Mercy Thompson, tome 12 : Smoke Bitten, de Patricia Briggs

 
Fans de bit-lit, cette chronique est pour vous ! Que nous révèle le cru 2020 des aventures de Mercy la Coyote ?  Chronique garantie sans spoiler !


Résumé :

La vie de Mercy Thompson n'est jamais de tout repos, surtout depuis que la meute de loups-garous dont elle a épousé l'alpha s'est engagée à faire de son territoire un havre de paix inter-espèces. Elle croyait avoir atteint un certain équilibre, mais c'était sans compter l'apparition d'une porte vers Underhill, le pays des faes, directement au fond de son jardin. Quand le même soir un voisin adorable est possédé par une force maléfique, Mercy comprend qu'il y a un nouveau monstre à rattraper. Au même moment, un petit groupe de loups-garous sans meute rôdent dans les parages et tentent d'intimider celle d'Adam. Et comme si ça ne suffisait pas, depuis leur dernière aventure, Adam lui-même se comporte bizarrement...

Mon avis :

On en est où là, dans les tomes des aventures de Mercy Thompson ?  Au volume 12 ? Sans compter les nouvelles et les spin-offs... Au fil des épisodes, je me demande toujours comment Patricia Briggs va arriver à se renouveler, et je ne suis jamais déçue. Pourtant au printemps j'ai eu une petite folie Mercy Thompson et j'ai relu toute la série depuis le début, en terminant par celui-ci, sorti en mars. Non seulement je n'en ai pas eu marre, mais j'aurais bien continué s'il y avait eu encore plus de tomes !    

Alors c'est vrai que celui-ci est un peu moins original. Il n'y a pas vraiment de nouveau personnage, ni de nouveau type de magie à découvrir, mais le monde de Mercy est maintenant tellement étoffé que c'est peut-être une bonne chose de ralentir un peu tant qu'on s'y retrouve encore. Il y a un nouveau monstre, assez original, mais on ne l'identifie vraiment qu'à la faim. C'est un peu "business as usual" : le monde est menacé, théoriquement les loups-garous devraient intervenir mais Adam est trop occupé, les faes pourraient régler tout ça en un claquement de doigts mais pas question de se bouger pour quelques piètres humains, les vampires sont cachés dans leur forteresse et n'en sortiront que si le tapage nocturne devient trop insupportable, alors bon, c'est Mercy qui s'y colle. Ses seuls atouts sont un réseau d'amis très bien placés, pas mal d'intelligence, et une énorme dose de chance. Et apparemment ça suffit pour sauver le monde !

Et la formule fonctionne pas mal du tout. L'intrigue est toujours pleine d'action, on n'a pas le temps de souffler. Mercy a l'art de nous expliquer subtilement les rapports de force et de planter le décor sans en faire trop, ce qui fait qu'on vit sa vie à ses côtés. Malgré le fait qu'elle a déjà sauvé le monde (ou en tous cas ses proches) au moins 11 fois, elle ne se prend toujours pas pour une super-héroïne : elle a peur, elle doit faire face aux membres de la meute qui ont toujours quelque chose à lui reprocher, et elle continue à craindre d'être rejetée. Cette fois-ci cet aspect est assez marquant parce qu'Adam, normalement Mr Parfait, a pris ses distances. Mercy ne comprend pas pourquoi et son premier réflexe, auquel je pense qu'on sera nombreuse à s'identifier, c'est de se demander ce qu'elle a fait de mal. En tant que lectrice qui a assisté à leur relation depuis ses débuts, je savais dès le départ qu'il y avait vraiment quelque chose d'autre, mais en même temps, je la comprenais... Et puis c'est Mercy, alors loin de se rouler en boule dans un coin pour pleurer, elle fait face admirablement, comme toujours !

Bref, je ne sais pas trop quoi dire sans spoiler ni quoi ajouter concernant les caractéristiques d'une série qui reste fidèle à elle-même. Je ne sais pas pourquoi mais c'est vraiment devenu l'une de mes lectures-détente les plus efficaces. Maintenant que j'achète les nouveaux tomes au format ebook, je n'ai même plus à affronter la seule chose que je déteste : les couvertures. Je me demande ce qui fera l'objet du tome suivant, mais si je pouvais choisir, je voterais sur une aventure centrée autour de Tad, le fils de Zee. Ça fait plusieurs tomes que l'autrice nous dévoile petit à petit sa puissance et nous lâche des petites allusions sur un traumatisme qui l'aurait empêché de terminer ses études universitaires... J'aimerais vraiment en savoir plus !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire