12 mai 2012

Légende, de David Gemmell


Quand même les héros légendaires deviennent vieux et décrépits, heureusement qu'il y a David Gemmell pour nous raconter leur histoire !


Résumé : 

Druss est une légende. Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d'une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort. 
Dros Delnoch est une forteresse. C'est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l'empire drenaï. C'est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l'envahisseur nadir. Et le vieux guerrier est son seul espoir.
(quatrième de couverture)


Mon avis :

Avant de parler du livre en lui-même, parlons de sa création, car c'est une belle histoire. Elle est racontée dans la prologue de mon édition (la version Kindle en anglais). Alors qu'il n'a pas encore trente ans, David Gemmell est diagnostiqué avec un cancer. Entre les séances de chimiothérapie, il tourne en rond chez lui, rongé par l'inquiétude. Alors son épouse lui propose d'occuper son temps en écrivant un roman, lui qui depuis son enfance éparpille à droite et à gauche des récits inventés pour son plaisir. David se met au travail. Il raconte l'histoire d'une forteresse qui doit être défendue à tout prix. Il fait un marché avec lui-même : si son traitement échoue, la forteresse tombera. Et la forteresse n'est pas tombée... 

La version du livre qui a été finalement publiée, des années plus tard, est largement révisée. Mais elle est restée le roman préféré de son auteur, ce qu'on peut comprendre. C'est donc par cette oeuvre-là que j'ai choisi de découvrir David Gemmell pour le combat d'auteurs organisé par Iluze.

C'est assez étrange, a priori, une histoire de fantasy centrée uniquement autour d'une bataille. Car c'est bien de cela qu'il s'agit : la défense de Dros Delnoch, dont dépend la liberté de tout le pays Drenaï. Tout semble perdu d'avance, l'armée ennemie est immense et composée de barbares dressés pour tuer, les défenseurs sont de pauvres paysans qui n'ont jamais combattu, leur général ne connaît rien à la guerre... Bref, tout va mal. Heureusement que l'administrateur de la forteresse a la bonne idée d'appeler à son aide deux forces impressionnantes : Druss le vieux guerriers légendaire et imbattable, et Les Trente, des moines guerriers doués de pouvoirs impressionnants. 

Du coup le titre du roman est un peu particulier :  on pense d'abord qu'il fait référence à Druss La Légende, mais si il joue un rôle essentiel, Druss n'est pas le seul héros et tout ceci n'est pas à propos de lui, c'est à propos de la forteresse. Alors "Légende", d'après moi, convient mieux à l'histoire de cette défense qui est tout bonnement héroïque - et c'est bien de héros que sont peuplées les légendes !  D'ailleurs toute cette histoire est écrite comme une légende, avec le vocabulaire et les discours un peu "grandioses" propres à la fantasy. Tout est fait pour nous mettre dans la peau de celui qui lit la narration d'un événement essentiel gravé dans l'Histoire.

Malgré le fait que toute l'intrigue ne concerne que la bataille, on ne s'ennuie pas un moment et le suspense est constant. Le temps de découvrir tous les personnages et les tenants et aboutissants de cette aventure, qui sont décrits tout en douceur, nous voilà au coeur de la forteresse en train de préparer la bataille puis de la vivre comme si nous y étions. Hormis les hauts faits d'arme, tous les détails pratiques y sont pour ajouter au réalisme. Il y a aussi beaucoup de morts, de blessés et d'horreurs, mais surtout des personnages attachants, complémentaires et réalistes pour lesquels on tremble. La narration balance sans arrêt entre espoir et désespoir, le suspense est constant, c'est vraiment le genre de livre qu'il est difficile de lâcher une fois commencé.

Comme rien n'est jamais tout à fait parfait, je me permets de mentionner deux aspects mineurs qui m'ont un peu perturbée. D'abord, il y a les nombreux noms très exotiques au milieu desquels je me suis un peu perdue par moments : ceux des personnages, auxquels s'ajoute les noms des peuples, des villes, des murs successifs de la forteresse et des groupes de soldats. J'aurais parfois voulu revenir en arrière pour retrouver un personnage qui m'échappait, mais avec l'ebook c'est beaucoup plus compliqué. Un autre détail qui m'a un peu étonnée est le retournement de caractère un peu rapide de certains personnages : ceux qui se détestent puis tombent amoureux en un clin d'oeil, ceux qui sont détestés et qui deviennent soudain des héros, celui qui se présente comme un gros lâche et qui devient l'un des principaux meneurs d'hommes. Un peu brutal parfois.

Mais ces deux petits défauts n'ont absolument pas tempéré mon plaisir. Après coup, je suis plutôt étonnée qu'une histoire de bataille avec un vieux héros plein de rhumatismes ait pu autant me plaire.  Merci à Iluze pour m'avoir encouragée à la découvrir !




Pour en savoir plus :
- acheter le livre (en français) sur Amazon
- les avis d'Iluze, qui est beaucoup moins enthousiaste que moi, et de Karline, qui a aimé les personnages mais n'a pas trop apprécié l'intrigue.


3 réactions:

Thalia

Tu as l'air d'avoir bien apprécié ... tu vas retenté?

Olya

Je cherchais à lire un livre de Gemmell, et tu me donnes bien envie de commencer avec celui ci :)

Nathalie

@Thalia : oui un jour, je garde cet auteur en tête :)

@Olya : je crois que c'est un bon début, en tous cas ça m'a réussi !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...