27 décembre 2012

Les morts de la Saint-Jean, d'Henning Mankell


Retour à un style que j'aime beaucoup : le polar nordique, avec le fameux commissaire Wallander, ses doutes et ses erreurs.


Résumé :

La nuit de la Saint-Jean, trois jeunes profitent du soleil de minuit en faisant un pic-nic un peu particulier dans une clairière isolée. Mais quelqu'un les surveille, un homme qui a décidé de les empêcher de s'amuser. Deux mois plus tard, les trois jeunes ne sont toujours pas rentrés chez eux. Leurs parents reçoivent régulièrement des cartes postales de l'étranger, mais une des mères est persuadée que ces cartes sont des leurres. L'homme mystérieux rôde et emmènera le Commissaire Walander dans une enquête qui le concerne de très près...


Mon avis :

J'ai entamé ce livre un peu par hasard, après avoir gardé un bon souvenir d'une enquête de Wallander lue il y a longtemps.  J'ai tout de suite pensé que ça aurait été une bonne idée de lire les aventures de l'enquêteur dans l'ordre chronologique, mais comme souvent dans ce genre littéraire (le polar), chaque histoire peut être lue indépendamment.

9 décembre 2012

La sirène, de Camilla Läckberg


C'est l'histoire d'une petite sirène tout juste sortie des eaux sombres du passé...


Résumé :

Christian, le bibliothécaire de Fjallbacka, vient de publier son premier roman, La Sirène. Erica, qui l'a aidé à revoir son manuscrit, découvre qu'il reçoit des menaces bizarres d'une étrangère.  L'un des plus proches amis de Christian, un père de famille sans histoire qui a disparu brutalement quelques mois auparavant, est découvert assassiné. Que s'est-il passé ?  Les deux affaires sont-elles liées ?  Que cache Christian, cet homme sans passé ?


Mon avis :

Ces histoires de Camilla Läckberg, je n'y peux rien, c'est comme une drogue : il faut que j'en dévore tous les tomes. Je sais très bien que ce n'est pas la meilleure série policière qui existe et certains aspects m'énervent profondément, mais il y a quelque chose dans le côté "Monsieur et Madame Toutlemonde" des personnages qui m'attache à eux.

3 décembre 2012

Ma liseuse : gadget vite oublié ou véritable histoire d'amour ?


Depuis Noël dernier, je suis l'heureuse propriétaire d'une liseuse Kindle.  Ca fait donc presque un an que j'ai eu l'occasion de me familiariser à la bête, et ensuite de me rendre compte si, sur le long terme, je m'en fatiguais au point de retourner au papier, ou au contraire si elle remplaçait complètement mes lectures traditionnelles. J'ai donc le recul nécessaire pour vous donner mon impression sur cette nouvelle expérience de lecture - en espérant que cet avis sera utile à ceux et celles qui envisagent un tel achat !

3 novembre 2012

Ce qui mordait le ciel, de Serge Brussolo


Embarquez avec moi pour un petit voyage en absurdie ! 


Résumé :

David travaille comme responsable qualité pour la Compagnie Intergalactique des Pompes Funèbres. Cette société offre dans tout l'univers des cercueils personnalisés en fonction des coutumes de chaque peuple. Mais voilà que cinquante ans auparavant, une grave erreur a été commise, et des animaux susceptibles de se transformer à leur mort en montagnes indestructibles ont été envoyés sur une petite planète isolée et peu évoluée. David est envoyé à son tour sur cette planète pour évaluer discrètement la situation et les dommages éventuels. Il se retrouve au milieu d'un paysage cruellement dévasté et d'une population qui sombre dans la folie...


Mon avis :

Après la déception que j'avais connue en découvrant Pierre Bottero pour le combat d'auteurs d'Iluze, j'ai décidé que ma deuxième lecture dans ce cadre serait la plus différente possible. Heureusement pour moi, Serge Brussolo a derrière lui une longue carrière plein de variété, et j'ai bien senti que ce petit roman au résumé prometteur m'offrirait une petite dose de science-fiction rafraîchissante.

1 novembre 2012

La quête d'Ewilan, tome 1 : D'un monde à l'autre, de Pierre Bottero


J'ai visité le monde d'Ewilan... et je n'y retournerai pas ! 


Résumé :

Camille est une jeune fille très classique, qui va au collège où elle retrouve son meilleur ami Salim. Sauf qu'elle a été adoptée et que ses parents adoptifs n'ont pas l'air de s'intéresser à elle. Et puis, elle est surdouée.  Et dernier petit détail : elle a une fâcheuse tendance à basculer brutalement dans un monde étrange où elle se fait attaquer par des lézards géants qui l'attendaient avec impatience...


Mon avis :

J'étais très curieuse de découvrir ce roman qui a l'air de beaucoup plaire.  Je n'en ai entendu que du bien ; sur Bibliomania, ce tome a 108 chroniques de blogueurs et une moyenne de 17.1/20 !  Ce n'est pas mal du tout. Comme la grande majorité des membres sont des adultes, je m'attendais à un roman destiné à la jeunesse mais qui, comme pour Harry Potter, offre un niveau de lecture qui puisse aussi attirer les adultes : soit une intrigue particulièrement complexe, soit des personnages aux multiples facettes, soit une narration très réaliste et émouvante... Bref, une certaine profondeur qui mette ce livre à portée des adultes.  Et je n'ai rien trouvé.

22 octobre 2012

Freedom, de Jonathan Franzen


Freedom, ou la liberté (de rater sa vie)... Attention, coup de coeur ! 


Résumé :

Patty a décidé une fois pour toutes d'être la femme idéale. Mère parfaite, épouse aimante et dévouée, cette ex-basketteuse ayant un faible pour les bad boys a fait, en l'épousant, le bonheur de Walter Berglund, de St. Paul (Minnesota). En devenant madame Berglund, Patty a renoncé à bien des choses, et d'abord à son amour de jeunesse, Richard Katz, un rocker dylanien qui se trouve être aussi le meilleur ami de Walter. Freedom raconte l'histoire de ce trio, et capture le climat émotionnel, politique et moral des Etats-Unis de ces 30 dernières années, dans une tragi-comédie d'une incroyable virtuosité. Comment vivre ? Comment s'orienter dans une époque qui semble devenue folle ?


Mon avis :

Ca faisait un certain temps que je n'avais pas lu de littérature contemporaine (si on ne tient pas compte de "Purge", très ancré dans l'histoire) et j'avais oublié à quel point un roman plongé dans le présent peut frapper fort. Si je devais résumer celui-ci en un mot, je dirais "implacable".

19 octobre 2012

Le Coeur du monde, tome 1 : Farlander, de Col Buchanan


La vengeance est un plat qui se mange froid, surtout quand l'intrigue n'avance pas (dicton de Nathalie qui n'a même pas honte).


Résumé :

Ash est un homme du lointain, un "farlander", qui fait partie de la congrégation des Roshuns. Le but de ces moines-soldats est de venger la mort de ceux qui portent leur sceau, évitant ainsi les vendettas personnelles. Mais le monde est en guerre : les Manniens à la religion cruelle envahissent et soumettent violemment les pays qui les entourent, un par un. Cela fait dix ans que la cité de Bar Khos où habitent le soldat Bahn et le jeune Nico résiste difficilement aux attaques maniennes. Jusqu'au jour où un concours de circonstances fera de Nico l'apprenti d'Ash, au moment même où les Roshuns sont confrontés à leur mission la plus dangereuse.


Mon avis :

C'est la première fois que j'embarque dans une lecture commune où le livre est lu selon un planning régulier, avec des échanges d'impressions par email tout au long de la lecture. Ca a considérablement ralenti ma découverte de l'histoire, ce qui influence peut-être ma chronique, mais ça a été particulièrement agréable de partager au fur et à mesure le ressenti de mes co-lectrices.

18 octobre 2012

Raison et sentiments, de Jane Austen


Entre la raison et la retenue, ou la passion débridée, qu'est-ce qui rend vraiment heureux ?


Résumé :

Dans la famille Dashwood, la fille aînée, Elinor, est réservée et très maître d'elle-même, tandis que la mère et surtout la deuxième fille, Marianne, se laissent aller à la plus grande tristesse ou à la joie la plus extrême. A la mort du père de famille, la petite famille ne profite que d'un minuscule héritage et doit déménager dans une petite maison appartenant à un ami. Elinor et Marianne rencontrent chacune celui qui va faire battre leur coeur, mais toutes deux auront aussi à faire face à l'incertitude et la déception.


Mon avis :

C'est le troisième roman de Jane Austen que je lis après "Orgueil et Préjugés" (qu'il faudra que je vous commente un jour) et Emma.  A nouveau, les ingrédients typiques de Jane Austen sont au rendez-vous : la critique sociale, l'humour, les personnages très typés et les histoires d'amour contrariées.

16 octobre 2012

Challenge Fant'classique


Je n'arrête pas de me dire que je vais limiter le nombre de challenges auxquels je participe ; je m'inscris beaucoup plus vite que je ne les termine, ce n'est pas très malin. En plus, je n'aime pas tout ce qui transforme la lecture en une obligation ou un concours, je veux pouvoir garder la liberté d'ouvrir un roman sur un coup de tête.  Mais à ces bonnes résolutions s'oppose la tentation d'un challenge lorsqu'il est conçu non pas comme une compétition mais comme un guide pour découvrir à plusieurs un certain type de lectures. Si en plus la durée est illimitée, ce qui me permet de le mettre en pause lorsque j'ai envie de passer à autre chose, il ne reste que le plaisir et pas la contrainte ! 

C'est ce que j'aime dans le nouveau challenge mis sur pieds par Iluze et qui remplit ces conditions. Et puis, le thème est fait pour me plaire : la littérature fantastique classique. J'aime la SFFF mais j'ai peu de références en fantastique, et je suis particulièrement curieuse de découvrir tous ces romans qui sont passés à travers les mailles du temps pour devenir des classiques.  Si ça ne suffisait pas, un petit coup d'oeil à la liste d'oeuvres répertoriées par Iluze comme exemples m'a mis l'eau à la bouche. Que des grands noms qui figurent déjà dans ma wishlist mentale !

13 octobre 2012

Le Guide du voyageur galactique, de Douglas Adams


Et s'il ne restait de la Terre qu'un Anglais muni d'un Guide touristique de la galaxie ?


Résumé :

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique ! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.


Mon avis

Voilà un roman qui a une genèse un peu particulière, joliment détaillée dans la préface de mon édition. Il est parti d'un petit rêve bien arrosé de l'auteur un soir où il regardait les étoiles, perdu et fauché quelque part en Europe ; il se poursuit des années après avec une émission radiophonique qui invente le genre "science fiction humoristique"; il continue au travers de disques, de livres, et plus tard d'un film connu (que je n'ai pas vu).  Plus qu'une série, Le Guide du voyageur galactique (H2G2 pour les intimes) est carrément une franchise.

26 septembre 2012

Bilbo le Hobbit, de J.R.R. Tolkien


Ah, Tolkien, le géant !  Laissez-moi vous présenter la préquelle du fameux Seigneur des Anneaux et son petit héros, Bilbo le hobbit ! 


Résumé :

Bilbo est un petit hobbit sans soucis, qui vit confortablement et n'a d'autres ambitions que de passer une vie calme avec au moins cinq repas par jour.  Mais voilà que Gandalf, le sorcier connu pour ses excentricités, l'engage contre son gré pour accompagner treize nains qui cherchent à voler le trésor d'un dragon !  D'aventure en catastrophe, Bilbo se découvrira des talents inattendus...


Mon avis :

J'avais lu ce livre il y a assez longtemps, mais comme pour la plupart des romans que j'ai lus avant de tenir ce blog, je ne m'en souvenais que dans les grandes lignes. Alors je l'ai racheté, en VO, dans une jolie collection des oeuvres de Tolkien. Il est resté dans ma PAL jusqu'à ce que l'action combinée de la sortie prochaine du film de Peter Jackson (en fait, des trois films) et du challenge Livra'deux pour pal'Addict me le remette dans les mains.

20 septembre 2012

Dune, de Frank Herbert


Dune, je suis sûre que vous en avez déjà entendu parler. Mais il y a beaucoup de chances pour que vous ne l'ayez pas lu. Alors, ce monument de la science-fiction est-il abordable ? 


Résumé :

Le duc Leto Atréide est appelé par l'Empereur de l'univers à remplacer son ennemi, le duc Vladimir Harkonnen, comme gouverneur de la planète Arrakis, surnommée Dune. Cette planète extrêmement aride est un enfer où la population survit en économisant la moindre goutte d'eau et en fuyant les gigantesques vers des sables, mais c'est aussi le seul endroit dans tout l'univers où l'on puisse récolter l'Epice, une ressource rare sans laquelle les voyages interplanétaires sont impossibles. Le gouverneur de Dune a donc la tâche cruciale de récolter l'Epice au nom de l'Empereur. Au moment où le duc Léto Atréide s'installe avec sa famille et son entourage sur Dune, il sait qu'il s'agit d'un piège et que sa vie est en danger. Ce qu'il ignore, c'est que son fils Paul a des pouvoirs uniques qui lui promettent une grande destinée...

14 septembre 2012

Fahrenheit 451, de Ray Bradbury


Ce roman est un ultra-classique. Mérite-t-il sa renommée ?


Résumé :

Montag est pompier.  Il paraît que par le passé, les pompiers servaient à éteindre les feux; mais dans un monde où les bâtiments ne sont plus inflammables, son boulot à lui, comme celui de son père et de son grand-père, c'est de brûler les livres et parfois ceux qui les possèdent.  Car la lecture est interdite, maintenant les gens s'abrutissent en conduisant à toute vitesse ou en regardant la télévision qui s'adresse directement à eux. Comme les autres, Montag vit au jour le jour, sans se poser de questions. Jusqu'à ce qu'il rencontre Clarisse, une jeune fille qui lui parle de nature, de beauté et d'idées nouvelles.


Mon avis :

J'étais persuadée d'avoir lu ce livre il y a longtemps, lorqu'adolescente notre prof de français nous parlait en long et en large de science-fiction (le brave homme !).  J'avais même quelques souvenirs d'autodafés particulièrement réalistes... Eh bien non, je me suis trompée, je me suis fabriquée de faux souvenirs apparemment, car en le lisant cette fois-ci, j'ai été très surprise. Aucune réminiscence possible, c'était du nouveau pour moi.

11 septembre 2012

Purge, de Sofi Oksanen


Laissez-moi vous emmener en Estonie pour un drame historique et passionnel que je n'oublierai pas de sitôt.


Résumé :

Aliide, une fermière estonnienne âgée, trouve un matin sur le pas de sa porte une jeune femme en haillons et visiblement morte de peur.  La jeune Zara est tellement pitoyable qu'Aliide, pourtant méfiante, la fait entrer chez elle. Mais Zara n'a pas abouti là par hasard : dans sa poche, une photo et les noms et adresse d'Aliide. Les deux femmes ont en commun quelque chose qui remonte à la jeunesse d'Aliide, à l'époque soviétique, quand se dévoile ce qu'une femme peut faire à cause de l'Histoire et par amour.


Mon avis :

Ca y est, je l'ai lu !  Enfin !  Je me demande encore comment j'ai pu laisser ce livre prendre la poussière sur une étagère pendant plus d'un an, alors que tout m'incitait à le lire : les nombreuses louanges, les multiples prix littéraires, et la renommée d'une auteur finlandaise dont on ne cesse de parler dans son pays d'origine.  C'est peut-être la bande annonce d'un film (en finnois) basé sur cette histoire qui a provoqué le dernier déclic ?  En tous cas, il était temps.

9 septembre 2012

Comme un roman, de Daniel Pennac


En période de relecture, je replonge dans mes amours de jeunesse. Cet essai sur le plaisir de la lecture est un de mes coups de coeur intemporels. 


Résumé :

"Il faut lire !" chante-t-on sur tous les tons. Mais les parents n'ont pas le temps et leurs ados suent sang et eau sur un devoir de français. Où est passé le petit enfant enthousiaste qui criait "encore !" dès qu'une histoire se terminait ?  Comment le faire revenir ?


Mon avis :

Pennac et moi, c'est une grande histoire d'amour. C'est son style qui me séduit au premier regard : érudit mais pas grandiloquent, imagé, actuel, tout simplement délicieux.  Il fut un temps où je ne ratais aucune de ses sorties, même dans mes périodes "creuses" point de vue lecture. Ah, le plaisir de retrouver une plume qui nous permet, à tous les coups, de s'envoler bien haut !  C'est bien entendu une sensation toute personnelle, comme le goût pour certains plats.  Pennac, c'est mon nutella à moi !

7 septembre 2012

Livra'deux pour pal'Addict, le challenge - deuxième édition !




Et voici déjà la deuxième édition du challenge de Livraddict !  Comme la première fois ça m'avait bien plu, j'ai décidé de remettre le couvert.  Petit rappel du principe :
En binôme, chacun choisi dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpellent pour leur résumé...
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.
Double avantage, donc : lire un livre de sa PAL + apprendre à connaître un autre blogueur en cours de route. Top quoi !

2 septembre 2012

Martiens, go home ! de Fredric Brown


Retournons tout doucement vers la science-fiction avec un petit roman humoristique...


Résumé :

Luke Devereaux, auteur de science-fiction en panne d'inspiration, emprunte la cabane d'un ami au milieu du désert pour tenter de relancer son imagination. Le soir, après quelques whiskies, une idée lui vient : et si des petits hommes verts venaient nous rendre visite ?  Et voilà qu'on frappe à la porte de la cabane : un petit homme vert est là et bien là, un parmi des milliards. Ils viennent de Mars, ils sont partout, ils ne peuvent pas faire de mal aux humains et ils n'ont visiblement qu'un seul but : empoisonner la vie de toute l'humanité.


Mon avis :

Voilà un livre que j'ai lu complètement par hasard quand j'étais enfant après l'avoir découvert dans la bibliothèque de mes grands-parents. Il m'avait laissé une bonne impression et, suite à un Top Ten Tuesday qui me l'a remis en tête, j'ai entrepris de le relire pour découvrir la version originale et pour voir si mon avis avait changé avec le temps.

29 août 2012

La couleur des sentiments, de Kathryn Stocket


L'avantage du Book Club de Livraddict, c'est qu'il permet parfois de belles découvertes. J'ai plongé sur ce livre sans rien en savoir et... oh !  quelle bonne surprise ! 


Résumé :

Dans les années 60, à l'époque du mouvement pour les droits civils des noirs, les jeunes femmes blanches du Mississipi ont chacune leur bonne noire qui fait le ménage et élève les enfants. Aibileen est l'une de ces bonnes, pour la première fois de retour au travail après la mort de son fils unique.  Elle s'occupe avec amour de la petite Mae Mobley, en manque d'affection de la part de sa mère, tout en gardant son calme face aux humiliations de la meilleure amie de sa patronne, Miss Hilly. Minny est bonne elle aussi, une cuisinière hors pair mais incapable de tenir sa langue ; elle est renvoyée sur la base de fausses accusations de la part de Miss Hilly et a du mal à trouver une nouvelle place. Dans la même ville, Miss Skeeter, une jeune blanche et amie proche de Miss Hilly, revient de l'Université en rêvant de devenir écrivain. Comme son premier boulot de journaliste consiste à donner des conseils pour le ménage, elle demande l'aide d'Aibileen et découvre la véritable condition des bonnes noires, les humiliations cachées sous la politesse. Avec l'aide d'Aibileen et de Minny, Skeeter va lancer un projet très dangereux mais qui pourrait faire un peu changer les choses.

28 août 2012

Serre de corbeau, de Patricia Briggs


La famille exceptionnelle de Tiër et Seraph part à nouveau à l'aventure !  J'ai commenté le premier épisode de cette série, Aile de Corbeau, il y a quelques temps. Voici donc la suite de cette épopée familiale !


Résumé :

Tiër et sa petite famille ont réussi à détruire l'étrange secte qui l'avait kidnappé.  Ils rentrent donc chez eux en compagnie des Voyageurs qui les ont aidés. Mais sur la route, ils croisent plusieurs créatures dangereuses visiblement sous l'influence du Ténébreux dont ils semblent être la cible particulière. Leurs aventures sont donc loin d'être terminées, et les voilà repartis sur la piste de la ville mythique de Colossae..


Mon avis :

Je vous ai parlé du tome 1 de cette aventure, qui m'avait beaucoup plu, notamment grâce à sa mythologie originale et son aspect familial.  Toutes les qualités que j'avais notées à l'époque sont toujours valables, mais malheureusement les défauts aussi, et ils prennent de l'importance.

15 août 2012

Le signe des quatre, d'Arthur Conan Doyle


Quatrième et dernier épisode de ma participation au combat d'auteurs d'Iluze : une nouvelle aventure de Sherlock Holmes, pour mettre les deux grands auteurs Arthur Conan Doyle et Maurice Blanc à égalité !


Résumé :

Sherlock Holmes et son colocataire le docteur Watson sont appelés à l'aide par une demoiselle en détresse. Depuis la disparition mystérieuse de son père, militaire tout juste de retour des île Adaman, la jeune Mary a reçu tous les ans de superbes perles envoyées par un inconnu. Jusqu'au jour où l'inconnu l'invite à un rendez-vous et lui promet de lui rendre ce à quoi elle a droit. Holmes et Watson l'accompagnent et plongent pour elle dans l'aventure d'un mystérieux trésor convoité par le Signe des Quatre...


Mon avis :

Voici la deuxième aventure de Sherlock Holmes !  Depuis l'Etude en rouge, Watson a appris à connaître les méthodes de son colocataire mais reste très bon public. Surtout quand une jolie jeune femme est dans les parages...  Du coup l'histoire se met à ressembler à un conte de fée, avec une faible damoiselle qui envoie ses preux chevaliers récupérer le trésor qui lui est dû. Il y a une carte au trésor, de l'héroïne (la drogue), des pierres précieuses, une poursuite en bateau, des flèches empoisonnées, une guerre en Inde et des bagnards en plein pacifique...  Bref, une aventure exotique pleine de rebondissements !

13 août 2012

Une étude en rouge, d'Arthur Conan Doyle


Toujours dans le cadre du combat d'auteurs d'Iluze, je ne voulais pas donner l'avantage à Maurice Leblanc, auteur que je viens de découvrir, face à Arthur Conan Doyle, une vieille connaissance.  J'ai donc relu et je vous présente les premières aventures de Sherlock Holmes narrées par le fameux docteur Watson !


Résumé :

Le docteur Watson, tout juste revenu d'Afghanistan où il a été blessé au service de l'armée anglaise, cherche un colocataire. Une connaissance lui présente un certain Sherlock Holmes, un étrange bonhomme aux talents de déduction quasiment miraculeux. Watson en a d'ailleurs rapidement une démonstration, quand Holmes l'emmène avec lui sur le lieu d'un meurtre à propos duquel la police souhaite son aide. Un homme est mort, sans blessure apparente, dans une maison abandonnée où une main anonyme a écrit en lettres de sang "Rache" - vengeance !


Mon avis :

Cette histoire est la toute première aventure de Sherlock Holmes, à la fois dans l'ordre chronologique de ses aventures et dans celui de leur rédaction.  C'est assez agréable de commencer par le début et de découvrir le personnage tel qu'il est né dans l'imagination de l'auteur, alors que ce dernier ignorait si cette aventure serait suivie par d'autres.

12 août 2012

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, de Maurice Leblanc


Le combat d'auteurs organisé par Iluze ce mois-ci opposait Maurice Leblanc à Conan Doyle, alors je me devais de lire le duel de leurs deux héros les plus connus !


Résumé :

Après la première rencontre entre le cambrioleur-gentleman Arsène Lupin et le grand détective londonien Herlock Sholmès, les choses ne pouvaient pas en rester là.  Les deux génies se retrouvent et s'affrontent au cours de deux aventures : "La dame blonde" et "La lampe juive".


Mon avis :

Pour commencer, inutile de vous expliquer que Herlock Sholmès c'est bien Sherlock Holmes, le fameux héros de Sir Arthur Conan Doyle qui était déjà célèbre en France à l'époque où Maurice Leblanc écrit les histoires d'Arsène Lupin.  Leblanc a créé le plus grand gangster de son époque, pas étonnant qu'il ait voulu le confronter au plus grand détective... Mais bien sûr, Herlock n'est pas tout à fait Sherlock, tout comme Wilson n'est pas tout à fait Watson.  Herlock a bien la maîtrise, la haute estime de lui-même et l'intelligence de son alter-ego anglais, mais il est (je trouve) bien plus désagréable et égoïste. Wilson quant à lui n'est rien d'autre qu'un idiot avec des airs de chien battu qui ne sert que de ressors humoristique à son maître ; si c'est légèrement amusant, je l'ai surtout vécu comme une trahison du personnage original.

5 août 2012

Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, de Maurice Leblanc


Tout le monde connaît le fameux cambrioleur Arsène Lupin. Mais avez-vous déjà lu ses premières aventures ?


Résumé :

Arsène Lupin est un grand voleur, capable de n'importe quel coup. On s'en méfie, mais on ne peut éviter ses coups les plus audacieux. On l'arrête, mais il s'envole des prisons les plus surveillées. Il dépouille ses victimes sans aucun remord, mais est capable de tout remettre en place pour le sourire d'une jolie femme.  Ces neufs nouvelles permettent de découvrir les différentes facettes du gentleman-cambrioleur.


Mon avis :

Pendant les quelques premières pages, je dois vous avouer, j'ai cru m'être trompée de livre. Je visais le premier tome des aventures d'Arsène Lupin, et à la place, je me retrouve avec une histoire où le héros est visiblement déjà connu (et craint), un narrateur qui ne prend pas la peine de se présenter, et une fin... disons, une fin qui ne ressemble vraiment pas à un début d'épopée !  Ai-je commencé par le mauvais recueil ?

25 juillet 2012

Prisonniers du paradis, d'Arto Paasilinna


Voici un roman acheté par hasard un jour où je me suis retrouvée perdue dans une librairie (ne me dites pas que ca ne vous est jamais arrivé !), et qui m'a emportée sur une île déserte avec une bande un peu loufoque !


Résumé :

Un avion affrété par l'ONU se perd au-dessus de l'océan. A son bord : des bûcherons finlandais, des infirmières suédoises, quelques médecins norvégiens, le personnel navigant anglais et le narrateur, un journaliste finlandais. Soudain, c'est la catastrophe : l'avion est contraint à un amerrissage forcé et le groupe se retrouve naufragé sur une île tropicale inconnue et inaccessible.  Avec le côté pratique qui caractérise les personnages de Paasilinna, nos héros s'organisent : on élit des dirigeants, on divise les tâches, les infirmières prévoient un centre de planning familial pour éviter les grossesses dues à la promiscuité, les Finlandais ouvrent leur "bar de la jungle"...  Finalement, la situation pourrait devenir carrément agréable. Est-il bien utile de retourner à la civilisation ?


Mon avis :

Ce roman, je l'avais lu il y a de longues années, à une époque où je ne connaissais rien de la Finlande. Or il se trouve que les romans de Paasilinna sont particulièrement ancré dans la mentalité de son pays : il aime mettre en avant les défauts et les qualités de ses contemporains, se moquer et à la fois mettre en valeur ses concitoyens. Il y a donc deux niveaux de lecture de ce roman : la lecture par celui pour qui les nationalités des personnages n'a aucune importance, et la lecture par celui qui comprendra que mettre des "bûcherons finlandais" et des "infirmières suédoises" sur la même île est déjà une sorte d'humour.

23 juillet 2012

On ne peut pas lutter contre le système, de J. Heska


Je venais de terminer le roman "Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir" de J. Heska que j'ai lu une chronique du deuxième roman du même auteur, "On ne peut pas lutter contre le système".  Je n'ai pas résisté : aussitôt vu, aussitôt acheté, aussitôt inscrit pour une lecture commune avec Aniouchka !  Alors, ce second opus ressemble-t-il au premier ?


Résumé :

C'est la révolution. L'empire industriel et financier HONOLA s'effondre. Ses dirigeants fuient désespérément la vindicte populaire. Parmi eux, Lawrence Newton est le seul décidé à affronter la foule en colère. Comment en est-il arrivé là, lui qui dans sa jeunesse se battait au côté des alter-mondialistes ? Quel est ce nouveau produit qui a fini par couler HONOLA ? Pourquoi la foule leur en veut-elle à ce point ?


Mon avis :

Je me méfie toujours un peu des romans qui se mêlent de sujets de société qu'il est difficile d'aborder sans prendre parti.  "On ne peut pas lutter contre le système" fait partie de cette catégorie : on y parle d'OGMs, d'alter-mondialisme, d'entreprises corrompues, ce genre de choses qui brûlent les pages. 

10 juillet 2012

Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir, de J. Heska


Vous faites partie des gentils qui se font toujours avoir ?  Vous en avez marre de tous ces méchants qui profitent de vous ?  Découvrez Jérôme, votre sauveur !


Résumé :

Jérôme est un véritable looser qui attire les moqueries et la condescendance. Tout le monde l'utilise, personne ne le respecte : ni ses collègues, ni sa petite amie. Il n'a pas d'amis, à part peut-être Etienne, le geek naïf de son entreprise. Jusqu'au jour où il commence à mettre ses pensées sur papier et se retrouve, presque par accident, avec un plan d'attaque qui permet aux gentils de ne plus se faire avoir par les méchants.  Et le voilà bientôt l'involontaire créateur d'une nouvelle philosophie qui va révolutionner le monde.


Mon avis :

L'auteur, J. Heska, je le connais depuis longtemps via ses petites chroniques "Un monde idéal". Il y raconte, en quelques phrases, des situations toutes plus étranges les unes que les autres dans des mondes où un élément essentiel a été modifié. Il y a des situations comiques, d'autres affreuses, beaucoup d'entre elles sont au fond une façon de dénoncer les problèmes de notre monde, toutes sont extrêmement originales.  Par conséquent, quand j'ai appris que J. Heska avait publié un (en fait, deux) livres, je m'attendais à quelque chose d'assez court, de très original et à une certaine critique sociale en filigrane.

1 juillet 2012

L'Enfant allemand, de Camilla Läckberg


Nous y voilà, enfin !  Si je vous ai baladés au fil de quatre chroniques de cette auteure (La Princesse des Glaces, Le Prédicateur, Le Tailleur de Pierre et L'Oiseau de mauvais augure), c'était pour en arriver là : au cinquième volume, "L'Enfant allemand", qui faisait partie de mon challenge "Livra'deux pour Pal'addict".  Ouf !


Résumé :

A Fjälbacka, un vieil homme est trouvé mort dans sa maison par deux jeunes cambrioleurs.  Eric vivait avec son frère Axel, un ancien prisonnier de guerre et chasseur de nazis. Eric venait juste de recevoir d'Erica, pour identification, une médaille nazie qu'elle avait découverte dans les affaires de sa mère, avec une série de journaux intimes. Autant le meurtre que les journaux ramènent Patrik et Erica à l'époque de la seconde guerre mondiale, quand les pêcheurs suédois risquaient leurs vies pour échanger des informations avec la résistance en Norvège occupée...


Mon avis :

A nouveau, je ne vais pas reprendre les qualités et défauts de la série, j'en ai déjà parlé lors de la présentation des autres tomes. Erica est fidèle à elle-même, Patrik aussi. Ce dernier a pris un congé de paternité pour laisser à Erica le temps d'écrire, et le côté un peu mesquin d'Erica ressort dès qu'elle apprend que Patrik a approché du commissariat avec leur fille (je n'ai toujours pas compris en quoi ca pouvait être répréhensible), par contre elle s'autorise à accompagner Patrik lorsqu'il va recueillir un témoignage pour l'enquête (là par contre, ça me paraît une belle faute professionnelle).  Sinon, rien de bien nouveau sous le soleil, nos Suédois boivent toujours autant de café et ne semblent toujours pas connaître la contraception.

23 juin 2012

Le livre des morts, de Glenn Cooper


Ca fait trop longtemps que je vous parle de romans que j'ai aimés. C'est l'heure de vous présenter une déception, pour changer !


Résumé :

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le "tueur de l'Apocalypse" a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournent vers Will Piper, ancien profiler d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel.  L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au cœur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wight, la zone 51 : autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité.

19 juin 2012

L'Oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg


On continue avec les aventures de nos Suédois préférés, Erika et Patrik. Cette fois-ci nous aurons droit à non pas une, mais deux enquêtes !


Résumé :

Erika, notre enquêtrice amateur, a enfin trouvé le mode d'emploi pour rendre sa vie avec bébé supportable. Son but maintenant est de redonner le moral à sa petite soeur qui sort tout juste d'une relation sentimentale abusive et d'un procès difficile.  Au commissariat, Patrik accueille une nouvelle recrue pleine de caractère, tandis que la ville est plongée dans le chaos médiatique suite à l'arrivée d'un groupe de jeunes pour une série de télé-réalité. Et d'un coup, tout s'accélère : la police se retrouve avec deux morts apparemment sans liens sur les bras...


Mon avis :

Au bout de trois chroniques (La Princesse des Glaces, Le Prédicateur et Le Tailleur de Pierre), vous savez ce que je pense de la série de Camilla Läckberg et de ses héros, Erica et Patrik. Ils restent fidèles à eux-mêmes : intègres, amoureux, normaux. Je les aime bien, vous le savez, en grande partie à cause de leur normalité.  Passons donc directement à l'intrigue de ce tome.

15 juin 2012

Mon ami Michael, de Franck Cascio


Voilà encore un livre que j'ai lu et enregistré pour une jeune femme mal-voyante fan de Michael Jackson. Je ne pensais pas vous le chroniquer, mais juste au moment où je le termine, j'apprends qu'il sort en français. J'en profite donc pour "surfer sur l'actualité"  :)


Résumé :

Franck Cascio n'était qu'un petit garcon quand il a rencontré Michael Jackson pour la première fois. Les Cascio sont devenu très proche du chanteur, alors au sommet de sa gloire, au point qu'il les considérait comme sa seconde famille. Pendant son enfance, Franck a plusieurs fois accompagné Michael en tournée ; une fois adulte, il est devenu son assistant pendant plusieurs années. Il nous parle de Michael comme d'un mentor, d'un ami et d'un patron, avec ses qualités mais aussi ses défauts et ses faiblesses.


Mon avis :

J'avais déjà lu auparavant (et toujours pour la jeune femme mal-voyante) plusieurs livres qui cherchaient à donner un éclairage sur la vie de Michael Jackson : les deux biographies de sa soeur La Toya, celle de Jermaine, et le livre d'une journaliste à propos du procès pour pédophilie du chanteur.  A chaque fois, il faut lire entre les lignes pour décoder la réalité derrière les propos peu sincères, voire auto-justificateurs, de gens qui ont souvent cherché à profiter de la renommée d'une des plus grandes stars qui existé.

8 juin 2012

Combat d'auteurs, round 4 : Maurice Leblanc vs Arthur Conan Doyle


Je suis vraiment étonnée mais je me rends compte que je ne vous ai pas encore parlé des combats d'auteurs organisés par Iluze. C'est un concept vraiment sympathique (vous allez me dire que je trouve tous les challenges sympathiques, mais c'est parce que je ne participe qu'à ceux-là).  L'idée est d'"opposer" deux auteurs dans le même genre littéraire. Les participants lisent un ou plusieurs livres de l'un ou des deux et publient leurs chroniques pendant une période pré-déterminée. Ensuite Iluze compte les points : +1 pour chaque chronique, +0,5 si elle est positive ou -0,5 points si elle est négative. Et au final elle annonce le gagnant (pour du beurre). Le but est évidemment de découvrir et comparer à plusieurs deux auteurs qui jouent dans la même catégorie.

7 juin 2012

Le Tailleur de pierre, de Camilla Läckberg


Voici un autre épisode des aventures d'Erica Falck and Patrik Hedström, où comment une sombre histoire remontant au début du XXème siècle peut être liée à l'assassinat d'un enfant...


Résumé :

Erica Falck vient d'avoir son bébé et a du mal à s'en sortir. Heureusement elle peut compter sur le soutien d'une nouvelle amie, mère d'une petite fille de sept ans, Sara, et d'un petit garçon de quelques mois. Jusqu'au jour où Sara est retrouvée noyée dans le port de Fjällbacka. On croit à un accident, mais l'autopsie révèle que la petite fille a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Qui pourrait vouloir du mal à une petite fille ?  Tandis qu'Erica tente d'aider son amie à surmonter le choc, Patrik remonte la piste d'une histoire qui pourrait bien l'emmener très, très loin dans le passé.


Mon avis :

Revoilà Erica et Patrik sur la piste d'un tueur d'autant plus affreux qu'il a noyé une petite fille apparemment sans histoires ! 

31 mai 2012

Le Prédicateur, de Camilla Läckberg


Retour dans la petite ville Suédoise de Fjällbacka qui semble si calme... jusqu'à ce qu'un tueur en série frappe à nouveau !


Résumé :

A Fjällbacka, la petite ville côtière suédoise où habite Erica, l'héroïne de La Princesse des Glaces, c'est la canicule estivale. Erica est enceinte et espère que son compagnon Patrik pourra passer la fin de sa grossesse à ses côtés. Mais Patrik est rappelé au commissariat de police par une affaire sordide : le corps d'une jeune femme est découvert couché au-dessus de deux squelettes plus anciens. Les trois victimes ont été torturées pendant plusieurs jours. Tous les indices mènent au clan des Hult, dont le grand-père attirait les foules en mettant en scène des guérisons miraculeuses effectuées par ses deux fils. Mais l'histoire de cette famille est pleine de drames et de haines dans lesquels l'enquête s'embourbe. Et pendant ce temps, une quatrième jeune fille disparaît...


Mon avis :

Ce roman est en fait une relecture pour moi. Je l'ai lu une première fois il y a longtemps, dans la foulée de La Princesse des Glaces, mais à l'époque je ne chroniquais pas mes lectures.  Résultat : quand j'ai décidé de lire L'Enfant Allemand dans le cadre du challenge Livr'actu pour pal'Addict, je me suis rendue compte que je ne me souvenais plus du tout des trois épisodes précédents de cette saga. Certes, les enquêtes ne sont pas liées, mais comme pour de nombreuses séries télé, il y a des intrigues latérales concernant la vie privée des héros et je me sentais assez larguée sur ce point-là. Bref, j'ai relu vite fait La Princesse des Glaces (chroniquée ici), puis j'ai enchaîné avec Le Prédicateur, et je compte bien poursuivre avec Le Tailleur de Pierre et L'Oiseau de Mauvais Augure avant d'entamer finalement L'Enfant Allemand.

20 mai 2012

Terre et Fondation, d'Isaac Asimov

Dernier épisode des aventures de la Fondation ; nos héros vont-ils retrouver la Terre perdue depuis si longtemps ?


Résumé :

Golan Trevize vient de faire un choix crucial pour l'avenir de l'humanité. Il a suivi son instinct, mais il a encore besoin de convaincre sa raison. Il est persuadé que les réponses à ses questions se trouvent sur la Terre, cette planète mythique où serait née l'humanité. Mais la Terre existe-t-elle vraiment ou n'est-elle qu'une légende ?  Pour le savoir, une seule solution : partir à sa recherche.


Mon avis :

Dernier épisode de la série Fondation, et à moins que je ne me plonge prochainement dans les deux préquelles, c'est la dernière fois que je vous embête avec cette histoire. Soupirs de soulagement dans la salle ? 

18 mai 2012

Challenge "Livra'deux pour pal'Addict"




Hop, un autre petit challenge sympathique auquel je participe !  Il s'agit cette fois-ci d'une créations de mes copines de la Team Livraddict, Jess, Iwry et Galleane.  Le principe est simple :
En binôme, chacun choisi dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpelles pour leur résumé...
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.
Double avantage, donc : lire un livre de sa PAL + apprendre à connaître un autre blogueur en cours de route. Top quoi !

12 mai 2012

Légende, de David Gemmell


Quand même les héros légendaires deviennent vieux et décrépits, heureusement qu'il y a David Gemmell pour nous raconter leur histoire !


Résumé : 

Druss est une légende. Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d'une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort. 
Dros Delnoch est une forteresse. C'est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l'empire drenaï. C'est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l'envahisseur nadir. Et le vieux guerrier est son seul espoir.
(quatrième de couverture)


Mon avis :

Avant de parler du livre en lui-même, parlons de sa création, car c'est une belle histoire. Elle est racontée dans la prologue de mon édition (la version Kindle en anglais). Alors qu'il n'a pas encore trente ans, David Gemmell est diagnostiqué avec un cancer. Entre les séances de chimiothérapie, il tourne en rond chez lui, rongé par l'inquiétude. Alors son épouse lui propose d'occuper son temps en écrivant un roman, lui qui depuis son enfance éparpille à droite et à gauche des récits inventés pour son plaisir. David se met au travail. Il raconte l'histoire d'une forteresse qui doit être défendue à tout prix. Il fait un marché avec lui-même : si son traitement échoue, la forteresse tombera. Et la forteresse n'est pas tombée... 

9 mai 2012

Fondation foudroyée, d'Isaac Asimov


Il y avait la Fondation. Il y a aussi la Seconde Fondation. Et si la galaxie recelait encore un autre mystère ?


Résumé :

Voilà 500 ans que la Fondation a été créée par le grand mathématicien Harri Seldon. La dernière crise vient d'être évitée avec brio par la Maire Branno, tout va parfaitement bien. Trop bien, pense le jeune politicien Goran Trevize, qui affirme que la Seconde Fondation n'a pas été détruite et veille toujours sur le Plan Seldon. Ces affirmations lui valent d'être envoyés en exil dans l'espace, officiellement pour accompagner le savant Janov Pelorat à la recherche de la Terre, officieusement pour retrouver la Seconde Fondation si elle existe toujours. Mais au sein de la Seconde Fondation, justement, le jeune Orateur Gendibal soupçonne qu'une autre force dirige la destinée de la Galaxie...


Mon avis :

Oui je sais, je vous embête avec toutes ces histoires de Fondation.  Mais voilà, depuis que j'y suis entrée, impossible d'en sortir ! Je trouve chaque épisode meilleur que le précédent. J'avais un peu d'appréhension à l'idée de commencer cette suite rédigée longtemps après la trilogie originale, mais c'était une mauvaise idée, j'aurais mieux fait de faire confiance à l'auteur.

3 mai 2012

Quelques notions de droit d'auteur à l'usage des blogueurs


Vous ne le savez sans doute pas, mais dans la vie non-bloguesque, je suis chercheuse en droit dans le domaine du droit d'auteur (et de la vie privée, mais c'est une autre affaire).  Et dans ce cadre-là, je lis régulièrement des commentaires de blogueurs qui ignorent ou se méprennent sur ce qu'ils ont le droit de faire ou de ne pas faire en ligne, sur ce qu'ils ont le droit d'exiger concernant leurs propres écrits, ce genre de choses.  Parfois j'essaie de corriger (avec tact) ou de répondre aux questions, mais très souvent, la réponse fait partie du contexte plus large des droits d'auteur qu'il faut comprendre dans son ensemble. Alors je me dis que, dans un blog qui parle de livres et dans une blogosphère créative, un petit article sur le sujet sera peut-être le bienvenu.

25 avril 2012

Le Fantôme de l'Opéra, de Gaston Leroux


Voici une des histoires de fantômes les plus connues au monde...  Et une énooorme déception en ce qui me concerne !


Résumé :

Mais quel est ce fantôme qui hante les couloirs de l'immense Opéra Garnier à Paris ? Un machiniste est retrouvé pendu, un lustre tombe sur les spectateurs, les directeurs de l'Opéra sont victime d'un honteux racket, et tout ceci semble être de la faute du Fantôme, un horrible personnage à la tête de mort que certains disent avoir croisé. Serait-il aussi la cause de la tristesse de la jolie chanteuse Christine Daaé ?


Mon avis :

Je n'ai pas souvent l'occasion d'écrire une chronique négative, mais cette fois-ci je ne vais pas me gêner. Bouh, qu'est-ce que je me suis ennuyée !

20 avril 2012

Aile de corbeau, de Patricia Briggs


Une lecture commune avec la Team Livraddict me permet de découvrir une nouvelle série de fantasy... une aventure "familiale".


Résumé :

Sur le chemin qui le ramène chez lui, Tiër le soldat s'arrête dans un village où une jeune femme douée de pouvoirs magiques, une Voyageuse, est menacée de mort. Son frère vient d'être assassiné par une foule qui craint les pouvoirs de son peuple, sans savoir que les Voyageurs sont là pour les protéger de l'Ombre qui les menace. Tiër sauve la vie de la voyageuse Seraph et l'emmène dans son village. A partir de là leurs destins seront liés, et quand des années plus tard Tiër disparaît, Seraph renoue avec ses pouvoirs longtemps cachés et se jette sur les routes pour le retrouver.



Mon avis :

Voici un résumé qui me fait mal au coeur : il dévoile si peu de l'histoire qu'il ne vous permet pas de l'apprécier à sa juste valeur. Mais je voudrais tant que chaque lecteur découvre cette histoire "à l'aveugle", comme ça a été mon cas, et soit aussi agréablement surpris que je l'ai été !

17 avril 2012

Seconde Fondation, d'Isaac Asimov

Dans le tome 2, nous avions laissé la Fondation sur le point d'être anéantie... La mystérieuse Seconde Fondation pourra-t-elle lui venir en aide ?
Attention, spoilers par rapport au tome 2 !!!


Résumé :

La Fondation est en grand péril : le Mulet, ce mutant aux pouvoirs psychologiques étonnants, a envahi la planète et ses voisines. La seule chose qui puisse encore l'empêcher d'envahir toute la galaxie et de mettre définitivement fin au Plan Seldon, c'est la Seconde Fondation légendaire, celle qui aurait été créée en secret à l'autre bout de la galaxie. Mais personne ne sait où elle se trouve. Le lieutenant du Mulet l'a cherchée sans succès pendant des années. Alors le Mulet fait une dernière tentative et joint à l'expédition un jeune homme ambitieux qui n'est pas sous son influence mentale. Un regard frais pourra-t-il lui permettre de découvrir et détruire la Seconde Fondation, ou bien les membres de celle-ci pourront-ils venir au secours de la Fondation et mettre fin au règne du Mulet ?

14 avril 2012

Fondation et Empire, d'Isaac Asimov


Aux fins fonds de la galaxie, la Fondation doit à nouveau faire face à son destin et à des ennemis plus puissants que jamais...

Résumé :

La Fondation a jusqu'ici réussi à survivre et même grandir en profitant au mieux de son atout principal, son avancée technologique. Mais les années passent et l'Empire, dans les soubresauts qui le déchirent, reste puissant. Bel Riose, un général ambitieux aux ordres de l'Empereur, a décidé de s'attaquer à cette petite planète si lointaine mais si prospère.  Et en même temps, dans un coin de la galaxie, naît un mutant aux pouvoirs mystérieux qui n'a peut-être pas été prévu par les calculs psycho-historiques d'Harri Seldon...


Mon avis :

On retrouve ici l'histoire de la Fondation, cette communauté installée sur une petite planète aux tréfonds de la galaxie et qui, d'après les plans d'un scientifique de génie mort depuis longtemps, prépare la renaissance d'un nouvel ordre interplanétaire une fois que l'Empire en déclin aura disparu.  Jusqu'à présent tout semble fonctionner à merveille et la Fondation se sort des situations les plus périlleuses en suivant sans le savoir le plan prévu pour son avenir.  Mais les décennies passent, apportant de nouveaux défis.

10 avril 2012

Les dix auteurs dont j'attends avec impatience un nouveau livre


Le rendez-vous de la semaine (et vous remarquerez que je m'y tiens assez bien, quand les sujets m'inspirent), c'est le Top Ten Tuesday organisé par Iani. Et cette semaine, le thème me plaît bien mais je doute de pouvoir trouver dix auteurs à lister. Voyons jusqu'où je pourrai aller.

Donc, les dix auteurs dont j'attends avec impatience un nouveau livre sont (dans l'ordre dans lequel ils me viennent à l'esprit) :

7 avril 2012

A long way from paradise : Surviving the Rwandan genocide, de Leah Chisughi


Tout le monde a entendu parler du génocide rwandais. Mais savoir est différent de se rendre compte. Voici le témoignage poignant d'une miraculée qui nous raconte la vie avant, pendant et après le génocide.

Résumé :

En 1994, Leah a 17 ans et un bébé de 6 mois. Née dans une famille aisée, mannequin, fiancée, elle vit une jeunesse insouciante et heureuse. Mais elle est Tutsi, et le 6 avril 1994, lorsque le génocide commence, elle se trouve au centre de Kigali, seule avec son bébé. Il va lui falloir traverser le pays pour espérer survivre aux massacres dont elle et son peuple sont la cible.


Mon avis :

Voici un autre livre que j'ai lu non pas par choix, mais pour l'enregistrer pour une jeune femme malvoyante. Il n'est pas encore sorti en français mais je voulais en parler ici car il traite d'un sujet vraiment terrible.

3 avril 2012

Les dix livres de ma PAL que je n'ai plus envie de lire


Le thème du Top Ten Tuesday organisé par Iani me parle, cette semaine.  Je vous ai déjà dit à quel point ma PAL avait pris du ventre ces derniers temps et forcément, il y a certains livres dans cette réserve qui me tentent moins qu'au moment où je les ai acquis ou reçus.  Ce qui ne veut pas dire que je ne les lirai jamais, je compte bien m'y attaquer un jour ou l'autre, mais pour le moment ils sont tout en bas de ma liste de priorités.

1 avril 2012

Razzia chez Bragelonne !


Aujourd'hui était le jour où Bragelonne célébrait la vente de 100 000 ebooks en nous en offrant une centaine à prix réduit (0,99 euros). Si vous l'ignoriez, pauvre de vous, c'est que vous avez passé la journée sur une île déserte, car la blogosphère littéraire ne parlait plus que de ça !


Jusqu'à présent je ne possédais aucun livre de cette maison d'édition, je n'aime pas trop leurs couvertures très tape à l'oeil et j'associais un peu trop (et injustement) leur catalogue à la bit-lit et littérature Young Adult. Mais dans les 100 livres proposés aujourd'hui, il y avait une belle collection de Fantasy et de Science-fiction, alors j'en ai profité... et largement ! Il y en a un ou deux dans la liste sur lesquels j'avais déjà lorgné auparavant mais pour les autres, j'ai suivi l'inspiration du moment en fonction des résumés, des avis des lecteurs sur Amazon et sur Livraddict. 

30 mars 2012

Un tueur si proche, d'Ann Rule


C'est l'histoire d'un homme ordinaire, sympathique, attirant, étudiant brillant et travailleur social, avec des amis, une famille aimante. C'est l'histoire d'un monstre qui tue dans l'ombre des dizaines de jeune femmes insouciantes. Une histoire vraie.


Résumé :

Pour le meilleur et pour le pire, Ted Bundy a fait partie de ma vie pendant dix-huit ans. Ted le monstre. Le monstre-tueur-violeur. Celui-là même avec qui je passais des nuits à secourir des correspondants en détresse, des candidats au suicide. J'entends encore la patience et la sympathie qui perçaient dans sa voix. Je me rappelle la sollicitude avec laquelle il m'escortait jusqu'à ma voiture au petit matin, au cas où...
Quand une vague de meurtres de jeunes filles ensanglanta le pays, j'eus droit, en tant qu'ancien membre de la police, à la primeur des informations. Et un beau jour, on m'annonça que les soupçons portaient sur mon ami. Seule une preuve absolument irréfutable m'amena à accepter que cet homme était le plus épouvantable des tueurs en série qu'aient connu les États-Unis ....
(quatrième de couverture)


21 mars 2012

Bonheur d'occasion, de Gabrielle Roy


Voici un livre qui m'a été offert par un ami canadien qui voulait que je fasse la connaissance d'une oeuvre classique de son pays. Je l'ai lu il y a deux ou trois ans, puis je l'ai rangé dans ma bibliothèque. C'est une lecture commune qui m'a permis de le ressortir et de vous le présenter.


Résumé :

Dans le quartier montréalais de Saint-Henri, un peuple d'ouvriers et de petits employés canadiens-français est désespérément en quête de bonheur. Florentine croit trouver le sien dans l'amour ; Rose-Anna le cherche dans le bien-être de sa famille ; Azarius fuit dans le rêve ; Emmanuel s'enrôle ; Jean entreprend son ascension sociale. Chacun, à sa manière, invente sa propre voie de salut et chacun, à sa manière, échoue. Mais leur sort est en même temps celui de millions d'autres, non seulement à Montréal mais partout ailleurs, dans un monde en proie à la guerre.
(quatrième de couverture)


Mon avis :

Voilà un résumé qui ne se contente pas de raconter un peu l'histoire, mais qui plonge aussi carrément dans son atmosphère.  Tout comme le titre, très bien choisi lui aussi.

16 mars 2012

Loin des mosquées, d'Armel Job


Je l'ai déjà dit, mais j'adore quand un partenariat promet de bons moments et au final, procure un plaisir encore plus grand que celui auquel je m'attendais !


Résumé :

Turc né en Belgique, Evren achève à Cologne de brillantes études de comptabilité. Hébergé chez son oncle, ce garçon de vingt et un ans, encore chaste et au visage ingrat, s'éprend de sa cousine, la belle et sensuelle Derya. Rentré en Belgique, Evren fait part aux siens de sa décision : il va épouser Derya. Une délégation familiale se rend donc en Allemagne pour demander la main de la jeune fille. Mais les choses ne tournent pas exactement comme prévu : Derya éconduit Evren.

Outragés par cette humiliante fin de non-recevoir, les parents d'Evren cherchent un nouveau parti pour leur fils et choisissent Yasemin, une paysanne anatolienne de seize ans, vive et dégourdie, qu'Evren connaît à peine. Les noces ont lieu, et le jeune couple apprend peu à peu à s'apprivoiser. Jusqu'au jour ou Derya – dont Yasemin ignore l'existence – débarque à l'improviste en Belgique.

Quel secret cache le voyage de Derya ? Qui est véritablement Evren, ce grand garçon obéissant et en apparence si maladroit ? À quel jeu dangereux se livre Yasemin ? Quels rôles viennent jouer dans cette histoire René, voisin de la famille d'Evren et croque-mort de son état, et Marcel, son colocataire, attardé mental qui passe ses journées à visionner les enquêtes de l'inspecteur Colombo ?

14 mars 2012

Mes dix citations préférées


J'admets, je vais tricher un peu avec ce Top Ten Tuesday (la rencontre organisée par Iani).   Je note rarement des citations suffisamment courtes pour être reproduites ici. Par contre, ce que j'ai longtemps fait (avant que mon ordinateur portable avec micro ne me lâche), c'est lire et enregistrer des passages des livres que je présentais pour vous donner une petite idée du style.  J'en profite donc pour vous rappeler ce fait et vous les soumettre à nouveau !

12 mars 2012

Fondation, d'Isaac Asimov


Je vous avais dit il n'y a pas si longtemps que je me lançais dans la Science-Fiction. Après quelques oeuvre pas trop connues ni tout à fait représentatives, me voilà qui me lance dans le grand bain, avec un vrai chef-d'oeuvre du genre : Fondation !


Résumé :

Dans un univers où l'Humanité habite quasiment toutes les planètes de la Voie Lactée, la paix est assurée par l'Empire Galactique. Un mathématicien de génie, Harri Seldon, a inventé une nouvelle science : la psychohistoire, qui prédit le futur global d'un peuple en anticipant les réactions sociales. Seldon prévoit, dans un délai de 300 ans, la chute de l'Empire, suivie de 30 000 ans de barbarie avant la naissance d'un nouvel empire galactique.  Si la chute est inéluctable, la période de barbarie peut être limitée à 1000 ans à la condition de préparer dès à présent l'avenir. Dans ce but, il crée la Fondation, un groupe d'hommes et de femmes exilés sur la petite planète Terminus en périphérie de la galaxie, chargés de préserver les connaissances humaines et de préparer la reconstruction, sous la direction de Seldon qui les guide depuis le passé.

5 mars 2012

Alvéoles de Eric Descamps


Un nouvel auteur m'a fait le plaisir de m'envoyer son premier roman qui se trouvait dans ma wish-list.  Ce qui ne veut pas dire que je vais être plus gentille dans ma chronique, mais parfois, il n'y a tout bonnement rien de mauvais ! 


Résumé :

Que peuvent bien avoir en commun un pirate informatique recruté par une agence de l'OTAN, un couple de jeunes mariés en route pour le sud de la France, une grande entreprise suisse et une famille dont le père a obtenu un petit boulot d'un jour puis tombe mystérieusement malade ? Qu'est-ce qui se cache dans les "couveuses" en métal déposées aux quatre coins de la France ?  Pourquoi les abeilles quittent-elles soudain leurs ruches ?  Les réponses se trouvent dans les ramifications multiples d'un complot qui pourrait affamer le monde entier, et que quelques anonymes vont tout faire pour déjouer.


Mon avis :

Encore une chronique délicate : il va falloir que je vous parle de ce roman en vous dévoilant le moins possible son intrigue pour garder le suspense qui fait une grosse part du plaisir !  Je l'ai lu moi-même sans connaître du tout de son contenu, je ne savais pas à quoi m'attendre et j'en ai d'autant mieux profité.

4 mars 2012

Genèse et management d'une pile à lire


Fattorius, dont je suis le blog avec avidité (sans pour autant le commenter régulièrement, honte sur moi), a récemment publié un article de blog intitulé "Genèse et management d'une pile à lire".  Il y raconte la création et l'évolution de sa PAL qui a pris un beau ventre, le pourquoi et le comment d'une telle amie. Voilà une initiative intéressante à laquelle je m'empresse de souscrire.