrina-Milos pourrait bien lui aussi se retrouver embrigadé dans d'autres aventures...

Quant au ciné, si quelqu'un parmi vous connaît personnellement Luc Besson, j'irais bien partager un verre de Chartreuse avec lui...

Méloë

Il me fait super envie celui-ci ! Il fera sans doute partie de mes premiers achats quand je serais de retour en France. En attendant, j'ai les premières pages à découvrir en ligne.

Eric Descamps

Bonsoir,
Ce petit mot pour signaler que j'ai (enfin) mis à jour mon site et que ce billet est relayé sur la page http://enattendantlorage.org/index.php?option=com_content&view=article&id=58&Itemid=81
Excellent week-end!
Bien cordialement,
Eric

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...