22 février 2015

Le siècle, tome 2 : L'hiver du monde, de Ken Follett


Comme promis à la fin du premier tome de cette trilogie intitulée "Le siècle", j'ai immédiatement plongé dans l'audiolivre du second tome. Et je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir terminé...


Résumé :

Après les horreurs de la première guerre mondiale, le monde vit enfin une période de paix. Tout cela peut-il durer ?  Les grandes puissances ont été profondément secouées par la guerre. En Allemagne, Walter et Maud assistent à la montée du nazisme et à l'effondrement de la démocratie ; en Angleterre, les fascistes tentent d'imiter l'exemple allemand ; aux Etats-Unis, le Président tente de mettre en place une société des nations qui préviendrait les conflits futurs ; et en Russie, Gregory continue à croire au rêve communiste, tandis que son fils s'engage dans l'espionnage militaire...


Mon avis :

J'ai enchaîné avec plaisir "La chute des géants" et "L'hiver du monde" ; le premier m'avait rivé les écouteurs aux oreilles (c'était un audiolivre) et le second a renouvelé l'exploit. Comme pour le premier volume de cette série, celui-ci nous raconte l'histoire d'une période en nous la faisant vivre au travers de la vie d'une série de personnages. Ces personnages, c'est la génération qui suit celle du tome 1 : le fils et la fille de Carla et Walter, le fils de Gregori, le fils et la fille de Lev, les deux fils de Gus et le fils d'Ethel. On a donc l'occasion de retrouver les héros du tome précédent mais du point de vue de leurs enfants, ce qui nous donne une nouvelle perspective sur ces héros qu'on pensait si bien connaître. 

La période que l'on découvre cette fois-ci couvre les années 1933 à 1949. Parmi les évènements marquants vécus par nos personnages, il y a la montée du fascisme en Allemagne et le danger qu'il représente au Royaume-Uni avant d'être battu en brèche par le parti travailliste ; la guerre civile espagnole ; la montée en puissance du NKVD en Russie ; et surtout, bien évidemment, la seconde guerre mondiale, en particulier les bombardements de Londres, le bombardement de Pearl Harbor, le débarquement en Normandie, la chute de Berlin et le développement de la bombe atomique. Autant d'évènements que je croyais connaître et qui, comme pour le tome précédent, m'ont été dévoilés d'un point de vue tout à fait différent. Par exemple, je n'ai jamais compris exactement comment Hitler et son parti ont pu utiliser des moyens démocratiques pour prendre le pouvoir et transformer l'Allemagne en régime autoritaire ; il m'a suffi de le vivre au travers des yeux de Walter et Lloyd pour que tout devienne limpide comme de l'eau de roche.

Ce qui me parait un peu étonnant a forteriori, c'est que l'auteur ne mentionne quasiment pas les camps de concentration et l'Holocauste. Il n'essaie pas de cacher les atrocités nazies, mais s'il s'attarde sur l'euthanasie des handicapés, les massacres de l'armée allemande dans les pays de l'est et la persécution des juifs à Berlin, il ne parle pas de camps. Peut-être parce qu'il n'avait pas de personnage qui puisse en être directement témoin ?

Ce qui est extraordinaire, c'est qu'avec cette série, l'auteur nous offre un véritable cours d'histoire déguisé en roman absolument passionnant. Les personnages sont tous intéressants, bien qu'on retrouve certains échos d'un tome à l'autre (le thème du "petit tyran sadique" est récurrent), et on a autant de plaisir à suivre leurs aventures personnelles que les grandes questions historiques. L'auteur n'hésite pas à nous glisser ci et là des explications politiques pointues, mais elles ont toujours un rôle important dans l'intrigue et passent sans efforts. L'auteur fait aussi preuve de son talent pour les thrillers et romans d'espionnage, et il y a un grand nombre de passages où le suspense est absolument intenable. 

Bref, je n'ai encore une fois rien à reprocher à ce roman. Vivre la grande histoire au travers de ses détails, c'est vraiment quelque chose qui me passionne. Il faudra d'ailleurs que je vous parle de Robert Merle, un de ces jours ; avec sa série "Fortune de France", il a réussi l'exploit de rendre vivante et actuelle l'histoire du XVIIème siècle. Ici, avec cette trilogie, Ken Follett réussit l'exploit un peu différent de m'apprendre des choses sur une histoire récente que je croyais connue. 


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- l'avis de Well-read-kid, qui complète un peu le mien.
- acheter ce roman sur Amazon

0 réactions:

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...