31 octobre 2014

Harry Potter et l'Ordre du Phénix, de J.K. Rowling


Juste à temps pour valider deux challenges d'un coup, voici mon avis sur le cinquième tome des aventures d'Harry Potter !


Résumé : 

Maintenant, c'est sûr : Voldemort est de retour. Harry passe l'été à guetter les morts et les catastrophes qui vont sûrement marquer son passage... Mais rien, aucune nouvelle, et rien non plus du côté de Ron et Hermione qui apparemment en savent beaucoup mais ne peuvent rien lui dire.  Car la résistance s'organise, mais Harry se sent nettement laissé de côté... 


Mon avis :

Tout d'abord, je dois vous faire une confession : j'ai noté dans ma chronique du tome précédent qu'il était le plus long de la série. Je me suis trompée : ce tome-ci est encore plus épais. Mais si le précédent était construit autour d'événements successifs, celui-ci a une structure un peu moins claire et il m'a paru un peu plus difficile à mener à son terme. Ceci dit, à ce moment de la série, soit le lecteur a déjà abandonné (ça doit concerner une petite minorité), soit il est tellement accro à son héros favori que plus le roman prend du ventre et mieux c'est.

Comme je l'ai déjà dit dans des chroniques précédentes, plus on avance dans la série et plus les tomes deviennent sérieux et graves. Harry n'est plus un enfant maintenant, c'est un adolescent vieilli par les expériences difficiles. Il a plus de mal à contenir la violence de ses émotions, il est plus vite frustré, il découvre le sexe opposé. Et à nouveau, vers la fin du roman, il va subir un choc bien au-dessus de son âge.  Tout ceci est décrit avec beaucoup de justesse par cette auteure magnifique qu'est J.K. Rowling.

28 octobre 2014

Mercy Thompson, tome 8 : Night Broken (La Faille de la Nuit), de Patricia Briggs


Ce tome n'est pas encore sorti en français, il devrait paraître début décembre chez Bragelonne sous le titre "La Faille de la Nuit". J'ai la chance de pouvoir le lire en VO alors je vais essayer d'en donner un bon aperçu à mes lecteurs francophones, sans trop en dire... Petit rappel, quand même : à ne pas lire si vous n'avez pas encore découvert les tomes précédents !


Résumé :

Lorsque l'ex-épouse d'Adam, Christy, vient s'installer chez Adam pour échapper à un homme violent qui la harcèle, Mercy sait qu'elle va passer des moments difficiles : Christy est une grande manipulatrice qui a visiblement très envie de reconquérir son ex-mari.  Elle doit aussi s'occuper de retrouver d'urgence un objet magique réclamé par un fae puissant et qu'elle ne possède plus. Et comme si ça ne suffisait pas, la police retrouve les restes d'humains et d'animaux atrocement dévorés et soupçonne les loup-garous... La vie de coyote n'est pas de tout repos !


Mon avis :

La série Mercy Thompson, c'est déjà 8 épisodes que j'ai tous (re)lus depuis juin. Certain(e)s, paraît-il, commencent à trouver ça un peu long ; et pourtant, moi qui ne suis pas une grande lectrice de bit-lit, je ne m'en lasse pas !  Chaque tome est différent. Ca fait un certain temps qu'on a cessé de découvrir de nouvelles espèces de créatures magiques (quoi que...), mais maintenant on voit le monde évoluer au fur et à mesure que les humains découvrent l'existence des bestioles effrayantes qui les entourent. Ca donne quelques aspects politiques qui me plaisent bien. On en a aussi terminé avec les tergiversations amoureuses de Mercy, elle est mariée avec un homme sur qui elle peut compter et l'intrigue sentimentale laisse la place à l'action, tout ce que j'aime ! 

19 octobre 2014

Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 01 : Les neuf Princes d'Ambre, de Roger Zelazny


J'ai un peu de retard dans la publication de mes chroniques et c'est pourquoi je ne vous parle que maintenant de la lecture de septembre au Cercle d'Atuan ; un roman de fantasy assez surprenant !


Résumé :

Lorsqu'il se réveille à l'hôpital, il ne se souvient de rien, pas même de son nom. Il sait juste qu'il a eu un accident de voiture et que depuis lors on le drogue pour le garder prisonnier. Il s'enfuit et se rend à l'adresse de celle qui a affirmé être sa soeur et a ordonné qu'on le garde à l'hôpital. De bluff en coups de poker, il apprend qu'il s'appelle Corwyn, qu'il a 8 frères et 5 soeurs tous rivaux les uns des autres, et qu'il est prince d'un monde origine, Ambre, dont notre monde n'est qu'une ombre...


Mon avis :

Je prends toujours plaisir à rédiger moi-même un résumé du livre qui corresponde à ce dont je me souviens. Parfois ça me permet aussi de comparer mon impression avec le résumé que j'ai lu en quatrième de couverture ou avant de commencer ma lecture. Voici celui de "Les neufs princes d'Ambre" que j'ai eu sous les yeux cette fois-ci :
Ambre est un royaume médiéval ; comme tous les autres il possède une capitale, un palais, une cour, une famille royale et des intrigues. Mais Ambre est aussi bien plus : lieu mythique considéré comme le centre de l'univers. Seul lieu réel, tous les autres n'en sont qu'un reflet, dans l'ombre, comme la Terre. Considérée comme très intéressante par la plupart des princes d'Ambre, elle leur sert de résidence secondaire, voire de cachette. Car la vie d'un prince ou d'une princesse n'est pas de tout repos. Seuls dépositaires du pouvoir quasi divin de se déplacer entre les mondes, ils n'en restent pas moins humains : au mieux rivaux, ils sont le plus souvent ennemis jurés. En effet, depuis la disparition mystérieuse d'Obéron, le père de cette grande famille, le trône est vacant et la succession des plus agitée.
Avouez qu'on dirait presque un roman tout à fait différent, pas vrai ? Le deuxième résumé est également correct mais il dévoile toute une série d'informations que le lecteur n'apprend qu'en cours de lecture, et encore, s'il arrive à les interpréter correctement...

14 octobre 2014

Mercy Thompson, tome 7 : La Morsure du givre, de Patricia Briggs


Aujourd'hui, on replonge dans la bit-lit en retrouvant Mercy Thompson. Attention, ça me aller de soi mais ça va encore mieux en le disant : cette chronique contient des spoilers concernant les précédents épisodes de la série Mercy Thompson et les épisodes 1 à 3 de la série Alpha & Omega !  Impossible de chroniquer un tome 8 sans se référer aux événements des tomes précédents...


Résumé :

Mercy est partie fait les soldes avec sa nouvelle belle-fille, mais lorsqu'elle essaie de contacter Adam et les autres loups de sa meute, personne ne répond : ils ont apparemment été kidnappés par des membres de l'agence fédérale qui répertorie les êtres surnaturels. Le gouvernement se retournerait-il contre les loups-garous, maintenant que les fae ont déclaré la guerre aux humains ?  Il ne reste que Mercy pour protéger ses proches et pour recruter des alliés...


Mon avis :

Aaaah, quel plaisir de retrouver Mercy après un petit détour chez Anna et Charles !  Et ça m'a permis tout à coup de comprendre une de choses que j'apprécie vraiment chez elle : son humour. Mercy est la championne des réparties cinglantes, des réponses bien trouvées et des répliques qui font sourire. A elle seule, elle sait rendre les dialogues de tout le roman beaucoup plus intéressants. Aucun autre personnage de son monde ne lui arrive à la cheville à ce niveau-là (bien que Jesse et Tad fassent de gros efforts).

13 octobre 2014

L'homme de Lewis, de Peter May


Quand j'ai lu "Les chasseurs d'oiseaux" pour le Book Club, je vous avais prévenus que je ne tarderais pas à me procurer la suite. Je n'ai pas traîné et comme j'ai dévoré ce second tome dans la foulée du premier, voici déjà la chronique !


Résumé :

Après son enquête sur l'île de Lewis qui a obligé Fin à replonger dans son enfance, il lui est impossible de reprendre sa vie normale. Il divorce, quitte la police et s'installe dans la maison en ruine de ses parents avec l'intention de la remettre en état. Il se retrouve vite impliqué dans la vie de son amour d'enfance, Messaili : le corps d'un jeune homme assassiné cinquante ans auparavant a été retrouvé dans la tourbière voisine et l'ADN dévoile que la victime est de la famille du père de Messaili... qui a toujours affirmé être seul au monde. Le vieux monsieur est sénile et incapable de répondre aux questions, alors Fin joue à nouveau les détectives pour fouiller son passé... 


Mon avis :

Cette série (une trilogie, en fait, dont ce tome est le deuxième) est ma meilleure découverte de cette année, je crois. Sérieusement. Plus je m'immerge dans la vie de Fin, plus je m'y sens à l'aise et plus j'ai envie d'y retourner. Au point que je n'ose pas entamer le troisième tome de peur de terminer trop vite l'aventure...

9 octobre 2014

Alpha & Omega, tome 3 : Jeu de piste, de Patricia Briggs


Voici le dernier tome d'Alpha & Omega avant de retourner vers la série de Mercy Thompson... Oui, je suis passée par une période bit-lit, je ne peux pas le nier !


Résumé :

Depuis que les loups ont révélé leur existence aux humains, la moindre infraction à leurs règles est punie de mort. Charles, l'exécuteur du Marrok, est obligé de tuer à tour de bras et ce rôle sanguinaire le ronge. Grâce à l'intervention d'Anna, Bran s'en rend compte et offre un peu de répit à son fils en l'envoyant avec Anna assister le FBI dans la traque d'un tueur en série qui s'attaque aux loups-garous...


Mon avis :

Dernier tome (jusqu'à présent) de la série Alpha et Omega, "Jeu de piste" a lieu environ deux ans après le tome précédent. Ce qui veut dire qu'Anna a eu le temps de prendre (enfin !) confiance en elle et en sa relation avec Charles... Sauf que maintenant c'est Charles qui a des problèmes ! Il déprime, il n'en peut plus, et au lieu de se confier à celle qu'il aime (ce serait trop facile), il la laisse de côté. On n'est donc pas encore sorti des "je t'aime - moi non plus" qui m'avaient ennuyée dans les tomes précédents, mais heureusement, comme dans les tomes précédents, il y a suffisamment d'action et d'intrigue par ailleurs pour que ça reste supportable.

L'intrigue pour une fois ressemble un peu à un épisode de série policière américaine : un tueur en série qui kidnappe, torture et tue de pauvres gens innocents ; des enquêteurs surentraînés ; un peu de rivalité entre agences gouvernementales ; des loups-garous aux sens aiguisés pour jouer le rôle de la police scientifique et quelques sorcières comme informatrices. C'est un mélange des genres un peu original et comme j'aime bien les enquêtes policières, ça m'a donc bien plu.

7 octobre 2014

Top Ten Tuesday : Les dix livres dont l'histoire tourne essentiellement autour des personnages


Il me semble que je participe de plus en plus régulièrement aux Top Ten Tuesday organisés chaque semaine par Iani. Ce thème-ci m'a à nouveau inspirée, même s'il est assez mal formulé (la traduction de "character driven novels" n'est pas évidente) : il s'agit de citer dix livres dont l'histoire tourne autour des personnages, et où ces derniers sont très travaillés. Autrement dit, dix romans aux personnages complexes et marquants... Facile, Emile ! 

6 octobre 2014

Finding Me: A Decade of Darkness, A Life Reclaimed, de Michelle Knight


Je continue à varier mes lectures et vous parle cette fois-ci d'un témoignage lié à un fait divers tout à fait horrible...


Résumé :

En 2002, Michelle est une jeune mère célibataire qui essaie de récupérer la garde de son fils quand elle est kidnappée par le père d'une amie, Ariel Castro. Elle restera en captivité pendant 11 ans en compagnie de deux autres jeunes femmes. Onze ans de calvaire, d'abus sexuels, d'humiliations et de blessures autant physiques que morales. Délivrée en 2013, elle raconte son histoire.


Mon avis :

Si vous suivez ce blog, vous savez que je lis peu de témoignages. C'est un genre que je n'affectionne pas particulièrement car il me pose un problème : j'ai du mal à faire confiance à quelqu'un qui raconte sa propre histoire. Tout le monde a quelques chose à cacher ou à se reprocher, même les plus grands héros, même les victimes parfaites, et je ne pense pas qu'on puisse être tout à fait honnête quand on choisit de se dévoiler face au monde entier. Je préfère que l'histoire soit racontée par un tiers qui peut être plus objectif.

Mais ceux qui suivent ce blog savent aussi que je passe quelques heures chaque semaine à lire à haute voix et enregistrer des livres (en anglais) pour une jeune femme qui a des problèmes visuels. Elle et moi n'avons pas du tout les mêmes goûts, ce qui est une bonne chose : elle me permet de découvrir des univers où je n'aurais jamais plongé par moi-même. Généralement je ne vous en parle pas ici, d'une part parce que ce sont souvent des livres qui ne sont pas sortis en français, d'autre part parce que ce ne sont pas des lectures qui se prêtent à un commentaire ou que j'ai envie de recommander. Mais le challenge "Un genre par mois" d'Iluze imposait pour le mois de septembre la lecture d'un livre non-fictionnel, et celui-ci fera parfaitement l'affaire. 

3 octobre 2014

Harry Potter et la Coupe de Feu, de J.K. Rowling


Je suis toujours en train de relire la série Harry Potter et je peux déjà vous dire que ce tome 4 est l'un de mes préférés !


Résumé :

A la fin de l'été après sa troisième année à Poudlard, Harry est invité par les Weasleys à un grand événement : la finale de la Coupe du Monde de Quidditch !  Un moment très excitant mais qui se terminera brutalement lorsque les anciens partisans de Voldemort prouveront qu'ils n'ont pas oublié leur maître. Même après son retour à Poudlard, il n'est pas sûr qu'Harry soit vraiment en sécurité : quelqu'un semble bien décidé à le mettre en danger à l'occasion d'un autre évènement extraordinaire...


Mon avis : 

Pour la deuxième fois, je suis en retard dans ma participation au challenge "Relisons Harry Potter". J'aurais dû publier cette chronique au cours du mois de septembre, et nous sommes déjà en octobre. Mais il est vrai que ce tome est le plus épais de la série, 640 pages pour mon édition. Un vrai pavé, ce qui est particulièrement surprenant pour un roman destiné à de jeunes lecteurs !

Et pourtant, on le dévore d'un bout à l'autre. Ce qui marque particulièrement dans ce tome, c'est le grand sens du rythme de l'auteur. Avec un pavé pareil, elle ne pouvait pas se permettre de laisser une seule occasion à son lecteur de s'ennuyer, au risque qu'il regarde le chemin à parcourir jusqu'à la page finale comme une montagne à gravir. Impossible également d'opter pour un récit linéaire avec un suspense qui monte régulièrement jusqu'à une apothéose finale. Au lieu de ça, on a plusieurs aventures qui se suivent, avec chacune sa dose d'excitation, chacune sa petite apothéose : la Coupe du Monde, l'annonce du Tournoi, et puis les trois tâches successives. A chaque fois il y a le suspense, la tension, l'action, sa résolution et le retour au calme relatif. Et à chaque fois on monte d'un cran dans la gravité des évènements jusqu'à une fin terriblement dramatique.