31 décembre 2014

Harry Potter et les Reliques de la Mort, de J.K. Rowling


Je n'ai pas eu le temps de chroniquer de livres ce mois-ci, mais je vais quand même terminer l'année en beauté avec un des livres que j'ai le plus attendu et dévoré le plus vite : le tout dernier tome d'Harry Potter !


Résumé :

Harry, Ron et Hermione n'assisteront pas à leur septième et dernière année d'études à Poudlard. A la place, il vont réaliser la mission que leur a confiée Dumbledore : retrouver et détruire les horcruxes pour enfin pouvoir tuer Voldemort.  Mais les mangemorts ont pris le pouvoir et pourchassent férocement Harry. L'année qui commence sera la plus dure de la vie du petit sorcier...


Mon avis :

Les tomes d'Harry Potter se suivent et se distinguent toujours. Les six premiers volumes évoluaient vers ce septième : on a croisé Voldemort plusieurs fois, on a assisté à sa montée en puissance, on en a appris de plus en plus sur lui et on a finalement compris ce qu'Harry (et lui seul) devait faire pour le détruire. Ce dernier tome est donc une sorte d'apothéose : c'est la bataille finale entre le bien et le mal.

4 décembre 2014

Le Déchronologue, de Stéphane Beauverger


Comme chaque mois, voici la lecture du Cercle d'Atuan pour novembre... et, encore une fois, j'ai été conquise !


Résumé :

Le capitaine Henri Villon est sur le point de mourir, victime avec son bateau, le Déchronologue, d'une bataille navale impossible face à un ennemi apparemment invincible. Rien ne le destinait pourtant à devenir le champion qui tenterait de sauver le monde du chaos temporel. Il y a quelques années seulement (si le temps a encore réellement un sens), Villon n'était qu'un pirate des caraïbes comme les autres, avide de richesses, en particulier les étranges "maravillas", ces objets rares et merveilleux à l'origine énigmatique. Mais le destin, après l'avoir beaucoup éprouvé, a fait de lui le témoin du chaos temporel où est plongé le monde, et le seul marin armé pour défendre les mers contre l'incursion d'ennemis d'autres époques.


Mon avis :

Je ne sais comment ce roman a atterri dans ma wish-list, mais j'imagine qu'au détour d'une chronique, le résumé d'une intrigue mélangeant histoire, aventure et fantastique a dû m'interpeler. Ce n'est qu'après qu'il ait été élu comme lecture du mois par le Cercle d'Atuan que j'ai eu quelques doutes : de nombreux commentaires sur Bibliomania parlaient d'une lecture complexe, assuraient qu'il fallait "s'accrocher", et la table des matières composée de chapitre dans le désordre semblait leur donner raison. Je m'attendais donc à un livre qui nécessiterait un niveau d'attention maximum, quelque chose qui serait intéressant mais probablement pas particulièrement délassant. Quelle erreur !

30 novembre 2014

L'appel du coucou, de Robert Galbraith (J.K. Rowling)


Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu (enfin, terminé, n'est-ce pas Thalia ? ;) un roman en lecture commune. Cette fois-ci j'ai rejoint une petite équipe de lectrices pour découvrir un nouveau roman à succès sélectionné pour le Prix Livraddict !


Résumé :

Quand la célèbre mannequin Lula Landry tombe par la fenêtre de son appartement de Londres, la police conclut rapidement au suicide. La belle était un peu déséquilibrée, et le témoignage de la voisine qui croit avoir entendu des bruits de voix juste avant sa mort n'est visiblement pas fiable car on n'a retrouvé personne dans l'appartement. Le seul à ne pas croire au suicide est le frère de Lula, John, qui engage le détective privé Cormoran Strike pour mener à nouveau l'enquête. Cormoran n'y croit pas mais il est criblé de dettes et a besoin de clients... Au long de son enquête minutieuse, le doute s'installe : et si Lula avait été assassinée ?


Mon avis :

Je suis une grande fan de J.K. Rowling : elle a un talent indéniable pour construire une intrigue élaborée à partir de petits mystères qui se chevauchent jusqu'à ce que toutes les réponses tombent en place comme par miracle, elle sait construire des personnages réalistes mais complexes, et son style est clair et naturel sans pour autant tomber dans le barbant.  Exactement le type de talents qu'il faut pour écrire un très bon roman policier.

26 novembre 2014

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, de J.K. Rowling


Avant-dernier épisode des aventures d'Harry Potter (et du challenge qui consiste à les relire)... Les choses deviennent de plus en plus sérieuses pour le petit sorcier !


Résumé :

Harry est très surpris lorsque l'été chez les Dursleys est coupé court lorsque Dumbledore lui-même vient le chercher.  Et encore plus surpris quand il lui annonce des cours particuliers. C'est que Lord Voldemort est maintenant de retour au grand jour, et il est temps pour Harry d'en apprendre un peu plus sur l'ennemi et ses étonnants pouvoirs. Ce qui ne l'empêche pas de passer à nouveau une année très chargée à Poudlard, pleine de quidditch, de nouveaux sorts à apprendre et d'une première histoire d'amour... 


Mon avis :

Au bout de quelques tomes il devient difficile de parler d'une série qui, si elle évolue constamment et ne déçoit jamais, fonctionne pourtant en suivant les mêmes règles. Au sixième tome nous savons comment se déroule une année à Poudlard pour Harry, même si les défis varient d'une année à l'autre. La tension dans le monde des sorciers monte encore d'un cran puisque Voldemort est non seulement de retour, mais il a repris ses activités violentes et même si nos jeunes héros sont plutôt protégés entre les murs du château, Ron qui demande chaque matin à Hermione lisant le journal si quelqu'un qu'ils connaissent est mort constitue un rappel brutal de ce qu'il se passe dans le monde extérieur. Harry quant à lui doit faire le deuil de son parrain, le premier décès réellement proche auquel il ait à faire face. Mais on n'est pas encore au paroxysme de la peur et l'auteur fait ce qu'il faut pour alléger un peu l'atmosphère. La toute première scène, qui raconte les interactions du Premier Ministre de Grande-Bretagne avec le Ministre de la Magie, est une façon légère et amusante de nous plonger dans le récit. 

25 novembre 2014

Joyland, de Stephen King


J'ai plein de chroniques en retard alors commençons les séances de rattrapage avec un livre lu il y a quelques semaines et qui constitue ma première participation au Prix Livraddict !


Résumé :

Devin Jones, un jeune étudiant sur le point de vivre son premier chagrin d'amour, est engagé pour l'été comme homme à tout faire dans un parc d'attraction en bord de mer, Joyland. Dès son premier jour sur place, une diseuse de bonne aventure lui annonce qu'il rencontrera deux enfants, une petite fille avec un chapeau rouge et un petit garçon avec un chien, dont l'un des deux a "le don". Il apprend aussi l'histoire mystérieuse d'une jeune femme assassinée dont le meurtre n'a jamais été résolu et qui hanterait encore le parc. Au cours d'un été extraordinaire qu'il passe à vendre du bonheur, Devin s'efforcera de percer ces trois mystères. Un été dont il se souviendra toute sa vie...


Mon avis :

Avant de vous donner mon avis sur le contenu de ce roman, quelques précisions sur la façon dont je l'ai découvert. Comme il fait partie de la sélection du Prix Livraddict, auquel je participe, j'avais bien l'intention de le lire ; de plus, ça fait longtemps que je souhaitais redécouvrir Stephen King que je n'ai plus lu depuis mon adolescence. Je l'ai aussi découvert en VO et en audiolivre, ce qui implique (pour moi) un niveau d'attention plus soutenu que lorsque je lis en anglais ou écoute en français. Au début je n'avais pas l'attention nécessaire et lorsque je me suis rendue compte que j'avais loupé des éléments essentiels dans la mise en place du récit, je me suis aussi procuré l'ebook et j'ai relu quelques dizaines de pages... Bref, j'ai découvert ce livre de façon un peu inhabituelle.

6 novembre 2014

Un cantique pour Leibowitz, de Walter M. Miller Jr


Je vous parle aujourd'hui de la lecture d'octobre pour le Cercle d'Atuan, encore une découverte surprenante et très intéressante pour la novice en science-fiction que je suis !


Résumé :

Suite à une catastrophe nucléaire, ce qu'il reste de l'humanité a brutalement rejeté toutes les connaissances scientifiques et est retournée à l'obscurantisme d'un second Moyen-Age. L'Eglise catholique a survécu et 700 ans plus tard, l'un de ses monastères tente de faire canoniser son père fondateur, Leibowitz, qui a créé un nouvel ordre dans le but de sauver quelques documents scientifiques d'avant la catastrophe. Le monastère veille avec passion sur ces reliques précieuses ; aussi, quand un jeune moine ermite découvre par hasard des documents cachés par le grand Leibowitz lui-même, c'est un véritable évènement. Mais l'humanité est-elle prête à renouer avec la science ?


Mon avis :

Grâce aux lectures du Cercle d'Atuan, j'ai l'impression que mon univers SFFF (science-fiction, fantastique, fantasy) s'élargit à chaque lecture. A chaque fois je ne connais aucun des livres proposés et à chaque fois ils me prennent par surprise. Je n'adore pas nécessairement toutes nos lectures, mais je les trouve toutes intéressantes et celle-ci n'a pas fait exception.

4 novembre 2014

Top Ten Tuesday : Les 10 réactions que votre amour de la lecture suscite dans votre entourage


En voilà un thème sympa pour le Top Ten Tuesday, comme d'habitude organisé par Iani !  Ce thème m'a obligée de me rendre compte à quel point j'ai de la chance en ce qui concerne mon entourage. Certains lisent pour le plaisir, mais personne de façon aussi assidue que moi (et de loin), et pourtant il n'y a personne pour m'imposer des remarques désagréables du genre "sors un peu le nez de ton bouquin !", "mais quelle idée d'acheter autant de livres, pourquoi tu vas pas à la bibliothèque ?", "tu dois pas avoir de vie si tu passes autant de temps à lire"... Je suis sûre que certains entendent des trucs comme ça.  Du coup je pensais avoir du mal à trouver dix remarques à rapporter, mais non, c'est venu très facilement ! Voici donc mon point de vue sur...

Les 10 réactions que votre amour de la lecture suscite dans votre entourage

3 novembre 2014

Loeuk... Tchong Kraoy : La dernière fois, de Phiseth Srun


Je succombe rarement aux sirènes des partenariats ou "services presse" car il y a tellement de livres que j'ai déjà très envie de découvrir que je ne peux pas consacrer trop de temps à ceux dont je n'avais pas entendu parler... Mais parfois un éditeur sait me séduire avec un roman sur un sujet qui m'intéresse, un mail alléchant et une gentille dédicace. Merci donc aux éditions VPS (Voir Pour Savoir) pour cet envoi !


Résumé :

Au septembre 1975, les Khmers rouges attaquent Phnom Penh. Zsunara, jeune étudiant Cambodgien, échappe de peu aux évènements. Sans nouvelles de sa famille, il lui faut entièrement reconsidérer son avenir.


Mon avis :

J'ai été plusieurs fois surprise par ce roman. La première chose qui m'a prise au dépourvu, c'est le style pour le moins maladroit. Le vocabulaire est assez classique et les phrases généralement bien construites, d'une façon très scolaire qui leur donne un petit air désuet.  Mais très régulièrement je me suis retrouvée face à une formulation bizarre, quelques guillemets inexplicables ou un dialogue peu naturel, ce genre de choses qui ne posent aucun problème de compréhension mais qui m'ont sauté aux yeux. Il m'a fallu un certain temps pour comprendre que malgré sa très bonne maîtrise du français, l'auteur ne l'écrit pas parfaitement et n'a probablement pas été corrigé. C'est dérangeant pendant un certain temps, jusqu'au moment où l'histoire prend la forme d'un flash-back à la première personne. A ce moment-là, le narrateur maladroit devient un jeune héros étranger, un peu naïf, qui écrit son histoire comme il écrirait une dissertation. Et là, ça fonctionne : le style correspond à l'histoire racontée. Mais je me demande encore d'une part pourquoi il a choisi d'écrire le début et la fin de l'histoire à la troisième personne, et d'autre part pourquoi ces parties-là n'ont pas été corrigées.

Le début de l'histoire nous raconte donc les premier pas de notre héros cambodgien, Zsunara, sur le sol de France, alors qu'en 1975 il fuit les massacres qui ont eu lieu dans son pays. Après quelques dizaines de pages situées en France, il nous raconte à l'occasion d'un long flash-back les aventures qui l'ont mené à quitter le Cambodge juste à temps pour échapper à l'emprise des Khmers rouges et au génocide qui en découlera. Puis, pour le dernier quart du livre, on revient en France où le narrateur recommence à suivre les premiers pas de Zsunara dans son nouveau pays, jusqu'au moment où il décroche son premier emploi (ce qui représente, j'imagine, le début de son intégration).

2 novembre 2014

Ma participation au Prix Livraddict !


Il est vraiment temps que je vous en parle et surtout que je m'y mette, alors on y va, je l'annonce officiellement : je participe au premier Prix Livraddict !

Mais le Prix Livraddict, keseksa ? En quelques mots:
Le prix Livraddict est né de l'envie de la team qui désirait préparer un grand prix dans lequel tous les membres de Livraddict pourraient s'investir. Vous êtes nombreux chaque année à lire des nouveautés et à en parler autour de vous pour faire connaître vos coups de coeur. Livraddict vous propose aujourd'hui d'élire un livre "coup de coeur" pour 7 genres et de lui octroyer un prix.

Il s'agit donc de lire le plus de romans possible parmi une sélection de sept romans sortis dans l'année et bien notés par les membres de Livraddict, puis d'en discuter avec les autres membres participants, et enfin, début 2015, d'élire ensemble le livre qui obtiendra le Prix Livraddict, c'est à dire la meilleure sortie de l'année dans sa catégorie. Pour une fois qu'on peut faire partie d'un jury littéraire sans trop de contraintes, moi j'en profite !

31 octobre 2014

Harry Potter et l'Ordre du Phénix, de J.K. Rowling


Juste à temps pour valider deux challenges d'un coup, voici mon avis sur le cinquième tome des aventures d'Harry Potter !


Résumé : 

Maintenant, c'est sûr : Voldemort est de retour. Harry passe l'été à guetter les morts et les catastrophes qui vont sûrement marquer son passage... Mais rien, aucune nouvelle, et rien non plus du côté de Ron et Hermione qui apparemment en savent beaucoup mais ne peuvent rien lui dire.  Car la résistance s'organise, mais Harry se sent nettement laissé de côté... 


Mon avis :

Tout d'abord, je dois vous faire une confession : j'ai noté dans ma chronique du tome précédent qu'il était le plus long de la série. Je me suis trompée : ce tome-ci est encore plus épais. Mais si le précédent était construit autour d'événements successifs, celui-ci a une structure un peu moins claire et il m'a paru un peu plus difficile à mener à son terme. Ceci dit, à ce moment de la série, soit le lecteur a déjà abandonné (ça doit concerner une petite minorité), soit il est tellement accro à son héros favori que plus le roman prend du ventre et mieux c'est.

Comme je l'ai déjà dit dans des chroniques précédentes, plus on avance dans la série et plus les tomes deviennent sérieux et graves. Harry n'est plus un enfant maintenant, c'est un adolescent vieilli par les expériences difficiles. Il a plus de mal à contenir la violence de ses émotions, il est plus vite frustré, il découvre le sexe opposé. Et à nouveau, vers la fin du roman, il va subir un choc bien au-dessus de son âge.  Tout ceci est décrit avec beaucoup de justesse par cette auteure magnifique qu'est J.K. Rowling.

28 octobre 2014

Mercy Thompson, tome 8 : Night Broken (La Faille de la Nuit), de Patricia Briggs


Ce tome n'est pas encore sorti en français, il devrait paraître début décembre chez Bragelonne sous le titre "La Faille de la Nuit". J'ai la chance de pouvoir le lire en VO alors je vais essayer d'en donner un bon aperçu à mes lecteurs francophones, sans trop en dire... Petit rappel, quand même : à ne pas lire si vous n'avez pas encore découvert les tomes précédents !


Résumé :

Lorsque l'ex-épouse d'Adam, Christy, vient s'installer chez Adam pour échapper à un homme violent qui la harcèle, Mercy sait qu'elle va passer des moments difficiles : Christy est une grande manipulatrice qui a visiblement très envie de reconquérir son ex-mari.  Elle doit aussi s'occuper de retrouver d'urgence un objet magique réclamé par un fae puissant et qu'elle ne possède plus. Et comme si ça ne suffisait pas, la police retrouve les restes d'humains et d'animaux atrocement dévorés et soupçonne les loup-garous... La vie de coyote n'est pas de tout repos !


Mon avis :

La série Mercy Thompson, c'est déjà 8 épisodes que j'ai tous (re)lus depuis juin. Certain(e)s, paraît-il, commencent à trouver ça un peu long ; et pourtant, moi qui ne suis pas une grande lectrice de bit-lit, je ne m'en lasse pas !  Chaque tome est différent. Ca fait un certain temps qu'on a cessé de découvrir de nouvelles espèces de créatures magiques (quoi que...), mais maintenant on voit le monde évoluer au fur et à mesure que les humains découvrent l'existence des bestioles effrayantes qui les entourent. Ca donne quelques aspects politiques qui me plaisent bien. On en a aussi terminé avec les tergiversations amoureuses de Mercy, elle est mariée avec un homme sur qui elle peut compter et l'intrigue sentimentale laisse la place à l'action, tout ce que j'aime ! 

19 octobre 2014

Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 01 : Les neuf Princes d'Ambre, de Roger Zelazny


J'ai un peu de retard dans la publication de mes chroniques et c'est pourquoi je ne vous parle que maintenant de la lecture de septembre au Cercle d'Atuan ; un roman de fantasy assez surprenant !


Résumé :

Lorsqu'il se réveille à l'hôpital, il ne se souvient de rien, pas même de son nom. Il sait juste qu'il a eu un accident de voiture et que depuis lors on le drogue pour le garder prisonnier. Il s'enfuit et se rend à l'adresse de celle qui a affirmé être sa soeur et a ordonné qu'on le garde à l'hôpital. De bluff en coups de poker, il apprend qu'il s'appelle Corwyn, qu'il a 8 frères et 5 soeurs tous rivaux les uns des autres, et qu'il est prince d'un monde origine, Ambre, dont notre monde n'est qu'une ombre...


Mon avis :

Je prends toujours plaisir à rédiger moi-même un résumé du livre qui corresponde à ce dont je me souviens. Parfois ça me permet aussi de comparer mon impression avec le résumé que j'ai lu en quatrième de couverture ou avant de commencer ma lecture. Voici celui de "Les neufs princes d'Ambre" que j'ai eu sous les yeux cette fois-ci :
Ambre est un royaume médiéval ; comme tous les autres il possède une capitale, un palais, une cour, une famille royale et des intrigues. Mais Ambre est aussi bien plus : lieu mythique considéré comme le centre de l'univers. Seul lieu réel, tous les autres n'en sont qu'un reflet, dans l'ombre, comme la Terre. Considérée comme très intéressante par la plupart des princes d'Ambre, elle leur sert de résidence secondaire, voire de cachette. Car la vie d'un prince ou d'une princesse n'est pas de tout repos. Seuls dépositaires du pouvoir quasi divin de se déplacer entre les mondes, ils n'en restent pas moins humains : au mieux rivaux, ils sont le plus souvent ennemis jurés. En effet, depuis la disparition mystérieuse d'Obéron, le père de cette grande famille, le trône est vacant et la succession des plus agitée.
Avouez qu'on dirait presque un roman tout à fait différent, pas vrai ? Le deuxième résumé est également correct mais il dévoile toute une série d'informations que le lecteur n'apprend qu'en cours de lecture, et encore, s'il arrive à les interpréter correctement...

14 octobre 2014

Mercy Thompson, tome 7 : La Morsure du givre, de Patricia Briggs


Aujourd'hui, on replonge dans la bit-lit en retrouvant Mercy Thompson. Attention, ça me aller de soi mais ça va encore mieux en le disant : cette chronique contient des spoilers concernant les précédents épisodes de la série Mercy Thompson et les épisodes 1 à 3 de la série Alpha & Omega !  Impossible de chroniquer un tome 8 sans se référer aux événements des tomes précédents...


Résumé :

Mercy est partie fait les soldes avec sa nouvelle belle-fille, mais lorsqu'elle essaie de contacter Adam et les autres loups de sa meute, personne ne répond : ils ont apparemment été kidnappés par des membres de l'agence fédérale qui répertorie les êtres surnaturels. Le gouvernement se retournerait-il contre les loups-garous, maintenant que les fae ont déclaré la guerre aux humains ?  Il ne reste que Mercy pour protéger ses proches et pour recruter des alliés...


Mon avis :

Aaaah, quel plaisir de retrouver Mercy après un petit détour chez Anna et Charles !  Et ça m'a permis tout à coup de comprendre une de choses que j'apprécie vraiment chez elle : son humour. Mercy est la championne des réparties cinglantes, des réponses bien trouvées et des répliques qui font sourire. A elle seule, elle sait rendre les dialogues de tout le roman beaucoup plus intéressants. Aucun autre personnage de son monde ne lui arrive à la cheville à ce niveau-là (bien que Jesse et Tad fassent de gros efforts).

13 octobre 2014

L'homme de Lewis, de Peter May


Quand j'ai lu "Les chasseurs d'oiseaux" pour le Book Club, je vous avais prévenus que je ne tarderais pas à me procurer la suite. Je n'ai pas traîné et comme j'ai dévoré ce second tome dans la foulée du premier, voici déjà la chronique !


Résumé :

Après son enquête sur l'île de Lewis qui a obligé Fin à replonger dans son enfance, il lui est impossible de reprendre sa vie normale. Il divorce, quitte la police et s'installe dans la maison en ruine de ses parents avec l'intention de la remettre en état. Il se retrouve vite impliqué dans la vie de son amour d'enfance, Messaili : le corps d'un jeune homme assassiné cinquante ans auparavant a été retrouvé dans la tourbière voisine et l'ADN dévoile que la victime est de la famille du père de Messaili... qui a toujours affirmé être seul au monde. Le vieux monsieur est sénile et incapable de répondre aux questions, alors Fin joue à nouveau les détectives pour fouiller son passé... 


Mon avis :

Cette série (une trilogie, en fait, dont ce tome est le deuxième) est ma meilleure découverte de cette année, je crois. Sérieusement. Plus je m'immerge dans la vie de Fin, plus je m'y sens à l'aise et plus j'ai envie d'y retourner. Au point que je n'ose pas entamer le troisième tome de peur de terminer trop vite l'aventure...

9 octobre 2014

Alpha & Omega, tome 3 : Jeu de piste, de Patricia Briggs


Voici le dernier tome d'Alpha & Omega avant de retourner vers la série de Mercy Thompson... Oui, je suis passée par une période bit-lit, je ne peux pas le nier !


Résumé :

Depuis que les loups ont révélé leur existence aux humains, la moindre infraction à leurs règles est punie de mort. Charles, l'exécuteur du Marrok, est obligé de tuer à tour de bras et ce rôle sanguinaire le ronge. Grâce à l'intervention d'Anna, Bran s'en rend compte et offre un peu de répit à son fils en l'envoyant avec Anna assister le FBI dans la traque d'un tueur en série qui s'attaque aux loups-garous...


Mon avis :

Dernier tome (jusqu'à présent) de la série Alpha et Omega, "Jeu de piste" a lieu environ deux ans après le tome précédent. Ce qui veut dire qu'Anna a eu le temps de prendre (enfin !) confiance en elle et en sa relation avec Charles... Sauf que maintenant c'est Charles qui a des problèmes ! Il déprime, il n'en peut plus, et au lieu de se confier à celle qu'il aime (ce serait trop facile), il la laisse de côté. On n'est donc pas encore sorti des "je t'aime - moi non plus" qui m'avaient ennuyée dans les tomes précédents, mais heureusement, comme dans les tomes précédents, il y a suffisamment d'action et d'intrigue par ailleurs pour que ça reste supportable.

L'intrigue pour une fois ressemble un peu à un épisode de série policière américaine : un tueur en série qui kidnappe, torture et tue de pauvres gens innocents ; des enquêteurs surentraînés ; un peu de rivalité entre agences gouvernementales ; des loups-garous aux sens aiguisés pour jouer le rôle de la police scientifique et quelques sorcières comme informatrices. C'est un mélange des genres un peu original et comme j'aime bien les enquêtes policières, ça m'a donc bien plu.

7 octobre 2014

Top Ten Tuesday : Les dix livres dont l'histoire tourne essentiellement autour des personnages


Il me semble que je participe de plus en plus régulièrement aux Top Ten Tuesday organisés chaque semaine par Iani. Ce thème-ci m'a à nouveau inspirée, même s'il est assez mal formulé (la traduction de "character driven novels" n'est pas évidente) : il s'agit de citer dix livres dont l'histoire tourne autour des personnages, et où ces derniers sont très travaillés. Autrement dit, dix romans aux personnages complexes et marquants... Facile, Emile ! 

6 octobre 2014

Finding Me: A Decade of Darkness, A Life Reclaimed, de Michelle Knight


Je continue à varier mes lectures et vous parle cette fois-ci d'un témoignage lié à un fait divers tout à fait horrible...


Résumé :

En 2002, Michelle est une jeune mère célibataire qui essaie de récupérer la garde de son fils quand elle est kidnappée par le père d'une amie, Ariel Castro. Elle restera en captivité pendant 11 ans en compagnie de deux autres jeunes femmes. Onze ans de calvaire, d'abus sexuels, d'humiliations et de blessures autant physiques que morales. Délivrée en 2013, elle raconte son histoire.


Mon avis :

Si vous suivez ce blog, vous savez que je lis peu de témoignages. C'est un genre que je n'affectionne pas particulièrement car il me pose un problème : j'ai du mal à faire confiance à quelqu'un qui raconte sa propre histoire. Tout le monde a quelques chose à cacher ou à se reprocher, même les plus grands héros, même les victimes parfaites, et je ne pense pas qu'on puisse être tout à fait honnête quand on choisit de se dévoiler face au monde entier. Je préfère que l'histoire soit racontée par un tiers qui peut être plus objectif.

Mais ceux qui suivent ce blog savent aussi que je passe quelques heures chaque semaine à lire à haute voix et enregistrer des livres (en anglais) pour une jeune femme qui a des problèmes visuels. Elle et moi n'avons pas du tout les mêmes goûts, ce qui est une bonne chose : elle me permet de découvrir des univers où je n'aurais jamais plongé par moi-même. Généralement je ne vous en parle pas ici, d'une part parce que ce sont souvent des livres qui ne sont pas sortis en français, d'autre part parce que ce ne sont pas des lectures qui se prêtent à un commentaire ou que j'ai envie de recommander. Mais le challenge "Un genre par mois" d'Iluze imposait pour le mois de septembre la lecture d'un livre non-fictionnel, et celui-ci fera parfaitement l'affaire. 

3 octobre 2014

Harry Potter et la Coupe de Feu, de J.K. Rowling


Je suis toujours en train de relire la série Harry Potter et je peux déjà vous dire que ce tome 4 est l'un de mes préférés !


Résumé :

A la fin de l'été après sa troisième année à Poudlard, Harry est invité par les Weasleys à un grand événement : la finale de la Coupe du Monde de Quidditch !  Un moment très excitant mais qui se terminera brutalement lorsque les anciens partisans de Voldemort prouveront qu'ils n'ont pas oublié leur maître. Même après son retour à Poudlard, il n'est pas sûr qu'Harry soit vraiment en sécurité : quelqu'un semble bien décidé à le mettre en danger à l'occasion d'un autre évènement extraordinaire...


Mon avis : 

Pour la deuxième fois, je suis en retard dans ma participation au challenge "Relisons Harry Potter". J'aurais dû publier cette chronique au cours du mois de septembre, et nous sommes déjà en octobre. Mais il est vrai que ce tome est le plus épais de la série, 640 pages pour mon édition. Un vrai pavé, ce qui est particulièrement surprenant pour un roman destiné à de jeunes lecteurs !

Et pourtant, on le dévore d'un bout à l'autre. Ce qui marque particulièrement dans ce tome, c'est le grand sens du rythme de l'auteur. Avec un pavé pareil, elle ne pouvait pas se permettre de laisser une seule occasion à son lecteur de s'ennuyer, au risque qu'il regarde le chemin à parcourir jusqu'à la page finale comme une montagne à gravir. Impossible également d'opter pour un récit linéaire avec un suspense qui monte régulièrement jusqu'à une apothéose finale. Au lieu de ça, on a plusieurs aventures qui se suivent, avec chacune sa dose d'excitation, chacune sa petite apothéose : la Coupe du Monde, l'annonce du Tournoi, et puis les trois tâches successives. A chaque fois il y a le suspense, la tension, l'action, sa résolution et le retour au calme relatif. Et à chaque fois on monte d'un cran dans la gravité des évènements jusqu'à une fin terriblement dramatique.

30 septembre 2014

Alpha & Omega, tome 2 : Terrain de chasse, de Patricia Briggs


Trois ans après tout le monde, je continue la série "Alpha & Omega" de Patricia Briggs...


Résumé :

Charles, le fils et exécuteur du Marrok des loups-garous américains, est envoyé avec sa compagne Anna pour représenter son père à un congrès international de loups-garous.  L'objet des discussions est crucial : il s'agit de décider de la façon dont les loups-garous vont annoncer leur existence aux humains. Parmi les délégations, il y a notamment le loup garou le plus dangereux d'Europe, la fameuse Bête du Géveaudan... Et tandis qu'Anna et Charles commencent seulement à apprivoiser leur lien de meute et qu'Anna comprend tout doucement son rôle d'Omega, ils doivent aussi gérer les loups les plus dominants du monde, une maître de cérémonie fae et des attaques de vampires...


Mon avis :

Nous voici de retour dans le monde des loups-garous auprès d'Anna, la louve oméga traumatisée et Charles, le loup hyper-dominant. Je dirais qu'il y a en gros deux histoires dans ce tome : d'une part l'histoire de la relation entre Anna et Charles, et d'autre part les aventures en partie politiques des loups réunis en conférence.

La première histoire, la relation entre Anna et Charles, est ce qui a plu à pas mal de lectrices si j'en crois les commentaires sur Livraddict. Je ne vais pas vous étonner en vous apprenant que ce ne fut pas mon cas. J'ai du mal à apprécier cette relation très particulière entre un loup hyper dominant et une louve alpha qui a particulièrement besoin (et envie) d'être protégée. Tout ça sent beaucoup trop une vision très sexiste du monde, celle de la femme faible protégée par l'homme fort. Charles est un personnage intéressant en tant que tel mais à la place d'Anna, je ne supporterais pas son comportement, la façon qu'il a de la traiter comme une enfant sans défense. Elle, ça ne la dérange pas, bien au contraire ; je pensais qu'après le tome précédent elle aurait gagné un peu de confiance en elle et d'indépendance, mais elle m'a beaucoup déçue. Leurs atermoiements à tous les deux ralentissent l'intrigue et m'ont un peu fatiguée.

24 septembre 2014

L'Ile des chasseurs d'oiseaux, de Peter May


Ce soir, c'est Book Club sur Livraddict, alors je vous parle de ce roman qui a été choisi sur le thème "les Highlands" !


Résumé :

L'inspecteur Fin MacLeod, très marqué par la disparition récente de son jeune fils, est envoyé en mission sur l'île écossaise de son enfance. Un homme y a été tué d'une façon similaire à un meurtre dont il a la charge. Tout à coup, le revoici plongé dans un passé qu'il a fuit depuis 18 ans : les anciens amis et ennemis, l'amie d'enfance qui l'a tant aimée, le décès prématuré de ses parents, le poids de la religion... Pour résoudre le mystère de l'assassinat, Fin est obligé de se replonger dans les drames du passé, et tout semble converger autour d'une tradition ancestrale qui voit une douzaine d'hommes partir à la chasse aux oiseaux sur un îlot isolé au large....


Mon avis :

Un des moments que je préfère dans mon expérience de lectrice c'est de découvrir un roman dont je ne sais rien et d'avoir une très bonne surprise.  Cette fois-ci (comme plusieurs fois auparavant), c'est grâce au Book Club de Livraddict. Le thème pour ce mois de septembre était "les Highlands", et les plupart des livres proposés portaient sur des romances, j'ai donc voté pour l'outsider, un roman policier. Quand (à ma grande surprise) il a été élu, j'en ai lu l'extrait proposé par Amazon... et j'ai été tellement conquise que j'ai acheté le roman et que je l'ai dévoré dans la foulée !

23 septembre 2014

Top Ten Tuesday : Les dix livres à lire cet automne


Je fais le Top Ten Tuesday organisé par Iani une fois de temps en temps, quand ça m'inspire et que j'ai le temps. Or aujourd'hui, comme j'envisageais d'aller prochainement faire les soldes de ma bouquinerie préférée, j'ai fait un petit tour sur ma PAL (pire à lire, les livres que je possède et que je n'ai pas encore lus) pour voir si je pouvais me permettre de l'agrandir encore un peu. Ma PAL n'est pas si grosse mais elle m'a à nouveau fait pousser de petits cris : "ah oui, celui-là il faut que je le lise !  Et celui-là !  Et celui-là aussi !!!"... Alors allons-y : 

Quels seront les dix livres que je lirai cet automne ?

21 septembre 2014

Le quidditch à travers les âges, de J.K. Rowling


Et si on empruntait un livre directement dans la bibliothèque de Poudlard ?


Résumé :

Vous voulez en savoir plus sur le Quidditch, ce sport fabuleux dont Harry Potter est fan ? Ce livre est pour vous, mis pour la première fois à la dispositions des moldus !  Découvrez l'histoire de ce sport depuis le Moyen-Age, les clubs les plus importants, les marques des balais sportifs, la liste des règles et des fautes, et tout un tas de petites anecdotes qui vous feront regretter (encore plus) de ne pas être sorcier !


Mon avis :

Le monde d'Harry Potter est toujours tellement addictif qu'on a envie de prolonger l'expérience. J.K. Rowling l'a bien compris et elle a publié plusieurs livres compagnons, notamment celui-ci, au profit d'une bonne oeuvre. De quoi contenter les lecteurs passionnés tout en leur donnant l'impression de faire une bonne action.

Lecteur passionnée je suis, et j'ai donc reçu ce livre à Noël car il figurait sur ma wish-list. Je ne sais pas pourquoi il a traîné si longtemps dans ma bibliothèque avant d'être lu ; il est si mince au milieu de ses grands frères, les sept tomes d'Harry Potter, que je l'avais un peu perdu de vue. Je l'ai retrouvé un jour où j'étais embourbée dans un roman très long et un peu pesant, et je l'ai pris en espérant quelque chose de court et de léger.

18 septembre 2014

Alpha & Omega, tome 1 : Le Cri du Loup, de Patricia Briggs


Et on retourne vers la bit-lit avec le premier tome de la série Alpha & Omega, que je lis longtemps après tout le monde...


Résumé :

Anna, jeune louve Oméga, vient d'être soustraite de sa meute qui la maltraitait par Charles, le fils et exécuteur du Marrok. Le coup-de-foudre qui a uni ces deux-là a été brutal et absolu mais ils doivent maintenant apprendre à vivre à deux, malgré le traumatisme d'Anna et le puissant caractère de Charles. Celui-ci est toujours en train de se remettre après avoir été blessé par des balles en argent, mais sa convalescence est écourtée quand Bran lui demande de partir à la poursuite d'un loup-garou solitaire qui semble rôder dans les forêts sauvages des alentours.


Mon avis :

Voici enfin le vrai premier tome de cette série "Alpha & Omega", après la préquelle dont je vous ai déjà parlé. Et je suis vraiment contente d'avoir lu non seulement cette préquelle mais aussi la série de Mercy Thompson, car il me semble vraiment nécessaire de comprendre le fonctionnement des loups-garous et d'avoir entendu parler des sorcières avant de s'attaquer à ce tome-ci !  Il y a aussi le petit plaisir de pouvoir lier le début de ce roman (l'enterrement du docteur Carter) avec le tout premier tome de Mercy Thompson

Grâce à ce tome, bien plus long que la préquelle, on a l'occasion de mieux faire connaissance avec Anna, Charles et un troisième personnage, Asil. On a aussi l'occasion de découvrir la vie dans la meute du Marrok, là où Mercy a passé son enfance. Mais l'on n'y reste pas trop longtemps puisque l'essentiel de l'aventure se passe dans les montagnes du Montana, au coeur d'un parc naturel recouvert de neige.

17 septembre 2014

War Stories : New Military Science-Fiction


Je suis une lectrice éclectique, et je le prouve : entre deux tomes de bit-lit, je vous présente de la science-fiction militaire ! 


Résumé :

Ce recueil contient 24 nouvelles de science-fiction militaire. Publié en 2014 suite à une campagne de financement organisée sur Kickstarter, il rassemble des textes récents d'auteurs confirmés et explore les aspects moraux et sociaux les plus importants de la guerre en les plaçant dans un contexte de science-fiction.


Mon avis :

J'ai découvert ce livre un peu par hasard, suite à une recommandation : j'avais commenté l'article de The SF Reader où il faisait la liste des lectures de science-fiction qui l'ont marqué. Il mentionnait le genre "SF-mil" et, en poursuivant la conversation sur twitter, m'a appris qu'il s'agissait de science-fiction militaire et m'a recommandé ce recueil pour la découvrir. Je l'ai acheté directement et lu peu après, et je ne le regrette pas du tout.

Qu'est-ce que c'est donc que cette science-fiction militaire ? Comme le dit si bien The SF Reader, il s'agit d'un "genre pas nécessairement "militariste", mais qui se rattache toujours à la guerre en premier lieu, et la relation des hommes avec celle-ci."  Ce que j'aime dans la science-fiction, c'est que sous le couvert de décors futuristes permettant des situations encore impossibles à l'heure actuelle, c'est un genre qui a surtout pour but d'explorer des questions éthiques, psychologiques ou morales difficiles. Et quel contexte est plus rempli de questions éthiques, psychologiques ou morales difficiles que le contexte de la guerre ?

16 septembre 2014

Alpha & Omega : L'origine, de Patricia Briggs


J'ai un peu de retard dans mes chroniques alors attendez-vous à une (petite) avalanche dans les jours qui viennent. Et on commence par retourner dans le monde de Mercy Thompson pour découvrir le premier tome d'une série parallèle...


Résumé :

Anna est une louve-garou depuis relativement peu de temps. Martyrisée par sa meute, constamment terrorisée, sa vie est un vrai calvaire. Jusqu'au jour où elle trouve le courage d'appeler Bran, le Marrok, pour lui signaler qu'un jeune homme disparu avait été prisonnier de son Alpha. Bran envoie Charles, son fils et exécuteur, pour enquêter. Et à leur grande surprise à tous les deux, Charles apprend à Anna qu'elle n'est pas une louve ordinaire : c'est une Oméga, un type de loup très rare capable de calmer l’agressivité des autres loups. 


Mon avis :

Vous vous rappelez peut-être qu'au début de l'été, j'avais repris la lecture de la série de bit-lit de Patricia Briggs, les aventures de Mercy Thompson. Or on m'a prévenue que le tome 7 de Mercy Thompson faisait allusion à certains événements qui se déroulent dans une autre série du même auteur, "Alpha & Omega". On m'a prévenue qu'Alpha & Omega était plus romantique que la série de Mercy Thompson, mais la curiosité l'a emporté : je voulais tout savoir du monde de Mercy. Mais ce n'était pas si facile : après le premier tome de cette série, l'auteure est revenue en arrière dans l'intrigue pour y ajouter une préquelle qui, paraît-il, clarifie beaucoup les choses. J'ai donc choisi de commencer ma lecture non pas par le tome 1, le premier livre publié, mais par la préquelle. 

2 septembre 2014

Top Ten Tuesday : Les 10 livres que vous ne possédez pas (encore) mais que vous mourez d'envie de lire


C'est moi ou les titres des Top Ten Tuesday (organisés par Iani) deviennent de plus en plus long avec le temps ? Enfin le principal c'est qu'ils m'inspirent, et celui-là il tombe à point : depuis quelques semaines, les titres de romans se bousculent tout en haut de ma wishlist (la liste des livres que je souhaiterais lire et que je ne possède pas encore). Comme ils se disputent inlassablement pour la première place, il n'y a pas vraiment d'ordre établi, mais en tous cas ces dix-là sont ceux qui dépassent du lot.


Alors, quels sont les 10 livres que je ne possède pas (encore) mais que je meurs d'envie de lire ?

28 août 2014

Jésus contre Hitler (l'intégrale) de Neil Jomunsi


"Jésus contre Hitler", c'est une série de quatre épisodes en format ebook dont on a pas mal parlé sur la blogosphère. Alors, est-ce que le contenu est à la hauteur du titre alléchant ?


Résumé : 

"Nous sommes à la fin des années 1960 et David Goldstein, l’un des fleurons des armées de l’Oncle Sam, est recruté par l’Agence B., peut-être l’organisme le plus secret et le plus étrange du gouvernement américain. Là, il va faire la connaissance de son nouveau collègue et surtout découvrir que l’un des pires criminels de l’histoire n’est pas aussi mort que le grand public ne le croit."
(résumé d'Herbefol)


Mon avis :

Voici une série qui me chatouillait la curiosité depuis quelques temps déjà. Les copines Thalia, Iluze et Helran avaient lu et commenté le premier tome et en parlaient comme d'un divertissement décalé plutôt réussi. Le titre promettait quelque chose de complètement barré, plein d'ironie et d'humour, mais l'humour justement c'est quelque chose de périlleux et j'avais très peur que cette série, à force de chercher l'originalité à tout prix, devienne vite pénible. Il n'empêche que "Jésus contre Hitler" restait en bonne place dans ma wishlist, alors quand Neil Jomunsi a proposé l'intégrale gratuitement à l'occasion du Ray's Day, je n'ai pas hésité. 

26 août 2014

Brève histoire du monde, par E.H. Gombrich


Aujourd'hui, je vous parle d'un livre un peu particulier : ce n'est pas un roman, c'est un livre d'histoire pour enfants. Je suis tombée dessus par hasard à la librairie il y a quelques mois et j'ai été immédiatement séduite par le style très particulier de l'auteur, c'est pourquoi je vous en parle !


Résumé :

Il était une fois... un groupe de singes qui se mit à utiliser des outils et à conquérir le monde. Et un historien de l'art qui décide de raconter l'histoire du monde de façon à ce que chaque enfant puisse la comprendre et s'y intéresser.


Mon avis :

Pour une fois, commençons par l'histoire de ce livre, parce que je la trouve particulièrement savoureuse... Un jour de 1935, à Vienne, le jeune Ernst Gombrich vient de terminer son doctorat en histoire de l'art et peine à trouver du travail. Un ami éditeur lui propose de traduire en allemand un livre d'histoire pour enfants en anglais. Ernst s'y connaît un peu en vulgarisation pour les enfants : il s'était récemment amusé à expliquer le contenu de sa thèse à une petite fille avec qui il correspondait. Mais le livre à traduire ne lui plut pas du tout, au point qu'il répondit à l'éditeur : "Il n'est pas question que je traduise ça, c'est trop mauvais ! Même moi je pourrais faire mieux !".  Son ami le prit au mot et lui donna six semaines pour rédiger une histoire de l'humanité destinée aux enfants pour remplacer l'ouvrage à traduire.

Alors Ernst se mit au travail. Il commença par diviser l'histoire en quarante chapitre, puis organisa ses journées. Le matin, il fouillait la bibliothèque familiale à la recherche d'informations sur le chapitre du jour. L'après-midi, il se rendait à la bibliothèque publique pour y trouver d'autres informations et des textes, citations ou détails qui pourraient enrichir son récit. Et le soir, il rédigeait le chapitre. Chaque dimanche, il partait se promener avec sa jeune épouse et lui lisait les chapitres de la semaine.

23 août 2014

La stratégie Ender, d'Orson Scott Card


Trois jours au lit, malade, ça veut dire beaucoup de temps pour lire entre les draps... Et ce livre dévoré en une journée ! 


Résumé :

Quatre-vingt ans auparavant, la Terre a failli être détruite par des extra-terrestres ; l'Humanité ne doit son salut qu'à l'intervention d'un tacticien extraordinaire et beaucoup de chance. Mais l'ennemi a été repoussé, non pas détruit, et depuis lors tout est fait pour se préparer à son retour. Les armes sont prêtes, les soldats aussi, il ne manque qu'un commandant pour les diriger. Andrew "Ender" Wiggins a été conçu et élevé dans ce but. A six ans seulement, ce petit génie représente le meilleur espoir de l'humanité pour des adultes prêtes à le manipuler et le faire souffrir pour en faire une machine à tuer.


Mon avis :

J'ai hésité avant de choisir ce roman. Ça faisait un certain temps que j'avais envie de le lire et il correspondait à deux challenges simultanés, mais j'ai aussi vu le film tiré de ce livre il y a seulement quelques mois et j'avais peur que le fait de connaître l'intrigue à l'avance ne me gâche le plaisir de la lecture. Alors j'ai fait appel à mes contacts sur la page Facebook de ce blog qui m'ont confirmé que le roman apportait quelque chose de plus que le film. Et ils avaient raison.

Je ne vais pas vous le cacher : j'ai adoré ce roman. Ce que j'aime dans la science-fiction c'est d'une part le dépaysement complet, et d'autre part la possibilité de créer des scénarios impossibles qui permettent d'explorer certains aspects de l'être humain. Dans ce roman-ci, la question qui se pose est : jusqu'où pourrions-nous aller pour nous protéger d'une menace extérieure ?

22 août 2014

Le challenge du Ray's Day : "Lis avec moi !"



Ca y est, nous y sommes : c'est le Ray's Day, le jour où l'on célèbre et partage le plaisir de la lecture !  Je voulais vraiment faire quelque chose de spécial aujourd'hui alors j'ai décidé d'organiser mon tout premier challenge littéraire. Il est un peu particulier, car il ne concerne pas que vous : il vous faut trouver une ou plusieurs cibles... C'est un challenge-commando !

Le but du jeu est très simple : il vous faut choisir un ou plusieurs proches qui lisent peu ou pas et tenter de partager avec eux votre plaisir de la lecture. Lire n'est pas une passion qui convient à tout le monde, c'est vrai, mais il y a aussi beaucoup de monde qui n'a pas encore eu la chance de vraiment découvrir le plaisir de lire ; parce qu'ils sont restés aux classiques scolaires et pensent que lire c'est ennuyeux, parce qu'ils n'ont pas découvert le genre ou le livre qui leur convient, parce qu'ils n'ont pas le temps de se renseigner, parce qu'ils n'ont pas l'habitude de mettre le nez dans une librairie ou bibliothèque et ne savent pas choisir, parce qu'ils sont un peu intimidés par cette activité d'intello... Et dans ces cas-là, il suffit peut-être d'un petit coup de pouce que vous pouvez leur donner ! 

Je vous invite donc, comme un petit défi personnel, à trouver une personne de votre entourage qui n'a pas l'habitude de lire ou qui lit assez peu, et de partager avec elle votre passion. Vous devez non seulement la convaincre de participer, mais aussi l'aider à choisir le livre qui a le plus de chance de lui plaire et l'aider à se le procurer, bref, l'aider à surmonter tous les obstacles qui jusqu'à présent l'ont empêché(e) d'apprécier pleinement la lecture. Ensuite, quand cette personne a lu le livre que vous lui avez recommandé, vous prenez le temps de recueillir ses impressions et, si c'est possible, de les publier sur votre blog. Comme ça vous pourrez vous aussi profiter de l'expérience ; dans le meilleur des cas vous aurez initié un nouveau membre de la Confrérie des Lecteurs Passionnés, et dans le pire des cas vous aurez passé un bon moment avec un proche qui comprendra un peu mieux pourquoi vous passez tout ce temps le nez entre les pages...

Ca vous tente ? Alors, en détails, voici comment ça va se passer : 

15 août 2014

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, de J.K. Rowling


On continue la relecture d'Harry Potter avec le troisième tome, où les problèmes s'aggravent encore pour Harry !


Résumé :

Il ne croyait pas que ce soit possible, mais si : les vacances d'Harry sont encore pires que celles de l'année précédente. Cette fois-ci, la tante Marge en visite énerve tellement Harry qu'il perd le contrôle et provoque un accident magique. Persuadé qu'il va être renvoyé de Poudlard, Harry s'enfuit en pleine nuit. Il ignore que sa situation est encore pire qu'il ne le croit : Sirius Black, un sorcier tueur de masse, vient de s'échapper de la prison d'Azkaban. Et il en veut personnellement à Harry...


Mon avis :

Continuons donc dans la redécouverte de sept volumes d'Harry Potter, normalement au rythme de un par mois, mais étant donné que j'étais en retard pour le précédent, j'ai enchaîné avec celui-ci. Et le suivant ne devra pas attendre trop longtemps non plus car il s'agit, si je ne me trompe, du plus épais volume de la série. Ca commence à faire beaucoup de Harry Potter en une fois mais je me tiendrai à mon challenge.

Je vous l'annonce tout de suite : cette chronique contient des spoilers, non seulement sur le tome en cours, mais aussi sur les autres tomes et la fin de la série. Plus on avance dans la lecture, et plus cette série forme un tout cohérent, ce qui fait que je ne peux pas en parler sans faire référence à d'autres passages. Heureusement, si vous avez lu les sept romans ou si vous avez vu les films, vous pourrez en profiter malgré tout.

13 août 2014

Fêtons la lecture ce 22 août avec le "Ray's Day" !


Le 22 août... Qu'est-ce qu'il se passe le 22 août ? Je vais vous le dire : c'est le tout premier "Ray's Day" ! 


L'idée vient de l'auteur Neil Jomunsi, un grand fan de Ray Bradbury. Bradbury, c'est l'auteur, notamment, de Farenheit 451, ce roman de science-fiction où les livres sont interdits car subversifs. Neil Jomunsi a voulu utiliser la date de naissance de ce grand auteur (qui aurait eu 94 ans cette année) pour en faire une journée internationale de la lecture. Il y a bien un journée du livre et du droit d'auteur, mais ce n'est pas la même chose ; le 22 août, on ne se penche pas sur l'aspect juridique ou commercial du livre, on fête le plaisir de lire !

8 août 2014

Harry Potter et la Chambre des Secrets, de J. K. Rowling


Pour le challenge de George, j'avais promis de relire un tome d'Harry Potter par mois, et dès le deuxième tome je suis en retard !  Vite vite, qu'en ai-je pensé ?


Résumé :

Après sa première année à Poudlard, les vacances d'Harry Potter sont un vrai calvaire : les Dudley sont encore plus désagréables qu'avant, et il reçoit une visite inattendue qui se termine en catastrophe. Heureusement qu'il peut compter sur ses amis, et il va en avoir bien besoin, car pour sa deuxième année d'école, la vie de plusieurs de ses camarades sera entre ses mains !


Mon avis :

Revoici donc ce cher Harry, peu de temps après sa première aventure à l'école des sorciers. Je ne me rappelle absolument pas quelles ont été mes impressions la première fois que j'ai lu ce roman, mais j'imagine que j'étais plutôt concentrée sur l'évolution de l'intrigue. Le suspense et l'aventure sont suffisants que pour tenir en haleine n'importe quel lecteur, petit ou grand. Mais cette relecture m'a permis de me concentrer sur d'autres aspects.

6 août 2014

Méditer pour ne plus stresser, de Mark Williams et Danny Penman


Depuis plusieurs années, je lis et j'enregistre des livres pour une jeune femme handicapée qui ne peut plus lire. Elle et moi n'avons pas nécessairement les mêmes goûts et peu d'entre eux me semblent suffisamment intéressants que pour en parler ici, mais celui que je viens de terminer m'a particulièrement interpellée...


Résumé :

Vous vous sentez débordé dans ce monde qui tourne trop vite. Tout va trop vite, une tâche chasse l'autre, vous êtes constamment fatigué, constamment stressé. Et si c'était votre cerveau qui vous jouait un tour, s'acharnant à régler des problèmes qui n'en sont pas, vous obligeant à agir, revivre le passer, vous projeter dans l'avenir, jusqu'à ce que vous n'en puissiez plus ? Et si il suffisait de se recentrer quelques instants sur le présent pour sortir de ce cercle vicieux et enfin retrouver le temps de vivre ? Grâce à un programme de huit semaines ponctuées de petits exercices faciles et de sessions de méditation dont l'efficacité a été prouvée scientifiquement, vous pouvez reprendre le contrôle de votre stress et de votre vie.


Mon avis :

Je ne suis pas une personne stressée ni malheureuse, ma vie n'est pas parfaite mais elle est très satisfaisante et j'en suis très heureuse. D'autre part, je me méfie des "self-help books", une tendance américaine : l'idée est toujours que grâce à quelques petits changements minuscules dans votre vie, quelques mini-efforts que vous ne sentirez même pas passer, vous pouvez enfin atteindre le bonheur et la plénitude que vous cherchiez depuis si longtemps. Ca a souvent l'air trop facile, trop évident, trop sectaire, et trop efficace !

Pourtant, de temps en temps, il y a un de ces livres qui a l'air de sonner un peu plus juste que les autres. Celui-ci en fait partie. D'abord parce qu'il est écrit par un professeur à Oxford, pas n'importe quel charlatan. Ensuite, parce qu'il adapte une technique qui a fait ses preuves dans le traitement de dépressifs chroniques, alors j'imagine que ça ne doit pas faire de mal au stressé lambda qui n'est pas (encore) tombé dans la dépression. Enfin, parce que livre est bourré (en notes) de références scientifiques récentes sur lesquelles la technique se base. Voilà un livre qui a l'air sérieux.

5 août 2014

Top Ten Tuesday : Les 10 livres d'un certain genre que vous conseilleriez à quelqu'un qui n'a jamais lu de livre de ce genre


Oui alors on est d'accord, cette semaine-ci le Top Ten Tuesday organisé par Iani a vraiment un titre à rallonge. Mais le sujet est intéressant. Mes lectures sont généralement très éclectiques et il y a plusieurs genres que j'aurais pu choisir, alors je me suis dit que j'allais vous présenter un genre peut-être un peu moins exploité par les autres participants au Top Ten Tuesday : les romans (ou compte-rendus) historiques.

http://lectures-iani.blogspot.fi/


Alors donc, quels sont les 10 romans/compte-rendus historiques que que conseillerais à quelqu'un qui n'en a jamais lu ?

2 août 2014

Un avion sans elle, de Michel Bussi


Ca fait longtemps que je n'avais pas dévoré un petit thriller !  Il était temps de retoucher à ce genre-là...


Résumé :

"Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de 3 mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les média ont baptisée Libellule. Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir  découvert le fin mot de l'histoire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu'à ce que les masquent tombent..."
(quatrième de couverture)


Mon avis :

Voici un roman découvert par hasard, en-dehors de tout plan de lecture (oui je commence à faire des "plans de lecture" pour optimiser au mieux les challenges, lectures communes, book clubs, etc). Ce livre m'a été prêté à l'improviste par une amie ; je ne connaissais ni l'auteur ni le résumé. Depuis lors je me suis rendue compte que Michel Bussi est un habitué des étals des libraires et s'est fait un nom comme auteur de polars à succès.

Je dois dire que j'apprécie beaucoup un bon polar. Lorsque l'histoire est bien construite et les personnages intéressants, le plaisir du suspense qui grandit, des indices qui s'accumulent et du mystère qui se dissipe brutalement à la fin n'a pas de prix. Mais je me permets d'être difficile : je veux une plume efficace sans être lourde, une intrigue sans failles, et je ne permets pas à l'auteur de tromper son lecteur ou de lui cacher volontairement des éléments importants. Un bon roman policier, ce n'est pas qu'un bout de mystère et quelques scènes d'action : c'est tout un art, celui de mettre la vérité devant le nez du lecteur sans qu'il la voie, celui de le passionner pour une enquête, de le captiver d'une page à l'autre dans un crescendo qui lui colle le livre aux mains !

29 juillet 2014

Top Ten Tuesday : Les dix choses qu'un livre vous a donné envie de faire


Ca fait un certain temps que je n'ai pas participé au Top Ten Tuesday organisé par Iani, mais je continue à trouver l'idée excellente et je vais essayer de remettre le couvert plusieurs fois. C'est parfois difficile de trouver dix choses pour remplir la liste (à quand le Top Five Tuesday, même si ça sonne un peu moins bien ?), mais en puisant des idées dans la liste de chroniques sur ce blog qui s'allonge au fil des années, je devrais pouvoir y arriver de temps en temps.


Cette semaine-ci le thème est donc : Les dix choses qu'un livre vous a donné envie de faire.

28 juillet 2014

L'héritage de l'Oncle Duncan, d'Essie Summers


Je viens de vous écrire que je ne supportais pas les romances et je reviens vous en présenter une... C'est que celle-ci a une histoire : ce vieux livre cartonné à la reliure en train de se défaire se trouvait dans les caisses de livres que ma grand-mère descendait du grenier de temps en temps pour assouvir ma faim de lecture quand j'étais petite.  Je ne me souviens pas de l'âge que j'avais quand celui-ci m'est tombé entre les mains, mais j'étais trop jeune pour en voir les gros défauts... et à l'époque j'avais été séduite par Molly Bister et Grant Alexander au point de le relire plusieurs fois. Je l'ai retrouvé sur une étagère il y a quelques jours et je n'ai pas pu résister à le relire. Alors, quel est mon avis d'adulte ?


Résumé :

Molly Bister est une infirmière londonienne. Suite au décès de ses parents dans un accident dont Duncan Alexander, un riche propriétaire néo-zélandais, se sent responsable, elle a la charge de s'occuper de ses demi-frère et soeur, Rory et Pauline. Lorsque Duncan, sur le point de mourir, propose à Molly d'hériter de ses terres et de sa fortune, la perspective d'abandonner Londres pour la Nouvelle-Zélande n'enchante pas Molly. Mais les fins de mois sont difficiles, et elle ne peut pas se permettre de refuser l'héritage. Aussi Molly, Rory et Pauline embarquent-ils pour la Nouvelle-Zélande, et Molly va-t-elle devoir faire face à la haine de l'associé et neveu de Duncan, Grant, qui la prend pour une intrigante...


Mon avis :

Je vous vois d'ici : vous imaginez que je vais démolir ce livre sans aucune pitié. Eh bien non. Mais je vais quand même commencer par ses (gros) défauts.

D'abord, la traduction est abominable. Sérieusement. Dans certains passages, la concordance des temps en particulier faisait mal aux yeux. Aucun roman de nos jours ne serait publié avec des fautes pareilles. J'imagine que c'est une question d'époque (l'édition française date de 1960)... Je n'ai malheureusement pas pensé à noter des exemples, mais croyez-moi sur parole, il y a de véritables catastrophes grammaticales dans ce roman.

26 juillet 2014

Le retour des Highlanders, tome 1 : Le gardien de Margaret Mallory


Pour une fois, je m'aventure dans un genre qui ne m'est pas familier : la romance ! 


Résumé :

"Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche."


Mon avis :

Si vous suivez un peu mes aventures littéraires, vous devez savoir que je ne suis pas très romantique et, a priori, pas du tout amatrice de romances. Mais je suis aussi opposée à l'idée de me laisser guider par mes préjugés et toujours prête pour de nouvelles expériences, même dans les genres qui ne sont a priori pas mes préférés. Alors quand Thalia et Iluze m'ont très, très chaudement recommandé la série des Highlanders, je me suis dit que c'était l'occasion de donner à nouveau sa chance à la romance, surtout enveloppée dans un contexte historique un peu hors du commun : celui des clans écossais !

15 juillet 2014

Mes critiques préférées de ces derniers jours (3)


Et c'est reparti pour une nouvelle édition de mes critiques préférées (ça faisait longtemps) ! Je croise sans cesse sur le net des blogs qui méritent d'être mis en valeur et des critiques particulièrement émouvantes / enthousiastes / élaborées / intéressantes... J'avais donc commencé il y a trèèèèès longtemps une petite série d'articles qui recensent des blogs, chroniques ou articles qui m'ont marqués.  Il est temps de reprendre cette bonne idée !

Mon top 5 du moment, donc (les deux premières datent un peu, mais les trois suivantes sont beaucoup plus récentes) :

14 juillet 2014

Mémoires d'un Maître Faussaire, de William Heaney


La Coupe du Monde s'est terminée hier soir mais l'un de mes attaquants de la Coupe du Monde des Livres a encore tenté de mettre un goal. Est-ce qu'il comptera dans les arrêts de jeux ? Ce sera à l'arbitre de le dire. En attendant, je vous présente William Heaney !


Mémoires d'un maître faussaire, de William HeaneyRésumé : 

"William Heaney est un imposteur. Charmant, certes, mais un imposteur quand même. Aux prises avec ses démons et ceux des autres, il passe un peu trop de son temps à vider la cave des meilleurs pubs de Londres. A l'occasion il prétendra même être le nom de plume d'un grand écrivain anglais. Méfiez-vous."
(Source : biographie de l'auteur à la fin du livre)


Mon avis :

"Mémoires d'un Maître Faussaire" est un de ces romans que l'éditeur Bragelonne offrait en ebook à 0,99 euros lors d'une action spéciale il y a quelques mois (un an, même). Sachant que cet éditeur est une référence dans le monde de la fantasy francophone, je me suis à chaque fois jetée sur le catalogue en promotion et j'ai acheté un bon nombre d'ebooks en me fiant uniquement sur leur résumé. Puis je les ai oubliés, et ce n'est qu'en créant mon équipe pour la Coupe du Monde des Livres que je suis retombée sur celui-ci. La couverture était belle, le résumé alléchant, et voilà que ce roman s'est retrouvé en position d'attaquant... et très vite sous mes yeux.

Pour vous dire la vérité, alors que je viens de le terminer, je suis assez déroutée. Ce roman m'a laissée assez froide pendant la lecture, mais il en même temps très intéressant grâce à une idée originale sur laquelle plane toujours un certain mystère. 

11 juillet 2014

L'analphabète qui savait compter, de Jonas Jonasson


Et voici un autre goal pour la Coupe du Monde des Livres (j'ai bon espoir que ce ne sera pas le dernier) : un roman dont j'attendais beaucoup après avoir adoré son grand-frère !


Résumé :

Née à Soweto pendant l’apartheid, Nombeko Mayeki commence à travailler à cinq ans, devient orpheline à dix et est renversée par une voiture à quinze. Tout semble la vouer à mener une existence de dur labeur et à mourir dans l’indifférence générale. Mais Nombeko est un petit génie qui s'initie en un temps record aux calculs les plus compliqués, acquiert les connaissances d'un ingénieur atomique et s'intéresse à la politique internationale. Et c'est comme ça qu'un jour, elle se retrouve en Suède avec une bombe atomique clandestine sur les bras.


Mon avis :

J'ai acheté ce roman (sur internet) directement après avoir terminé "Le vieil homme qui ne voulait pas fêter son anniversaire (et se fit la malle)" du même auteur, dont j'avais adoré l'humour absurde et le côté "Forrest Gump" de l'intrigue. Ce nouveau roman avait l'air d'être tout à fait semblable : il partageait le même titre compliqué (et très librement traduit en anglais), la couverture divisée en cases et le résumé absurde. Je m'attendais donc à un autre moment de plaisir intense et de sourires nombreux...