20 janvier 2013

All the president's men (Les hommes du Président), de Bob Woodward et Carl Bernstein


Le scandale du Watergate, vous en avez déjà entendu parler.  Mais saviez-vous qu'il s'agit en fait d'un thriller palpitant ? 


Résumé :

Dans la nuit du 17 juin 1972, cinq hommes sont arrêtés dans l'immeuble du Watergate, le siège du parti démocrate américain. Ces cambrioleurs inhabituels transportent du matériel d'espionnage. Deux journalistes du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein, couvrent chacun ce fait divers de son côté, et tous deux se rendent compte que les cinq hommes arrêtés ont des liens avec le comité de réélection du président Nixon. Quand l'enquête officielle du FBI se termine sur une queue de poisson, les deux hommes s'associent pour chercher à en savoir plus, jusqu'à provoquer un scandale qui aboutira, deux ans plus tard, à la démission du président. Les deux journalistes racontent leur enquête dans ce livre.


Mon avis :

Attention, lecture d'intello ! On est bien loin ici des romans auxquels je vous ai habitués.  Mais voilà, il se trouve qu'un jour, alors que je me baladais sans but sur Wikipédia, je suis tombée sur l'article concernant le scandale du Watergate, que je connaissais très mal. De fil en aiguille, j'ai découvert qu'il existait un livre écrit par les principaux journalistes qui ont dévoilé l'affaire, à la demande de Robert Redford qui souhaitait en faire un film.  Le livre m'attirait d'autant plus que le titre est une adaptation d'un autre roman politique que j'ai lu (et pas encore chroniqué, malheureusement), "All the King's Men", un roman extraordinaire et très révélateur sur la politique des USA. Sur un coup de tête, j'ai acheté l'ebook et je l'ai lu aussi vite.

Tout le monde a entendu parler du scandale du Watergate, mais cette histoire est tellement complexe qu'en général on n'en connaît que le début (un cambriolage raté) et la fin (la démission du président). Entre les deux, pourtant, il y a eu toute une histoire passionnante où la société américaine s'est dévoilée sous son pire et sous son meilleur jour : le pire, parce qu'une classe de "puissants" s'est donné le droit d'utiliser le pouvoir de l'état aux fins de tricher de la façon la plus ignoble, en espionnant, menaçant et diffamant leurs opposants politiques. Le meilleur aussi, car ces agissements, si bien organisés et si bien cachés par des gens très intelligents concentrant dans leurs mains autant de pouvoir public, ont malgré tout pu être dévoilés par une poignée de journalistes efficaces, de sources courageuses et d'officiers publics intègres. C'est absolument fascinant.

Evidemment, une histoire politique telle que celle-là peut facilement donner un livre barbant et complexe au possible.  Soyons honnête : le compte-rendu de Bernstein et Woodward (surnommés "Woodstein" par leurs collègues) n'est pas toujours simple à suivre. Il y a tant d'intervenants, tant de pistes explorées !  C'est d'autant plus difficile que le format ebook ne me permettait pas de revenir facilement sur la liste des personnes impliquées qui est dressée au début du livre. 

Mais ça ne rend pas ce livre barbant, bien au contraire. Suivre avec précision tous les tenants et aboutissants de cette histoire n'est pas nécessaire pour en comprendre les grandes lignes et pour l'apprécier. Car les auteurs n'ont pas écrit un compte-rendu d'un scandale politique, mais l'histoire détaillée d'une enquête journalistique. Et derrière les aspects historiques et politiques très importants bien sûr, il y a aussi l'excitation digne d'un thriller que les deux auteurs nous font partager avec beaucoup de talent. 

En fait, le plus fascinant, c'est de suivre ces deux hommes qui accomplissent leur métier. Etre journaliste d'investigation, c'est marcher sans arrêt sur une corde raide : il faut avec beaucoup de psychologie convaincre des sources potentielles de raconter leur histoire, alors que ces gens ont souvent beaucoup à perdre et rien à gagner ; il faut suivre des hypothèses et prendre le risque de faire des affirmations fracassantes basées sur des sources anonymes ; il faut déjouer les pièges des faux témoignages, ou des suppositions indûment transformées en affirmations ; il faut pouvoir se retenir de publier une information que l'on sent véritable sans pouvoir la prouver ; il faut choisir ses mots avec énormément de soin pour ne dire ni trop, ni trop peu ; il faut pousser jusqu'au bout les limites de la légalité et de la confidentialité.  

Woodward et Bernstein racontent leur histoire avec beaucoup d'honnêteté, ce qui m'a vraiment séduite. Ils n'hésitent pas à relater leurs erreurs, dont certaines semblaient quand même assez graves.  Il y a même un épisode où ils encouragent sciemment certaines personnes à enfreindre la loi et se font remonter les bretelles par un juge, une histoire dont ils n'ont pas lieu d'être fier et qu'ils racontent malgré le fait qu'elle était restée confidentielle.  Mais dans l'ensemble, c'est surtout leur passion dans la recherche de la vérité que l'on retient, ainsi que toutes leurs petites astuces fascinantes de journalistes.

Ajoutez à tout cela qu'il s'agit d'une enquête d'exception, autant par ses moyens (avec l'aide ultra-secrète de "Gorge Profonde" qui ne sera identifié que trente ans plus tard) que par ses résultats, autant vous dire que je n'ai pas pu lâcher ce livre une fois que je l'ai commencé, et que je vous le conseille chaudement ! Mon seul regret est que le livre se termine plusieurs mois avant la démission du président, et que le reste de l'histoire est présentée dans un autre livre qui n'est pas disponible en ebook.  Il va falloir que je me le procure un jour ou l'autre ! 


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- la page Wikipédia sur le Watergate (en français)


2 réactions:

Thalia

C'est le livre que tu lisais quand on s'est vues ^^

Peut-être une lecture trop intello pour moi même si ça doit être très intéressant et que tu donnes envies de plonger dedans.

Nathalie

Si le sujet t'intéresse, tu peux toujours regarder le film fait à partir du livre, il porte le même titre et les acteurs principaux sont Dustin Hoffman et Robert Redford !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...