30 mars 2014

Monument, d'Ian Graham


Parlons fantasy ! Cette belle couverture cache-t-elle un trésor ?


Résumé :

"Ballas est un colosse, un poivrot et un vagabond.
Dans ses yeux, il n'y a que de l'avidité et dans son coeur, que de l'amertume. Ce n'est pas le genre d'homme taillé pour la légende, juste pour une tombe anonyme. D'ailleurs, plein de gens sont disposés à raccourcir son séjour sur terre !
Du coup, quand un jeune prêtre le sauve d'un passage à tabac dans la rue, Ballas ne sait pas comment réagir à un tel acte de bonté. Il préfère le trahir en volant ceux qui lui avaient offert l'espoir.
Seulement l'objet que Ballas a dérobé n'est pas le genre de babiole qu'on peut vendre sur un marché contre un bol de soupe... C'est un artefact qui poussera toute une armée à le pourchasser et mènera le monde au bord du chaos !"
(quatrième de couverture)


Mon avis :

J'ai beau de mieux en mieux connaître mes propres goûts et les sources auprès de qui m'approvisionner en bonnes idées de lecture, je n'arrive pas encore à être sûre de choisir quelque chose qui me plaira. Tant mieux, en réalité, car j'aime bien ce moment de doutes où je tourne la première page en me demandant si le contenu va me faire frissonner de bonheur... ou pas ! Par exemple, dans les deux derniers livres que j'ai lus (celui-ci et "Au nord du monde"), si on m'avait dit qu'il y en aurait un qui me plairait et l'autre pas, j'aurais parié que c'est celui-ci que j'aurais aimé. Et j'aurais perdu mon pari !

Ce n'est pas que "Monument" soit mauvais mais dès le début, je n'ai pas accroché. Le héros, que l'on découvre dès les premières pages, est un vagabond alcoolique, violent, voleur, sans aucune morale, laid, très sale, affreusement puant et perpétuellement occupé soit à tuer des gens, soit à mourir à moitié lui-même. Pas particulièrement attachant, donc. C'est vrai qu'il ne faut pas nécessairement s'attacher à un personnage pour apprécier un livre ; il y a des "méchants" si terribles, ou des anti-héros si intéressant qu'ils justifient un livre à eux tout seul (là tout de suite, je pense au Conte Frosco qui m'avait beaucoup marqué dans "La dame en blanc" de Wilkie Collins). Mais là, j'ai vite eu l'impression que Ballas était juste minable, rien de plus. Pas horriblement machiavélique, aucun trait de caractère un peu intéressant pour le racheter, et puis on comprend vite son mode de fonctionnement et à partir de là il a beaucoup de mal à nous étonner. 

Une autre chose qui m'a dérangée dès le début, c'est le style. J'ai lu ce roman traduit en français (suite à une promo chez Milady, si je me souviens bien), et donc je ne peux pas juger du style original ; mais en français, les dialogues sont assez pénibles. La narration des descriptions (limitées) et des actions est assez classique et plutôt réussie, mais dès qu'un personnage ouvre la bouche, il a l'air de faire un petit discours préparé à l'avance et souvent bizarrement inutile. Ecrire un dialogue naturel est tout un art et je ne saurais pas vous dire quelles sont les astuces à respecter ; mais il est clair que, d'après moi, cet auteur-ci n'y arrive pas.

Que reste-t-il donc à ce roman ? L'action. Ca, ça ne manque pas ; du début jusqu'à la toute dernière page, le héros se retrouve dans les situations les plus difficiles, se bat beaucoup et fait face à toutes sortes de défis. Il risque la mort à chaque instant et n'hésite pas à utiliser les manoeuvres les plus machiavéliques pour survivre. Il y a beaucoup de retournements de situation dont certains sont surprenants, et le rythme est bien équilibré pour ne pas laisser de passages à vide. C'est ça qui m'a permis d'arriver jusqu'à la fin - mais en sautant allègrement pas mal de passages, je l'avoue. 

En résumé, ce livre vous fera passer un bon moment si vous ne cherchez qu'un roman d'aventures sur fond de fantasy légère ; si vous recherchez en plus un style ou des personnages intéressants, passez votre chemin.

Et, juste à temps, c'était ma participation au challenge "un genre par mois" pour le mois de mars ! 


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter ce livre sur Amazon
- l'avis de BlackWolf, bien plus positif que le mien pour vous donner un point de comparaison.


4 réactions:

Sandrine

Moi j'ai aimé, notamment en raison de ce héros vraiment atypique, très original (et pas vraiment sympathique il est vrai...).

Thalia

La couverture est jolie ^^

Par contre, je me suis pas ralentie sur ce titre quand il y a eu l'opération 100K (je suppose que tu parles de cette promo) d'autres titres m'attirant beaucoup plus.

Si tu n'as pas aimé je passe mon tour donc sans remords. Puis un poivrot c'est pas trop glamour :p

Nathalie

@Sandrine : je l'ai trouvé atypique et un peu original pour le contexte, en effet, mais pas assez original en lui-même. J'ai eu l'impression de l'avoir vite compris et de pouvoir prédire ses actions. Je suis contente que tu aies pu l'apprécier plus que moi :)

@Thalia : oui la couverture est sympa. Ca doit être l'opération 100K en effet, mais je n'ai plus la moindre idée de ce qui m'avait fait choisir ce livre-là (en-dehors du prix réduit) :D

Thalia

Mmmm ... la couverture peut-être?! :p
Ca me fait penser que j'ai encore pas mal de titres de ces opérations à découvrir, moi qui pensait privilégier mon reader cette année, c'est pas encore trop ça >_<

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...