27 février 2016

Mistborn: Secret History, de Brandon Sanderson


J'aurais vraiment dû me faire un petit challenge personnel il y a quelques mois, le "Défi Brandon Sanderson" consistant à lire tous ses livres sortis jusqu'à présent... Parce que c'est exactement ce que je suis en train de faire. Voici donc un nouvel opus tout juste sorti en version originale !


Résumé :

Et si on retournait à l'époque de Fils-des-Brumes ? Lorsque l'équipe de Kelsier luttait contre l'Empire Ultime, Vin et ses compagnons ignoraient qu'ils étaient des pions dans un jeu qui les dépassait. Il est temps de révéler enfin l'envers du décor...


Mon avis :

Non content de nous sortir trois romans en quatre mois, dont deux dans l'univers de Fils-des-Brumes ("Shadows of Self" et "The Bands of Mourning"), Brandon Sanderson vient de nous sortir une novella qui fait elle aussi partie de cette série. Il ne s'est pas non plus contenté d'une petite histoire parallèle, intéressante mais pas essentielle, comme "Le onzième métal" : cette fois-ci il nous offre une véritable histoire qui, en un nombre limité de page, chamboule tout ce qu'on savait sur le trilogie originale. Le culot de ce monsieur ! 

A part qu'il faut ABSOLUMENT la lire si vous avez aimé la trilogie Fils-des-Brumes, je ne peux quasiment rien vous dire sur cette histoire qui est un véritable nid à spoilers. Il faut vraiment la découvrir sans rien en savoir pour en profiter au mieux. Justement, la grande question à mille points : quand faut-il la lire ? D'après l'auteur lui-même, il ne faut pas l'ouvrir avant d'avoir lu tous les romans parus dans la série jusqu'à présent, car elle contient des références au dernier opus, "The Bands of Mourning". En ce qui me concerne, je suis un peu dubitative. C'est vrai qu'il y a des choses là-dedans, vers la toute fin, qui sont liées aux événements de ce tome. Mais j'hésite à les qualifier de spoilers : impossible je pense de deviner ce qu'il va se passer dans The Bands of Mourning rien qu'en se basant sur "Secret History". A l'inverse, lorsqu'on lit "Secret History" après "The Bands of Mourning", on se dit à un certain moment "Ah oui !  Voilà qui explique l'origine de ceci et cela". C'est instructif, mais pas essentiel au plaisir. Par contre, il est tout à fait essentiel de ne lire "Secret History" que quand on a fini la trilogie originale de Fils-des-Brumes. Non seulement ça, mais il vaut mieux l'avoir bien en tête tant "Secret History" suit de près l'intrigue de cette trilogie pour lui donner un autre point de vue. J'ai amèrement regretté de ne pas l'avoir relue et de ne pas me souvenir d'assez de détails pour profiter à fond de ces nouvelles révélations. Je crois même qu'à l'occasion je relirai la trilogie originale puis Secret History à la suite.

Que dire d'autre ? Pour les fans hard-core de Brandon Sanderson (je commence à en faire partie), cette novella permet aussi de lier la série Fils-des-Brumes au Cosmère, l'univers dont font partie plusieurs séries indépendantes du même auteur (Les Archives de Roshar, Elantris, Warbreaker, et je pense Légion que je n'ai pas encore lu). Là aussi vous allez vous dire à un certain moment "Tiens, mais je connais ce personnage !". On en apprend un peu plus aussi sur la mythologie qui lie tous ces mondes. Il y a quelque chose d'extrêmement jouissif à découvrir petit à petit, dans des histoires qui n'ont a priori aucun lien, des clés qui permettent de reconstituer une intrigue beaucoup plus large...  J'ai l'impression que Brandon Sanderson a inventé il y a très longtemps une seule histoire unie qu'il ne cesse de fragmenter en petits morceaux, eux-mêmes divisés en tomes, comme les pièces d'un puzzle dont lui seul peut voir l'image entière mais qu'il nous dévoile au compte-goutte. 

Voilà, en-dehors de ça je pense que les amateurs de "Fils-des-Brumes" vont adorer, mais que cette novella restera incompréhensible pour les autres. Elle est d'ailleurs narrée d'une façon un peu étrange, moins concrète que les romans, situation oblige. Elle est plus longue qu'une nouvelle mais plus courte qu'un roman, l'action est un peu lente, ce n'est clairement pas un one-short, plutôt un livre-compagnon. On en ressort avec l'envie d'étrangler l'auteur pour nous avoir caché autant et de l'embrasser pour nous offrir cette nouvelle perspective qui change tant de choses... 

"Secret History" n'est pour le moment sorti qu'en ebook et en anglais. Je vous souhaite qu'il soit rapidement traduit !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- la fiche Goodreads du livre


3 réactions:

Acr0

Ouh tu donnes envie :) Je ne lis qu'en VF, mais j'étais ravie de ne pas avoir attendu trop de temps entre la trilogie originelle et le premier tome concernant Wax & Wayne. Je peux encore patienter et préparer un plan d'attaque pour découvrir le "reste" des écrits de l'auteur ;)

Lorhkan

J'avoue, je suis très intrigué.
J'espère que ça sortira un jour en France, mais il faudra que je me remette la trilogie Mistborn en tête, c'est pas gagné... :D

Frankie

J'ai adoré cette novella qu'il est effectivement indispensable de lire quand on a lu la première trilogie. C'était vraiment génial de retrouver des personnages et des événements vus d'une autre manière.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...